Sommaire

 

Avant-propos, Philippe Meirieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

Avant le grand jour…
Démarrez du bon pied. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

1. Le jour J
Une étape, pas une fin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Jour J, heure H. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Le temps de l’accueil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Faire comprendre aux élèves le sens de l’école. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Le contrat de vie collective. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

2. S’organiser et planifier
Une nécessité absolue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Délimiter sphère professionnelle et sphère privée. . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Programmer sans se figer dans le programme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Penser l’espace et le temps de la classe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Concevoir et mettre en place des situations d’apprentissage. . . . . . . . . . 57
Les mots clés de l’apprentissage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
Deux idées pratiques pour aider les élèves à démarrer du bon pied. . . . . . 68

3. Observer pour mieux enseigner
Face à la complexité d’enseigner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
Se connaître soi-même . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72
Connaître ses élèves. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
Comprendre la complexité d’enseigner. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Comment faire face à cette complexité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88

4. L’adaptation, un moyen au service de l’apprentissage
Un principe clé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
Diversifier les approches pédagogiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
Les consignes, base de la relation pédagogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
Moduler les rythmes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
Personnaliser, individualiser et personnifier l’enseignement. . . . . . . . . . . 108

5. Faire équipe, une compétence essentielle
Avec les élèves, les parents, l’établissement, les réseaux. . . . . . . . . . . . . 115
Fédérer le groupe-classe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
Travailler avec les parents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124
Collaborer en équipe d’école. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141
Se joindre aux réseaux sociaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146

6. Faire la classe au quotidien
Aider les élèves à apprendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
Différencier enseigner et apprendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 153
Comment évaluer ?…. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169
Oser des détours pédagogiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 179
La question des devoirs à la maison. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190

7. La discipline en classe
Vers une autorité éducative. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 197
Reconnaître les besoins des élèves. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198
Poser un cadre sécurisant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206
Instituer la notion de contrat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215
Exiger avec bienveillance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223
Quatre clés pour une autorité éducative réussie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 225

8. Le métier d’enseignant
Représentations, tensions et enjeux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227
Un métier soumis aux représentations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 227
Un métier en perpétuelle évolution. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 229
Faut-il ou non se syndiquer ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 231

Pour conclure : un bouquet de paroles solidaires. . . . . . . . . . . . . . . . 235

Bibliographie – Webographie

Bibliographie utile. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239

Webographie utile. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 240

Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 245

Index des auteurs cités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 249

Qu’est-ce que « Le Café pédagogique » ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251

 

Se procurer l’ouvrage sur le site d’Esf-éditeur


7 réponses à “Sommaire”

15 06 2012
Nora (16:55:02) :

merci Ostiane, pour cet ouvrage , c’est exactement ce que j’aimerais faire avant de quitter l’estrade, une façon de tenir la main à de potentiels apprenants au métier d’enseignant après notre départ…j’espère de tout coeur avoir l’opportunité de le lire au fond de ma steppe algérienne et surtout de le faire lire aux stagiaires qui passent en formation dans mes classes.

16 06 2012
jean emmanuel (08:55:25) :

Un sommaire « alléchant » ! Bravo !

16 06 2012
Ostiane (18:30:58) :

Merci Jean Emmanuel pour ce retour positif. Il me semble qu’à la section qui concerne l’évaluation, tu devrais retrouver un support visuel que tu connais…encore merci pour ta contribution et à bientôt pour de prochains échanges.

J’espère Nora que vous en aurez l’occasion, ou que vous la provoquerez, car s’engager dans l’accompagnement, la co-formation et l’écriture est une expérience formidable, tant personnelle que professionnelle. J’ai eu la chance de beaucoup recevoir au contact de mes élèves, de leurs parents, de mes formateurs, des rencontres livresques et plus récemment, numériques. Pouvoir partager à mon tour m’est apparu un jour juste naturel et depuis ce jour là, il ne se passe pas un jour sans que j’écrive.

21 06 2012
ens (10:57:46) :

Je n’ai pas encore lu votre livre et le ferai. S’il part de constats en classe et est un tantinet pragmatique, transmettez-le surtout aux IPA et au rectorat d’abord!
Enseignante

22 06 2012
Ostiane (09:34:50) :

Bonjour Enseignante et merci pour ce message.
Constats de classe, formations tout au long de la vie, rencontres personnelles et collectives, lectures pédagogiques diverses, liens avec la recherche scientifique, expériences professionnelles multiculturelles issues de nombreux voyages, expérimentations de pratiques innovantes, cet ouvrage est bien le fruit de tout cela. On y trouve donc des entrées réflexives, des propositions concretes, des pistes à explorer selon un principe de base:s’incrire dans une démarche ouverte et multiréférentielle.
N’hésitez pas, une fois que vous aurez lu l’ouvrage à livrer ici votre retour ou à partager un point de vue sur un aspect ou un chapitre en particulier. C’est bien tout l’objet de ce blog.
Bien cordialement

5 07 2012
Lionel (08:38:45) :

Bonjour,

Merci pour votre démarche et vos efforts concernant la formation (trop absente aujourd’hui).
J’aimerais avoir une précision sur ce livre, s’adressent-ils aux (futurs) professeurs des écoles ie instits ou à toute personne enseignante (au collège, lycée,…).

Merci 🙂

5 07 2012
Ostiane (17:14:46) :

Bonjour Lionel,

L’ouvrage est destiné en priorité aux enseignants du primaire, les exemples et les fiches-outils s’adressant aux classes maternelles et élémentaires. En revanche, la réflexion pédagogique sur ce qu’est apprendre et ce que signifie enseigner pourra intéresser les différents professionnels de l’enseignement.
Il existe également dans la même collection un autre ouvrage « Réussir ses premiers cours » écrit par Jean-Michel zakhartchouk, qui lui s’adresse directement aux enseignants du collège et lycée. L’un et l’autre se complètent et se répondent.

Merci à vous pour votre intérêt.

Laisser un commentaire