Le thermomètre des sanctions

19 09 2013

thermometre des sanctions

 

 

 

 

 

STOP!

Oser intervenir, poser une parole d’autorité, dire stop et faire apparaître la ligne rouge franchie sont autant de gestes professionnels qui doivent accompagner l’enfant en amont comme à l’instant de la sanction.

Extrait de Réussir sa première classe, p212

Un groupe classe de 30 élèves, ce n’est jamais simple à gérer. Entre les bavards, les gesticulateurs, les experts en oublis de matériel ou encore les intempestifs et les meneurs de revue, on peut vite en arriver à se transformer en gendarme en chef et passer sa journée à faire de la discipline. Pour ma part, c’est une posture que j’ai toujours eu beaucoup de mal à vivre sereinement. Il faut pourtant parfois savoir dire STOP! Un stop structurant, émancipateur, éducatif; un stop qui sécurise et permet au jeune enfant d’apprendre à devenir un être social, conscient de ses droits autant que de ses devoirs.

Pour autant, sauf cas de force majeure évidemment, le stop ne doit pas tomber du ciel tout comme la sanction ne  se confond pas avec un couperet aléatoire. L’enfant doit petit à petit apprendre à comprendre et accepter les règles de vie de la classe. Pour apprendre, rien de mieux que de se voir en train de faire la chose à apprendre… Pas simple me direz-vous dans le cadre de l’apprentissage des compétences civiques et sociales.

Comment permettre à l’enfant de se rendre compte qu’il est en train de franchir la ligne rouge? Comment lui permettre de se situer personnellement sur une échelle collective de comportement?

Voilà un petit outil très visuel et facile d’utilisation que j’ai mis au point et qui présente le double avantage:

  • réguler en classe les comportements perturbateurs
  • aider les enfants à s’auto-réguler

 

Boîte à idée, le “plus” du blog

Le thermomètre des sanctions

Matériel:

Lire la suite »




10 questions pour une journée réussie

17 07 2012

Apprendre à apprendre à…s’organiser, planifier et anticiper pour s’emparer du réel et s’y positionner de manière autonome se révèle être, pour le jeune élève, un des enjeux majeurs auquel il convient de l’initier quotidiennement et dès les premiers jours de classe. On ne naît pas élève le jour où on entre à l’école, on le devient progressivement. Aussi, chaque année doit offrir à l’enfant des occasions de développer ses compétences civiques et sociales, de favoriser chez lui ses capacités d’initiative, pour enfin élargir son degré d’autonomie et lui permettre d’acquérir les fondamentaux de son métier d’élève.

Voici un outil d’aide à la fois ludique méthodologique et organisationnel, confectionné pour des élèves de cycle 3 et proposé dans l’ouvrage au chapitre 2 p 69. Utilisé, dans un premier temps, collectivement en classe dès le début d’année et présenté aux familles lors de la première réunion de parents, ce labyrinthe pour une journée d’école réussie deviendra vite un outil personnel indispensable à vos élèves, une aide à penser et à agir efficace et constructive dont progressivement et selon leur rythme, ils se détacheront, une fois les automatismes acquis.

Lire la suite »