Apprendre est un jeu d’enfant

16 01 2013

« L’enfant ne joue pas pour apprendre mais il apprend parce qu’il joue. » Jean Epstein

On pourrait aller jusqu’à imaginer une école idéale construite en cercle autour d’une pièce centrale: la pièce à jouer, ouverte sur chacune des classes… Mais il est peu probable que vous soyez muté dans une telle école.Voici donc quelques exemples plus réalistes pour aménager les coins jeux de votre première classe :
– les jeux de faire-semblant qui développent l’imaginaire et les sentiments d’identité et d’estime de soi ;
– les jeux de construction (Kapla, Lego, etc.) qui développent la créativité et stimulent considérablement les connexions neuronales ;
– les jeux à règles qui invitent au respect des autres et développent le sentiment de compétence sociale ;
– les jeux-devinettes qui favorisent le langage et initie à la pensée scientifique.

Extrait de Réussir sa première classe, p 49

Démonstration par l’exemple 🙂

« Je pense à une partie du corps…A vous de mener l’enquête et deviner laquelle! »

A partir de cette simple devinette, que les enfants pratiquent naturellement en dehors des espaces scolaires, dans la voiture, le train, sur le chemin de l’école, etc, vous les invitez à un travail en profondeur autour d’une tâche plus complexe qu’elle n’y paraît.

En effet cette activité ludique et exploratrice leur permet de:

  • valoriser leurs connaissances,
  • exprimer leurs représentations initiales,
  • émettre des hypothèses,
  • formuler des phrases interrogatives,
  • utiliser un vocabulaire précis,
  • mobiliser leur écoute,
  • développer leur esprit hypothético-déductif,
  • s’enrichir mutuellement,
  • transférer leurs savoir-faire,
  • apprendre en jouant 😉

Du côté de l’enseignant, ce jeu est l’occasion de:

Lire la suite »