Le thermomètre des sanctions

19 09 2013

thermometre des sanctions

 

 

 

 

 

STOP!

Oser intervenir, poser une parole d’autorité, dire stop et faire apparaître la ligne rouge franchie sont autant de gestes professionnels qui doivent accompagner l’enfant en amont comme à l’instant de la sanction.

Extrait de Réussir sa première classe, p212

Un groupe classe de 30 élèves, ce n’est jamais simple à gérer. Entre les bavards, les gesticulateurs, les experts en oublis de matériel ou encore les intempestifs et les meneurs de revue, on peut vite en arriver à se transformer en gendarme en chef et passer sa journée à faire de la discipline. Pour ma part, c’est une posture que j’ai toujours eu beaucoup de mal à vivre sereinement. Il faut pourtant parfois savoir dire STOP! Un stop structurant, émancipateur, éducatif; un stop qui sécurise et permet au jeune enfant d’apprendre à devenir un être social, conscient de ses droits autant que de ses devoirs.

Pour autant, sauf cas de force majeure évidemment, le stop ne doit pas tomber du ciel tout comme la sanction ne  se confond pas avec un couperet aléatoire. L’enfant doit petit à petit apprendre à comprendre et accepter les règles de vie de la classe. Pour apprendre, rien de mieux que de se voir en train de faire la chose à apprendre… Pas simple me direz-vous dans le cadre de l’apprentissage des compétences civiques et sociales.

Comment permettre à l’enfant de se rendre compte qu’il est en train de franchir la ligne rouge? Comment lui permettre de se situer personnellement sur une échelle collective de comportement?

Voilà un petit outil très visuel et facile d’utilisation que j’ai mis au point et qui présente le double avantage:

  • réguler en classe les comportements perturbateurs
  • aider les enfants à s’auto-réguler

 

Boîte à idée, le “plus” du blog

Le thermomètre des sanctions

Matériel:

Lire la suite »




Être autoritaire, faire autorité, avoir de l’autorité…

10 08 2012

Je vous demande de vous taire!

On l’aura deviné, le chapitre 7 pose la délicate mais cependant incontournable question de la discipline en classe. Cette question, qui touche bien évidemment l’ensemble des enseignants et de la communauté éducative, demeure néanmoins très prégnante dans l’esprit du jeune professionnel qui débute. Et quoi de plus légitime quand, pour la première fois, on prend la responsabilité d’un groupe de jeunes dont on doit garantir 8 heures durant, la sécurité tant physique, qu’intellectuelle, physiologique et psychologique?

Sans autorité, aucune forme d’apprentissage n’est possible tout comme aucune forme de vie ne le serait si l’univers n’était pas lui même régi par de grandes lois naturelles et imprescriptibles. La classe étant une forme de microcosme vivant, elle n’échappe donc pas à cette nécessité de cadre, de loi, d’ordre et d’autorité qui tout à la fois protègent, assurent, rassurent, accompagnent l’ensemble du groupe et chacun de ses membres.

Oui mais comment faire?

« Comment enseigner avec autorité et faire autorité sans être autoritaire?

Comment, moi, jeune enseignant, puis-je incarner l’autorité éducative?

Lire la suite »