Vainqueur, gagnant, lauréat

Lauréat, gagnant, vainqueur… Quelle différence y a-t-il avec l’emploi de ces mots?

étoile animéeVAINQUEUR adj. et n. m. (il n’a pas de féminin. On utilise « victorieuse » : une championne, victorieuse du tournoi, une attitude victorieuse)

1. Celui qui a vaincu, gagné la bataille, la guerre (syn. victorieux, triomphant) : Alexandre fut vainqueur des Perses. Vainqueur généreux, inhumain, farouche, cruel. Entrer en vainqueur dans une ville. Le vainqueur de Pharsale, de Coutras, de Rocroy, d’Austerlitz, etc., Celui qui a vaincu à Pharsale, à Coutras, à Rocroy, à Austerlitz, etc.

2. se dit également de Celui qui a remporté quelque avantage sur son concurrent. Être vainqueur à la course, à la lutte. Vainqueur aux jeux Olympiques. Il sortit vainqueur de la discussion, du débat. (syn. champion, lauréat)

3. Il se dit aussi en parlant des Obstacles qu’on surmonte, des passions que l’on dompte. Vainqueur de tous les obstacles qu’on lui avait opposés. Le sage est vainqueur de ses passions. La femme demeura vainqueur.

4. Il se dit enfin de quelqu’un qui triomphe d’une force, d’une difficulté naturelle : le vainqueur de l’Everest (l’alpiniste qui le premier a atteint le sommet).

5. comme adjectif, il se dit aussi figurément des Choses. Un charme vainqueur.

6. adj. Ironiquement, Un air vainqueur, des airs vainqueurs (=un air de suffisance, de satisfaction, de triomphe). Prendre des airs vainqueurs

7. adj.En poésie et en termes de galanterie, il se dit de ce qui captive le coeur. Vos yeux vainqueurs. Vos charmes vainqueurs. Objet vainqueur.

étoile animéeLAURÉAT adj. et n. m. (au fém. lauréate)

1. Il se dit des Poètes qui ont reçu solennellement une couronne de laurier. Pétrarque est un poète lauréat.

2. Il s’emploie, par extension, comme nom des deux genres, pour désigner Celui ou celle qui a remporté le prix dans un concours scolaire. Lauréat du concours général, les élèves lauréats, une étudiante lauréate, le lauréat du prix Nobel, du prix Goncourt, de l’Académie française, la liste des lauréts…

3. Il se dit spécialement, par extension, de Ceux à qui on a attribué un prix dans un concours académique. Syn. vainqueur. Un jeune lauréat, des élèves lauréats, les lauréats du concours général…La cérémonie du couronnement de la rosière de Saint-Denis a eu lieu ; l’heureuse lauréate…

Pour les Italiens, « lauréat » est un faux-ami. Voici comment il faut traduire le mot « laureato » : titulaire d’une licence (bac + 3 -qui signifie 3 années d’études universitaires après le baccalauréat) ou d’un master :(bac +4 (correspondant aux ex « maîtrises ») ou bac + 5 (correspondant aux ex DEA, diplôme d’études approfondies). Pour en savoir plus sur le nom des diplômes universitaires français, consultez le site du Journaldunet

étoile animéeGAGNANT (adj. et n. m. ; féminin = gagnante) :

1)   qui gagne (carte gagnante, numéro gagnant, le gagnant du gros lot…) par le jeu, par un hasard favorable

2)   qui gagne dans une compétition, une épreuve sportive ou une rivalité: le gagnant d’un prix, le gagnant d’une coupe, d’une bataille, d’un procès, d’une épreuve, d’un match, d’une course… le gagnant de la loterie… le gagnant du Tour de France, le gagnant d’une étape, du trophée… l’équipe gagnante…

3)   Personne qui l’emporte sur un adversaire, lors d’une rivalité : le gagnant d’un pari, d’un procès, le parti gagnant les élections…

MAINTENANT FAITES UN QUIZ POUR TESTEZ VOS CONNAISSANCES

Laisser un commentaire