Les 3Q de l’accueil

7 09 2016

imgres

 

 

 

 

Accueillir ses élèves et leur proposer de s’accueillir, voilà la finalité de cette petite activité, très simple à mettre en oeuvre et qui participe à la constitution d’un esprit d’équipe  convivial et dynamique. Les nouveaux élèves seront ainsi ravis d’être intégrés et les anciens très heureux de ré-explorer leur identité et leur place dans le groupe.

Mais au fait, les 3Q, kesako exactement?

les 3Q = les 3 questions que j’aimerais qu’on me pose pour me connaître vraiment.

  • étape1 Chacun rédige ses 3 questions sur un bout de papier format A5.
  • étape 2 On échange ses questions avec le voisin le plus proche et on discute.
  • étape 3 On repart avec les 3Q du voisin et on les fait passer de mains en mains en prenant à chaque fois le temps d’un court échange.
  • étape 4 On arrête l’activité au bout de 15 minutes, le temps que chacun ait vécu trois ou quatre mini speed-dating muni de questions différentes.

Ainsi, Chacun a pu se dévoiler et se raconter grâce aux questions de tous. Très efficace pour briser la glace, sortir de ses ornières et fonder le groupe-classe.

#TestéEtApprouvé 🙂

Source et ancrage: Cette activité des « 3Q » est inspirée de Jim Howden, grand manitou canadien des pédagogies coopératives.

Durée de l’activité: 15/20 minutes

Niveau de classe: CE2/CM1/CM2/6ème




Un bel adage pour accueillir

5 09 2013


À quoi servent les rituels ?

à mieux structurer
à mieux communiquer
à mieux travailler

 

À qui servent les rituels ?

  • Les rituels servent à l’enseignant. Ils correspondent à des objectifs pédagogiques:

– réguler le déroulement horaire de la journée de classe ;
– viser des apprentissages fonctionnels ;
– donner du sens aux apprentissages ;
– constituer la communauté de sa classe.

  • Les rituels servent également à l’enfant. Ils répondent à des besoins d’apprentissage :

– prendre confiance et se rassurer ;
– prendre des repères dans l’espace, dans le temps ;
– vivre et comprendre son appartenance au groupe-classe ;
– apprendre à devenir un être social ;
– apprendre à communiquer ;
– apprendre à devenir autonome.

Ces conditions réunies permettent à l’enfant d’apprendre à apprendre.

Extrait de Réussir sa première classe, p 20

Idée prép’, le plus du blog

Le rituel d’accueil est l’un des rituels les plus respectés dans notre culture scolaire, surtout aux cycles 1 et 2. Voici un exemple vécu en classe de CM1, aisément adaptable et transférable aux autres niveaux de classes. Cette activité peut se décliner selon les besoins, du simple rituel d’accueil à l’élaboration de séances plus approfondies dans le domaine de l’apprentissage de la langue française. A chacun de trouver son usage et son tempo 😉

Durée de la séance proposée: 30 minutes

http://ts4.mm.bing.net/th?id=H.4965932503862799&pid=15.1&H=160&W=113

  • Préparer un document sur format A4 où apparaitront une quinzaine d’adages différents, sur le thème de l’accueil ou du bonjour. Chaque formule pourrait être contenue dans une bulle de type BD.
  • Penser à utiliser une police de caractère aérée et suffisamment grande. La police « cursive » ou « écolier ligne » par exemple, en format 12 ou 14. Il est nécessaire d’insister: la lisibilité des documents distribués en classe est très importante. Pour cette séance on pourra également s’amuser à utiliser des polices moins usuelles en en choisissant une par adage par exemple, ou à utiliser des couleurs pour un effet à la fois stylistique et esthétique. Le beau, c’est très important pour aider à apprendre…



Constituer la classe-équipe

5 09 2012

La rentrée, c’est l’occasion rêvée de créer un sentiment d’identité et d’appartenance collective.

