D comme Dictée-flash

26 09 2013

http://ts1.explicit.bing.net/th?id=H.4855702189968060&pid=15.1&H=160&W=104Il existe de multiples modalités pour travailler l’apprentissage de l’orthographe et la dictée en est une parmi d’autres. De même il existe différents types de dictées: nous évoquerons aujourd’hui la dictée flash, facile à mettre en œuvre en début d’année et ce, quel que soit le niveau de classe puisqu’il s’agit de se limiter à une seule phrase.

Nous parlons bien ici d’apprentissage et non de contrôle. Il paraît très important d’exprimer clairement cela aux élèves dès le départ, pour lever toute ambiguïté et soulager les esprits anxieux. Et oui, l’orthographe, ça rend anxieux dans notre culture scolaire et l’anxiété, ça n’est pas très bénéfique pour l’apprentissage…

« Vous êtes là pour apprendre, cette activité va vous permettre de mieux comprendre le fonctionnement de la langue française et de son orthographe. Les erreurs sont normales, elles ne seront pas sanctionnées mais mises en évidence pour ensuite être observées à la loupe, comprises et ainsi éviter avec le temps de les répéter. Les réussites aussi seront valorisées. Si vous produisez une dictée sans erreur, vous aurez le droit de la publier sur notre compte twitter de classe et à partir de 5 dictées sans erreur, vous serez nommés « Expert orthographique » et gagnerez le droit de proposer vous-mêmes une dictée à vos camarades. »

Alors, prêts?

 

Mise en scène et méthodologie:

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRcIgtuBhAKULc2x89auE1FL3r_I3waCkZjZU3UsB2QEQwnTDC4Aw1/ Rituel d’échauffement (5 minutes en restant à sa place derrière sa chaise)

  • Quelques mouvements de Brain-gym pour une bonne stimulation physique. 
  • Quelques massages chinois centrés sur la tête, les épaules, les bras, les poignets et les doigts pour une bonne dynamique posturale.
  • Une ou deux postures de yoga pour l’ancrage et la concentration.

2/ Annonce de la méthodologie

  • Avant de commencer à écrire, je vais vous lire 3 fois la phrase dictée-flash. Aucun stylo dans les mains!
  • La 1ère fois, vous écoutez comme une histoire et si vous ne comprenez pas le sens d’un mot, nous l’expliquons.
  • La 2ème fois, les yeux fermés, vous laissez les mots ou les images apparaître dans votre tête, comme un mini-film qui défilerait derrière vos paupières.
  • La 3ème fois, vous vous imaginez en train d’écrire la phrase.
  • Enfin, à mon signal, je dicterai le texte et chacun écrira sa phrase sur sa feuille en prenant soin de sauter une ligne pour la correction.
  • Une fois que vous aurez terminé d’écrire, vous prendrez un temps pour vous relire, c’est une étape très importante. Nous élaborerons ensemble une prochaine fois, une méthode de relecture. Pour cette fois-ci, vous faites comme vous pensez savoir faire!

Attention, c’est parti 🙂

1/ Aujourd’hui, au cirque, les enfants rient de bon cœur.

2/Aujourd’hui, au cirque, les enfants rient de bon cœur.

3/ Aujourd’hui, au cirque, les enfants rient de bon cœur.

Remarque: La phase de dictée varie selon la longueur du texte. En ce début d’année, il s’agit de mettre les élèves en confiance, de valoriser leurs acquis et de viser les premiers besoins d’apprentissages. Une phrase simple donc pour commencer. Simple au sens grammatical du terme, car du point de vue orthographique, rien n’est jamais aussi simple qu’il y paraît; voilà pourquoi il est essentiel de travailler l’orthographe aussi régulièrement que possible et sous des formes très diverses.

3/ Phase de correction et d’analyse des erreurs:

Il s’agira dans un troisième temps d’analyser et de corriger les erreurs.

