Réunion de parents

16 09 2012

C’est de saison! Dans la foulée de la rentrée scolaire, la fameuse réunion de parents s’invite au programme, avec son lot d’interrogations et de doutes. Un moment qui peut sembler particulièrement difficile pour un enseignant débutant.

Si c’est votre cas, sentez-vous moins seuls, bon nombre d’enseignants chevronnés redoute également ce premier rendez-vous. Voilà pourquoi, au chapitre 5, on trouvera un large panel de recommandations, de propositions et de points de vigilance concernant cette relation particulière qui relie l’enseignant aux familles de ses élèves.

Voici pour vous sur le blog, un extrait de ce chapitre, axé exclusivement sur la réunion de parents.

  • Prévoir un accueil personnalisé avec, sur chaque table, une petite pochette nominative (et pourquoi pas customisée par chaque enfant ?), dans laquelle vous aurez glissé une feuille blanche pour prendre des notes ainsi qu’un ordre du jour. Au fur et à mesure de la réunion, vous pourrez distribuer, le cas échéant, de nouveaux documents utiles tels que la liste de classe, l’emploi du temps, la charte de vie de classe élaborée avec les élèves, le rappel des grands apprentissages (sans entrer dans le détail), enfin, une synthèse des différents points que vous aurez abordé dans cette réunion. Vous veillerez à récupérer les pochettes qui n’auront pas trouvé preneur de manière à les transmettre aux parents qui n’auront pu se rendre disponibles ce soir-là, afin qu’ils ne soient pas exclus de la communauté éducative qui se constitue.

  • Brancher une petite musique d’ambiance, le temps que tout le monde arrive et s’installe. Disposer à l’entrée deux ou trois coupelles de petits biscuits pour l’aspect convivial. Lorsque la musique prend fin, c’est le signal que vous pouvez commencer. Souriez-vous intérieurement.

Lire la suite »




Constituer la classe-équipe

5 09 2012

La rentrée, c’est l’occasion rêvée de créer un sentiment d’identité et d’appartenance collective.

« L’accueil est ce moment privilégié de vie de classe qui permet de passer de l’idée de groupe-classe à l’émergence d’un concept bien plus fondateur, celui de classe-équipe. Une classe n’est pas une simple juxtaposition de profils, c’est tout à la fois un lieu de vie et d’apprentissage, un système complexe, dynamique et vivant, constitué de personnes uniques mais interdépendantes qui s’organisent pour parvenir à l’élaboration d’un projet commun. L’accueil doit être l’occasion de vivre et faire vivre le sentiment de compétence sociale par le jeu de l’interdépendance de ces altérités singulières que sont les élèves. »

Extrait de Réussir sa première classe, p 17

 

Boîte à idée, le « plus » du blog

« Le Défi 3000 »

Voici une façon à la fois métaphorique et très concrète d’illustrer ce projet commun et de construire ce sentiment d’appartenance: il s’agit tout simplement de Lire la suite »




Observer, un savoir-faire trop oublié

23 07 2012

Observer avant d’agir, c’est se donner les moyens de mieux organiser sa pensée pour mieux agir.

« Le premier outil de l’enseignant
réside dans sa capacité à
observer.

Observer avec ses yeux,
bien sûr, mais également avec ses oreilles,
son cœur, ses émotions, ses intuitions et sa subjectivité
autant que son objectivité.

Observer nécessite
la mobilisation de toute la personne : toutes
ses intelligences, ses compétences, ainsi que tous
les éléments constitutifs de son identité tant personnelle
que professionnelle.

Observer vous permettra de relever
des indices qui serviront de points d’appui pour la mise
en place de situations d’apprentissage. »

Extrait de Réussir sa première classe, p 71

Ce chapitre 3 est donc essentiellement consacré à l’observation, ses enjeux et sa méthodologie. On y trouvera des éléments tant réflexifs que concrets permettant de penser et d’organiser l’observation en vue d’approcher au plus près le  concept de complexité, récurrent dans le domaine de l‘enseignement et de l’apprentissage.

Parmi les moyens proposés au fil des pages, le lecteur aura, entre autre, accès à:

Lire la suite »