« L’accueil est ce moment privilégié de vie de classe qui permet de passer de l’idée de groupe-classe à l’émergence d’un concept bien plus fondateur, celui de classe-équipe. Une classe n’est pas une simple juxtaposition de profils, c’est tout à la fois un lieu de vie et d’apprentissage, un système complexe, dynamique et vivant, constitué de personnes uniques mais interdépendantes qui s’organisent pour parvenir à l’élaboration d’un projet commun. L’accueil doit être l’occasion de vivre et faire vivre le sentiment de compétence sociale par le jeu de l’interdépendance de ces altérités singulières que sont les élèves. »

Extrait de Réussir sa première classe, p 17

 

Boîte à idée, le « plus » du blog

« Le Défi 3000 »

Voici une façon à la fois métaphorique et très concrète d’illustrer ce projet commun et de construire ce sentiment d’appartenance: il s’agit tout simplement de Lire la suite »




A comme Accueil

28 08 2012


 

 

 « Il vaut mieux être accueilli par quelqu’un à bras ouverts, que par personne à Brazzaville » Sim

 

Qu’on soit en maternelle, en élémentaire et même plus en amont dans le cursus scolaire, le temps de l’accueil est un temps précieux, tout à la fois pédagogique, stratégique et éducatif. Il constitue une phase essentielle dans le dispositif d’apprentissage et donc d’enseignement.
La pratique la plus courante qui illustre cette notion d’accueil reste le traditionnel appel. S’il demeure nécessaire et obligatoire, est-il pour autant suffisant ? Au risque de paraître autoritaire, la réponse est non, et pour justifier l’aspect catégorique et sans appel de cette réponse, attardons-nous sur la mise en lumière des principaux enjeux qui sous-tendent ce moment bien particulier de l’accueil.
☛L’accueil : un moment clé
Pour apprendre, il faut avant toute chose se sentir reconnu en tant que personne unique, tout en se sentant appartenir à un collectif unique. Le temps de l’accueil doit incarner et symboliser la prise en charge de chacun, la reconnaissance de tous et participer ainsi à la constitution d’une identité collective forte, rassurante et engageante. Pensé et vécu comme tel, l’accueil favorise l’investiture de chacun des membres du groupe qui se sent alors partie prenante, intégré et associé dans l’histoire particulière qui va se jouer là, en classe, aujourd’hui, demain et tout au long de l’année à construire. L’accueil joue le rôle de ciment vivant, celui qui scelle la pierre du vivre ensemble à celle de l’apprendre ensemble.

Extrait de « Réussir sa première classe », p 16

 

Idée prép’, le plus du blog

 

le jeu du 5/5/5

  • 5 échanges
  • 5 minutes
  • 5 sens

âge conseillé: à partir de 8/9 ans et sans limite au-delà!

objectif: créer du lien entre les élèves dans une dynamique à la fois personnelle et collective

moyens pour y parvenir: selon le principe du speed-dating, laisser les enfants s’exprimer et évoquer librement leurs 5 souvenirs

organisation des élèves: par binômes rotatifs

précaution particulière:

  • bien veiller à ce que les nouveaux élèves ne restent pas en retrait
  • établir un sentiment de sécurité et de bienveillance réciproque

déroulement:

Lire la suite »




Matériel, design spatial et apprentissage

13 07 2012

 

Les premières heures, les premières journées, la première
semaine, tout passe à toute allure ; la gestion du matériel, l’organisation
et l’appropriation de l’espace, la découverte des nouveaux
outils, l’étiquetage des livres, le rangement des casiers, le remplissage
des multiples formulaires administratifs, la présentation
des cahiers, la mise en place des premières règles de vie. Tout cela
prend du temps, beaucoup de temps, et c’est un temps nécessaire.

rev 10

Les aspects matériels, concrets, pratiques et logistiques sont
incontournables pour une bonne mise en route. Ils servent de
premières balises. Ce sont également des gestes qui nécessitent
pour beaucoup d’élèves un véritable apprentissage. Tout comme
vous, vos élèves vont absorber durant ces premiers temps un
grand nombre d’informations nouvelles. Il faut donc prendre ce
temps sans se sentir coupable de ne pas entrer immédiatement
dans le programme…. Dites-vous que si vous n’êtes pas dans le
programme, vous êtes bien néanmoins dans l’apprentissage.
Là est l’essentiel, n’est-ce pas ?

Extrait de Réussir sa première classe, p 15

On a souvent tendance à considérer les tâches matérielles comme des tâches annexes, secondaires voire indignes dont il convient de vite se débarrasser pour enfin s’employer à des activités plus nobles car plus cérébrales. C’est oublier un peu vite d’une part que notre intelligence ne vit pas autarcie, qu’elle est toute reliée au monde qui l’entoure et d’autre part qu’elle ne s’exprime pas uniquement au travers d’activités purement intellectuelles.

Les premiers jours, vous allez avec vos élèves construire leur environnement d’apprentissage. Lire la suite »