A comme Accueil

28 08 2012


 

 

  »Il vaut mieux être accueilli par quelqu’un à bras ouverts, que par personne à Brazzaville » Sim

 

Qu’on soit en maternelle, en élémentaire et même plus en amont dans le cursus scolaire, le temps de l’accueil est un temps précieux, tout à la fois pédagogique, stratégique et éducatif. Il constitue une phase essentielle dans le dispositif d’apprentissage et donc d’enseignement.
La pratique la plus courante qui illustre cette notion d’accueil reste le traditionnel appel. S’il demeure nécessaire et obligatoire, est-il pour autant suffisant ? Au risque de paraître autoritaire, la réponse est non, et pour justifier l’aspect catégorique et sans appel de cette réponse, attardons-nous sur la mise en lumière des principaux enjeux qui sous-tendent ce moment bien particulier de l’accueil.
☛L’accueil : un moment clé
Pour apprendre, il faut avant toute chose se sentir reconnu en tant que personne unique, tout en se sentant appartenir à un collectif unique. Le temps de l’accueil doit incarner et symboliser la prise en charge de chacun, la reconnaissance de tous et participer ainsi à la constitution d’une identité collective forte, rassurante et engageante. Pensé et vécu comme tel, l’accueil favorise l’investiture de chacun des membres du groupe qui se sent alors partie prenante, intégré et associé dans l’histoire particulière qui va se jouer là, en classe, aujourd’hui, demain et tout au long de l’année à construire. L’accueil joue le rôle de ciment vivant, celui qui scelle la pierre du vivre ensemble à celle de l’apprendre ensemble.

Extrait de « Réussir sa première classe », p 16

 

Idée prép’, le plus du blog

 

le jeu du 5/5/5

  • 5 échanges
  • 5 minutes
  • 5 sens

âge conseillé: à partir de 8/9 ans et sans limite au-delà!

objectif: créer du lien entre les élèves dans une dynamique à la fois personnelle et collective

moyens pour y parvenir: selon le principe du speed-dating, laisser les enfants s’exprimer et évoquer librement leurs 5 souvenirs

organisation des élèves: par binômes rotatifs

précaution particulière:

  • bien veiller à ce que les nouveaux élèves ne restent pas en retrait
  • établir un sentiment de sécurité et de bienveillance réciproque

déroulement:

  • rassembler les enfants en cercle pour l’explication du déroulé et des règles du jeu
  • énoncer l’organisation:
    • c’est un jeu qui se déroule en duo, et vous aurez l’occasion de changer 5 fois de partenaire de jeu
    • lorsque je vous le demanderai, vous devrez choisir un partenaire avec qui vous allez échanger pendant 5 minutes autour d’un souvenir précis que vous avez envie de raconter et de partager
    • il faudra veiller à ce que, pendant les 5 minutes, chacun ait le droit à la parole
    • au bout de 5 minutes, je ferai sonner cette clochette, ce sera le signe que l’échange est terminé et il vous faudra prendre congé de votre camarade
    • vous changerez alors de partenaire
    • je donnerai ensuite une nouvelle consigne qui donnera lieu à un nouvel échange autour d’un nouveau souvenir
    • au total il y aura de 5 speed-dating, donc 5 entrevues avec 5 camarades différents
    • attention ce qui se dira dans chaque duo appartient au seul duo, une fois le speed-dating terminé, on n’a pas le droit de raconter à un autre le souvenir de son partenaire. Un souvenir partagé, même si ce n’est pas un secret, c’est une confidence, un cadeau; on le garde précieusement. Si l’un d’entre vous ne respecte pas cette règle de confidentialité, il ne jouera plus et ce serait fort dommage pour tout le groupe.
    • si tout le monde a compris on peut commencer: qui peut nous réexpliquer l’organisation du jeu?

les 5 consignes: à délivrer au fur et à mesure, ne surtout pas les dévoiler ensemble en début de séance.

  • 1er speed-dating: un jour, peut-être même cet été, vous vous êtes trouvé face à un paysage, un lieu que vous avez trouvé particulièrement beau…racontez!
  • 2ème speed-dating: la dernière fois où vous avez cuisiné ou dégusté votre plat favori…c’était quand?où? avec qui?
  • 3ème speed-dating: quelle est votre musique préférée ou la chanson que vous aimé fredonner souvent?
  • 4ème speed-dating: il y a certainement  une odeur ou un parfum que vous aimez particulièrement, à quel souvenir est-il rattaché?
  • 5ème speed-dating: si vous étiez un vêtement, en quel tissus seriez-vous fabriqué?

lieu: selon la météo et les disponibilités

  • dans la cour ou au square
  • dans la salle de sport
  • dans la classe

durée de l’activité:

  • 5×5= 25 minutes
  • compter en plus le temps de la mise en place, des consignes et des éventuels imprévus ;-)
  • ne pas oublier un temps de debriefing collectif en fin de séance
  • prévoir un créneau de 50 minutes

variantes et prolongements:

  • possibilité par la suite de morceler et ritualiser l’activité sur le temps d’accueil, prévoir alors 1 speed-dating chaque matin en variant les consignes
  • une fois le concept bien acquis, inviter les élèves qui le souhaitent à animer eux-mêmes ce temps là
  • on pourra également trouvez des consignes sur le principe du jeu du portrait chinois: si vous étiez…un livre, une couleur, un sport, une saison, etc.

