Apprendre est un jeu d’enfant

16 01 2013

« L’enfant ne joue pas pour apprendre mais il apprend parce qu’il joue. » Jean Epstein

On pourrait aller jusqu’à imaginer une école idéale construite en cercle autour d’une pièce centrale: la pièce à jouer, ouverte sur chacune des classes… Mais il est peu probable que vous soyez muté dans une telle école.Voici donc quelques exemples plus réalistes pour aménager les coins jeux de votre première classe :
– les jeux de faire-semblant qui développent l’imaginaire et les sentiments d’identité et d’estime de soi ;
– les jeux de construction (Kapla, Lego, etc.) qui développent la créativité et stimulent considérablement les connexions neuronales ;
– les jeux à règles qui invitent au respect des autres et développent le sentiment de compétence sociale ;
– les jeux-devinettes qui favorisent le langage et initie à la pensée scientifique.

Extrait de Réussir sa première classe, p 49

Démonstration par l’exemple 🙂

« Je pense à une partie du corps…A vous de mener l’enquête et deviner laquelle! »

A partir de cette simple devinette, que les enfants pratiquent naturellement en dehors des espaces scolaires, dans la voiture, le train, sur le chemin de l’école, etc, vous les invitez à un travail en profondeur autour d’une tâche plus complexe qu’elle n’y paraît.

En effet cette activité ludique et exploratrice leur permet de:

  • valoriser leurs connaissances,
  • exprimer leurs représentations initiales,
  • émettre des hypothèses,
  • formuler des phrases interrogatives,
  • utiliser un vocabulaire précis,
  • mobiliser leur écoute,
  • développer leur esprit hypothético-déductif,
  • s’enrichir mutuellement,
  • transférer leurs savoir-faire,
  • apprendre en jouant 😉

Du côté de l’enseignant, ce jeu est l’occasion de:

  • se positionner comme partenaire de jeu,
  • récolter de nombreux indices sur les stratégies cognitives des élèves,
  • repérer les acquis et les conceptions erronées,
  • diversifier ses dispositifs d’apprentissage,
  • permettre à chacun, selon ses connaissances, de s’emparer de l’objet d’apprentissage
  • passer un agréable moment 🙂

Ce jeu peut être proposé:

  • en amont d’un apprentissage de manière à introduire un sujet et récolter les conceptions initiales,
  • sous forme d’évaluation formative pour mobiliser et ancrer les acquisitions,
  • à l’occasion d’une révision, avant une évaluation certificative,
  • au cycle 1, 2 ou 3 en fonction des besoins d’apprentissage des élèves
  • dans n’importe quel domaine d’étude ( sciences, histoire, géographie, littérature, mathématiques, etc.)

A propos du jeu dans les apprentissages, sur le site « Apprendre à apprendre », vous trouverez deux interviews que j’ai le plaisir de partager ici.

 

Alors…prêts pour jouer?

Je pense à une partie du corps…

A vous de mener l’enquête!

Je ne réponds que par Oui/Non

A partager

Tags : , , , , ,

Actions

Informations

8 réponses à “Apprendre est un jeu d’enfant”

14 04 2013
David (18:22:05) :

Hi !

4 05 2013
David (18:48:11) :

chère dame,
Pour commencer dans la nuance, vous voilà encore propriétaire d’ un blog mort-vivant… Autant dire qu’il est mort-né… Mes prévisions les plus pessimistes se sont concrétisées… Hélas pour vous !
Vous vous êtes impliquée maintenant sur Twitter… Super ! C’est surréaliste… Que vos élèves en retireront-ils? Des banalités: il fait beau, ma maitresse est gentille..

15 06 2013
David (18:59:34) :

Pourquoi avez-vous laissé ce blog en plan ? Franchement c’était très intéressant (sans arrière pensée…). C’était sur la bonne voie et je regrette ce manque d’assiduité… Reprenez la suite…

15 06 2013
Ostiane (19:36:05) :

Bonsoir David, voilà que vous m’invitez à continuer au moment même où je me posais la question. A suivre donc..Auriez-vous un sujet concret à me proposer?

18 06 2013
David (19:14:46) :

Je verrais bien comme sujet de réflexion :  » Dictée : épreuve ou apprentissage ?  »
Rythmes, types des exercices (dictée préparée, auto-dictée, dictée de mots, etc.). Tout cela sans blabla ou jargon pédago. Du réel ! (Vous connaissez mon allergie !). J’aimerais avoir des retours d’expériences plutôt que de longs discours stériles… Tout est dans le savoir-faire… De grands comédiens nous sommes !

18 06 2013
Ostiane (19:59:12) :

La dictée, ça me va. Banco je vous prépare ça, ça tombe bien c’est un de mes dadas et j’ai du concret dans ma besace. Une remarque néanmoins, si je prends acte de votre besoin de réel, et tel est l’objectif de ce blog, soyez beau joueur et acceptez que je choisisse les mots qui me conviendront pour exprimer ce réel!
A très vite donc

19 06 2013
David (19:42:27) :

Prenant de l’âge, je m’adoucis ! Aussi accepterai-je les mots que vous choisirez et qui vous conviendront… pour exprimer VOTRE réel ! (c’est à fleuret moucheté !)
J’ai aussi -bien que complètement détaché du système- une expérience à transmettre (elle vaut ce qu’elle vaut), et peut-être que certains de vos lecteurs viendront prendre quelque recette, car pour moi -et pas seulement-, la pédagogie , c’est comme la cuisine, une question de recette et de tour de main ! Cela ne s’apprend pas dans les bouquins…ésotériques au vocabulaire (jargon) pompeux… (je sens que je vous fâche…).

19 06 2013
David (19:44:54) :

Merci d’avoir relevé le gant et d’avoir rendu vie à ce blog qui ne méritait pas de mourir…
A d’autres joutes !

Laisser un commentaire