  • Corrections individuelles pour les erreurs de lexique via un carnet répertoire personnel dans lequel les erreurs corrigées de chacun sont consignées. Par exemple ici selon les élèves (aujourd’hui à A/un cœur à C/ l’enfant à E)
  • Correction collective au tableau avec analyse grammaticale et élaboration d’un projet de recherche d’erreurs. (Repérage du verbe, du sujet, du temps, de la personne et de la terminaison.) On pourra ici proposer une carte mentale qui sera conservée et affichée en classe.
  • Élaboration d’une méthodologie de relecture qui restera dans le classeur d’outils.
  • Correction individuelle sur la feuille de dictée sur la fameuse ligne hôpital, je l’appelle comme cela depuis le jour où un enfant l’a nommée ainsi.

Voilà pour une première séance. Ultérieurement, on pourra proposer aux enfants de se mettre à deux, pour une correction négociée, pour travailler leur carnet répertoire ou rédiger leur analyse d’erreur, mais chaque chose en son temps, et gardons cela pour un prochain article…

Un pas après l’autre, en début d’année, il s’agit de poser le cadre, construire des outils et d’engager les élèves vers leurs premiers progrès 🙂

D’autres classes qui pratiquent la dictée-flash

Chez Mallory  et Classe bleue (cycle3)

Chez Crevette et Sanléane (cycle 2)

 




Le thermomètre des sanctions

19 09 2013

thermometre des sanctions

 

 

 

 

 

STOP!

Oser intervenir, poser une parole d’autorité, dire stop et faire apparaître la ligne rouge franchie sont autant de gestes professionnels qui doivent accompagner l’enfant en amont comme à l’instant de la sanction.

Extrait de Réussir sa première classe, p212

Un groupe classe de 30 élèves, ce n’est jamais simple à gérer. Entre les bavards, les gesticulateurs, les experts en oublis de matériel ou encore les intempestifs et les meneurs de revue, on peut vite en arriver à se transformer en gendarme en chef et passer sa journée à faire de la discipline. Pour ma part, c’est une posture que j’ai toujours eu beaucoup de mal à vivre sereinement. Il faut pourtant parfois savoir dire STOP! Un stop structurant, émancipateur, éducatif; un stop qui sécurise et permet au jeune enfant d’apprendre à devenir un être social, conscient de ses droits autant que de ses devoirs.

Pour autant, sauf cas de force majeure évidemment, le stop ne doit pas tomber du ciel tout comme la sanction ne  se confond pas avec un couperet aléatoire. L’enfant doit petit à petit apprendre à comprendre et accepter les règles de vie de la classe. Pour apprendre, rien de mieux que de se voir en train de faire la chose à apprendre… Pas simple me direz-vous dans le cadre de l’apprentissage des compétences civiques et sociales.

Comment permettre à l’enfant de se rendre compte qu’il est en train de franchir la ligne rouge? Comment lui permettre de se situer personnellement sur une échelle collective de comportement?

Voilà un petit outil très visuel et facile d’utilisation que j’ai mis au point et qui présente le double avantage:

  • réguler en classe les comportements perturbateurs
  • aider les enfants à s’auto-réguler

 

Boîte à idée, le “plus” du blog

Le thermomètre des sanctions

Matériel:

Lire la suite »




Le jeu des experts

12 09 2013

http://ts3.mm.bing.net/th?id=H.4580570893189978&pid=15.1&H=160&W=157Lire une consigne est un apprentissage à part entière, apprentissage complexe et évolutif qui doit régulièrement faire l’objet de séances ciblées et ce, tout au long de la scolarité. La réussite scolaire en dépend…et bon nombre d’élèves se trouve en échec faute de maîtriser cette compétence essentielle.  Lire, inférer, se projeter, pour AGIR…Voilà qui n’est pas si simple. A nous, enseignants, d’imaginer des situations focalisées sur l’acquisition progressive de cette compétence centrale. Mais tout d’abord qu’est-ce qu’une consigne, quelles facultés met-elle en œuvre et avec quelles finalités?