ancrages théoriques:

  • les intelligences multiples (Howard Gardner)
  • la psychologie positive (Martin Seligman) la place du jeu et du plaisir dans l’apprentissage
  • les neurosciences (George Miller) lien entre émotion et cognition

typologie des intelligences et des compétences sollicitées:

  • intelligence intra-personnelle: être capable d’aller chercher en soi un souvenir précis et d’accepter de le partager
  • intelligence verbalo-linguistique: être capable de raconter précisément son souvenir
  • intelligence inter-personnelle: être capable de se dire et d’écouter en retour
  • intelligence kinesthésique: être capable de se déplacer, de changer de partenaire et de se (re)synchroniser à chaque round

Il existe une infinité de pratiques autour de la notion d’accueil. D’autres sont proposées dans le chapitre 1 de l’ouvrage pour les cycles 1 et 2. Chacune d’entre elles correspond à un besoin et un objectif particulier. Il conviendra, en fonction des vôtres et de ceux de vos élèves, de les adapter, les affiner, les traduire, les décliner de manière à vous les approprier au fil du temps.

Voilà en tout cas, l’activité que je proposerai à mes élèves de CM1 le jour de la rentrée, sans doute en deuxième partie de matinée ou juste après le déjeuner :-)

On en reparle?


LinkedInTwitterGoogle+FacebookEmail
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Actions

Informations

6 réponses à “A comme Accueil”

30 08 2012
cliranette (07:38:05) :

Bonjour je découvre votre site par cette activité et cela me semble bien sympa, en effet.
L’idée va faire son chemin et je pense que je vais la proposer à mes CM1/CM2.
@bientôt.

30 08 2012
Ostiane (09:18:02) :

Si l’activité a lieu en classe, on peut imaginer une disposition particulière pour ce temps là, sans table, juste avec des chaises disposées en tête à tête pour plus de proximité et de confidentialité.
Si l’activité prend place dans la cour, on pourra dessiner à la craie des emplacements où chaque binôme viendra s’installer. Si la météo le permet, j’envisage pour ma part cette solution.
En cas de nombre impair, à tour de rôle 1 enfant peut juste jouer le rôle d’observateur, à vos côtés. c’est très intéressant d’observer et de s’observer…et on n’y pense pas assez ;-)
Nous attendons votre retour d’expérience! En attendant, très bonne rentrée Cliranette

30 08 2012
Sarah (21:35:50) :

Bonjour,

Super idée que je pense reprendre pour ma rentrée en début d’après-midi dans la cour si la météo le permet!
par contre, ne serait-il pas intéressant de demander à un élève volontaire de raconter ce que lui dit son binôme ?

merci d’avance pour vos réponses,
et bien sûr on en reparle!

31 08 2012
Ostiane (05:44:10) :

Bonjour Sarah, il est souvent très intéressant de faire reformuler les propos d’un camarade par un pair. Cela oblige à être dans l’écoute active. Dans une autre activité, moins intime si je puis dire, je dirais oui sans hésiter. Ici, ça me semble plus gênant puisqu’il s’agit de favoriser et développer chez les enfants une relation d’écoute et de confiance en lien avec le principe de confidentialité. Les choses qui vont se dire dans ces binômes n’appartiennent qu’aux binômes..

En revanche, on pourra proposer à des enfants volontaires, en cette semaine de rentrée de jouer les reporters chargés d’interviewer les nouveaux arrivants et de réaliser un poster de présentation qui leur servira alors dans un second temps à présenter le portrait de leur camarade à l’ensemble de la classe à l’aide d’un photo-montage par exemple. Les enfants interviewés auront bien entendu également un droit de réponse s’ils estiment que certaines informations sont incorrectes ou déformées, ou s’ils souhaitent simplement ajouter en fin de présentation, des détails qu’ils n’avaient pas fournis.

A très bientôt Sarah, on en reparle ;-)

8 09 2012
cliranette (15:30:53) :

Bonjour,
Première semaine terminée, la seconde en cours de préparation…
J’ai testé cette activité en profitant du soleil pour qu’elle se déroule sur l’herbe, à l’ombre. Ils ont bien aimé, évidemment (en plus, j’ai le retour, aussi de ma fille, le soir).
Nombre impair dans notre classe. Dans un premier temps, j’ai hésité à faire avec eux. Finalement, au cours des premières situations, le « dernier » choisissait un binôme. Et les deux dernières fois, celui qui était seul inventait un sujet pour la prochaine « rencontre ».
Merci beaucoup pour l’idée, c’est vraiment intéressant.
A bientôt.

6 11 2012
Emilie Kochert (10:59:05) :

J’ai testé le 5/5/5 en ECJS juste après le 1er débat d’un groupe de 2nde, ils sont 17
Ils ont commencé par trouver ça idiot, après tout, ils se connaissaient depuis déjà plus d’un mois, mais ce sont de gentils enfants, ils ont donc joué le jeu, quoiqu’un peu récalcitrant.

Nous avons ajouté après un jeu de description d’un autre élève du groupe (chacun avait tiré au sort un autre nom), cette partie leur a encore plus plu.

Laisser un commentaire