Enseigner à compter

Cette page s’adresse aux profs de français. Elle propose des idées pour enseigner à compter en français.

Si vous êtes étudiant et que vous recherchez des exercices, lisez ici.

Source image : (7)

Source image: (7)

Activité: apprendre ou réviser les nombres jusqu’à 100
Niveau :
A1 – A2
Matériel :
– un grand panneau vierge (pour la visite chez l’oculiste)
– un sachet avec une poignée de riz.
– photocopies des pages 4 et 5
Temps nécessaire :
1 heure

1. Apprentissage des chiffres

a) Demander aux élèves de répéter les nombres jusqu’à 100,

b) Faire écrire dans le cahier ces nombres et leur prononciation (à moins qu’ils ne l’aient dans leur livre, dans ce cas, leur demander de prendre le livre)

Leur faire remarquer les particularités suivantes :

– en français, on utilise « et » avant le « un » de 20 jusqu’à 71 (répétez : 21 31 41 51 61 71)

– 70 = 60 + 10 (répétez : 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79)

– 80 = 4 x 20 puis 80 + 10, 11… (répétez : 81 82 83 84 85 86 87 88 89)

– 90 = 80 + 10 (répétez : 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99)

– NB : après 80 et 90, on ne met pas ET devant UN : 81 91

c) La classe compte jusqu’à 100 en lisant dans le cahier ou dans le livre. Chaque élève dit un chiffre.

de 5 à 1

2. Mémorisation/Pratique de la leçon

a) Pour bien apprendre les nombres difficiles (ceux que la classe a eu du mal à prononcer auparavant), proposer une VISITE CHEZ L’OCULISTE. Faire une affiche avec les chiffres difficiles. Vous pouvez la préparer chez vous ou en classe en fonction des difficultés. Faire lire les élèves comme si vous étiez chez l’oculiste.

b) Pour bien mémoriser tous les nombres, proposer le jeu du SCHTROUMPF (= les Schtroumpfs sont les petits personnages bleus issus des dessins animés ; leur ennemi est Gargamel). On compte de 0 à 100 (chaque élève prononce un nombre) mais à chaque fois qu’un nombre contient un 6, on ne le prononce pas. A sa place, on prononce le mot SCHTROUMPF. Ex : 1 2 3 4 5 schtroumpf 7 8… Celui qui se trompe est éliminé.

c) Proposer le jeu du CHIFFRE MORTEL CHINOIS puisqu’en chinois, l’idéogramme 4 est le signe de la « mort ». Donc le chiffre 4 est imprononçable. C’est comme le jeu précédent sauf qu’on saute les nombres contenant un 4. Ex : 1 2 3 5 6 7…

d) FAIRE UN PARI. Devinez le nombre de grains de riz que j’ai apporté. Chacun propose un nombre et l’écrit dans son cahier. Ensuite, on compte ! Y a-t-il un gagnant ?

e) Si la classe présente encore des difficultés, vous pouvez proposer le JEU DU PIQUET SANS CARTE. Chaque élève propose un chiffre choisi entre 1 et 11. On commence par 1 et on progresse en ajoutant donc un nombre entre 1 et 11 (pas plus de 11 à la fois). Le gagnant est le premier qui prononce le chiffre 100. (astuce : le gagnant sera le premier qui prononce le chiffre 89).

f) Autre activité sympathique pour renforcer encore en cas de difficultés : le JEU DU LOTO

Vous inscrivez les nombres dont la prononciation ou la mémorisation pose le plus de problèmes au tableau. Vous demandez à chaque élève de se faire un carton dans leur cahier en choisissant 6 numéros.

Puis vous lisez les numéros un par un dans un ordre aléatoire, ils doivent les comprendre et les rayer. Le gagnant est celui qui termine en premier ses numéros…

parler à 2 - source (7)

3. Approfondissement : la prononciation des consonnes finales des chiffres de 1 à 10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est mieux si les élèves découvrent par eux-mêmes cette règle de prononciation. D’abord, faites-leur répéter et/ou lire les phrases de l’exercice suivant : Savoir compter lecture et demandez–leur s’ils remarquent que parfois la prononciation change.

Ensuite, vous pouvez leur faire écrire la règle.

Règle de prononciation des consonnes finales des nombres de 1 à 10 :

– le Q de CINQ et le T de HUIT ne se prononcent pas devant une consonne : cinq camions, huit tours.

– le F de NEUF se prononce V devant ans, heures : neuf ans, neuf heures

– le X de SIX et DIX ne se prononcent pas devant consonne : dix camions,

se prononce Z devant voyelle : six enfants

se prononce S s’il n’est pas suivi d’un nom : nous sommes six

– le S de TROIS et le X de DEUX se prononcent Z devant voyelle : trois écoles, deux amis

Autrement dit :

Devant consonne, les consonnes des nombres de 1 à 10 ne se prononcent pas sauf le F de NEUF

Devant voyelle, les consonnes des nombres de 1 à 10 se prononcent toutes avec modification pour DEUX, TROIS, SIX, DIX qui se prononcent Z et le F de NEUF qui se prononce V devant les mots ans, heures.

Employés seuls, c’est-à-dire non suivis d’un nom, les consonnes des nombres de 1 à 3 ne se prononcent pas ; de 5 à 10, elles se prononcent comme la consonne terminale.

4. Réemploi en contexte

Cette activité peut être réalisée par petits groupes de 2, 3, 4 élèves ou toute la classe ensemble.

Un élève pose une question à un autre qui doit y répondre. Ce travail insiste aussi sur la forme interrogative (car il faut poser correctement la question) et sur la prononciation correcte des consonnes finales de DEUX, TROIS, SIX, HUIT, DIX.

Si vous réalisez ce travail par groupes, vous devez photocopier la page savoir compter questions autant de fois qu’il y a de groupes. Vous distribuez un certain nombre de questions à chaque élève.

Sinon, vous pouvez aussi découper chaque question, distribuer un papier ou plus par personne et chaque personne devra poser la question à une autre personne de son choix qui pourra à son tour poser sa question à un autre, etc.

CIVILISATION FLE ET EUROPE PRONONCIATION RETOUR A LA PAGE INITIALE DU BLOG CONCOURS CORRESPONDRE

.

SITES FLE COMPREHENSION ORALE COMPREHENSION ECRITE PRODUCTION ORALE PRODUCTION ECRITE QUIZ

Une réflexion au sujet de « Enseigner à compter »

Laisser un commentaire