D’après Bloom, six grandes capacités cognitives peuvent être sollicitées selon les « verbes d’action empruntés » correspondant eux-mêmes à des objectifs d’apprentissage précis :

1 Reconnaître : « Liste, nomme, identifie, cite, souligne, relie, etc. » pour récupérer de l’information
2 Comprendre : « Donne un exemple, classe, explique, illustre, observe, etc. » pour traiter l’information
3 Appliquer : « Utilise, exécute, construis, résous, réalise, etc. » pour mobiliser des connaissances et des savoir-faire
4 Analyser : « Organise, recherche, compare, structure, etc. » pour identifier des éléments d’un tout
5 Évaluer : « Choisis, justifie, contrôle, sélectionne, argumente, etc. » pour estimer en appliquant des critères
6 Créer : « Propose, invente, imagine, compose, etc. » pour concevoir une idée, un projet, un produit

Extrait de Réussir sa première classe, p 101

Comment utiliser cette taxonomie savante des consignes pour en faire une aide concrète à l’apprentissage en classe?

Idée prép’, le plus du blog

Le jeu des experts

Voici une activité de type tâche complexe qui prendra plusieurs séances ( 3 ou 4 ou plus) selon le groupe-classe et l’adaptation que vous en ferez.)

Objectif général: permettre aux élèves, grâce à l’élaboration d’énoncés, de comprendre les grandes fonctions des consignes de manière à pouvoir les lire et les interpréter efficacement en situation de classe.

Tâche à effectuer: rédiger un énoncé en vue de proposer une activité à faire réaliser par le reste de la classe.

Matériel: – une cinquantaine d’étiquettes vierges découpées dans des fiches type Bristol. Elles serviront, en cours d’activité, à écrire les verbes d’actions utiles à l’élaboration des consignes. (1 verbe par étiquette)

ardoises ou cahiers de brouillon (pour les essais)

grandes feuilles de paper-board (pour les énoncés finaux)

1 feuille de brouillon (pour vous) sur laquelle vous récolterez les verbes d’action nécessaires.

Lire la suite »




Un bel adage pour accueillir

5 09 2013


À quoi servent les rituels ?

à mieux structurer
à mieux communiquer
à mieux travailler

 

À qui servent les rituels ?

  • Les rituels servent à l’enseignant. Ils correspondent à des objectifs pédagogiques:

– réguler le déroulement horaire de la journée de classe ;
– viser des apprentissages fonctionnels ;
– donner du sens aux apprentissages ;
– constituer la communauté de sa classe.

  • Les rituels servent également à l’enfant. Ils répondent à des besoins d’apprentissage :

– prendre confiance et se rassurer ;
– prendre des repères dans l’espace, dans le temps ;
– vivre et comprendre son appartenance au groupe-classe ;
– apprendre à devenir un être social ;
– apprendre à communiquer ;
– apprendre à devenir autonome.

Ces conditions réunies permettent à l’enfant d’apprendre à apprendre.

Extrait de Réussir sa première classe, p 20

Idée prép’, le plus du blog

Le rituel d’accueil est l’un des rituels les plus respectés dans notre culture scolaire, surtout aux cycles 1 et 2. Voici un exemple vécu en classe de CM1, aisément adaptable et transférable aux autres niveaux de classes. Cette activité peut se décliner selon les besoins, du simple rituel d’accueil à l’élaboration de séances plus approfondies dans le domaine de l’apprentissage de la langue française. A chacun de trouver son usage et son tempo 😉

Durée de la séance proposée: 30 minutes

http://ts4.mm.bing.net/th?id=H.4965932503862799&pid=15.1&H=160&W=113

  • Préparer un document sur format A4 où apparaitront une quinzaine d’adages différents, sur le thème de l’accueil ou du bonjour. Chaque formule pourrait être contenue dans une bulle de type BD.
  • Penser à utiliser une police de caractère aérée et suffisamment grande. La police « cursive » ou « écolier ligne » par exemple, en format 12 ou 14. Il est nécessaire d’insister: la lisibilité des documents distribués en classe est très importante. Pour cette séance on pourra également s’amuser à utiliser des polices moins usuelles en en choisissant une par adage par exemple, ou à utiliser des couleurs pour un effet à la fois stylistique et esthétique. Le beau, c’est très important pour aider à apprendre…