Des textes à la manière de …. pour …. les Mélipones (classes de Français Mme Lamberti)

Les abeilles à la manière de ….

Classes de 6 ème année scolaire 2016-2017

Texte 1.

A la manière d´un roman : inspiré de Werber « Les fourmis »

Ils arrivent. Les gardes ont donné l´alerte depuis un moment. Ils sont en phase d´approche. L´air résonne de leurs vibrations meurtrières. Nous avons commencé l´évacuation mais notre commandement pense qu´il est trop tard. Les bruits commencent. Nous sommes secoués. Une odeur terrible envahit les couloirs, des explosions, des morts. Ecrasés par leurs armes. Il est trop tard.

Texte 2.

A la manière d´un aiku

Une abeille aux ailes roses

Qu´on appelle un ange

Une odeur de miel dans l´air

Il fait chaud

Texte 3.

A la manière de G Perec

Liste des choses extraordinaires apprises avec les abeilles mélipones

Elles ne piquent pas. Elles ont des ailes brillantes. Elles produisent un miel très riche en vitamines. Elles craignent le froid. Elles collaborent avec d´autres espèces. Elles sont nécessaires à notre survie.

Texte 4. A la manière de R Char

1 Abeille : insecte social, vivant dans une ruche, produisant le miel et la cire et qui appartient au genre des insectes hyménoptères

2. Abeille sans dard aux yeux bleus, au miel au goût du ciel, abeille sacrée des mayas, petite lumière du ciel.

Texte 5. A la manière pessimiste et théâtrale

Acte 1 Scène 1

Le petit garçon : s´il te plait, raconte-moi encore les abeilles

Le grand-père : d´accord mais après tu dois dormir …

Le petit garçon : promis

Le grand –père : c´était il y a très très longtemps, j´avais ton âge. La terre était encore vivante et on pouvait cueillir les fleurs, les fruits, se promener dehors. Il faisait encore chaud pendant l´été et froid pendant l´hiver. On pouvait …

Le petit garçon : les abeilles, grand-père, les abeilles !

Le grand –père : Oui… Et il y avait les abeilles, elles étaient encore là, on ne les avait pas encore tuées. On les voyait dès le matin, danser autour des fleurs, leurs petites pattes chargées de pollen, elles allaient butiner, comme on disait et en faisant ça, elles permettaient à la nature de revivre chaque année.

Le petit garçon : Et après ?

Le grand père : … Après… Elles ont toutes été tuées et ça a été la nuit … Allez, dors maintenant.

Texte 6. A la manière des abeilles

Humain : espèce intelligente et dangereuse. Se reproduit à une vitesse exponentielle et dévore la planète. Certains individus semblent s´intéresser maladroitement à nos cités.

TEXTE 7. En conclusion

Il faut 20 000 abeilles pour faire un pot de miel et un seul épandage pour détruire un essaim.

Transférer les abeilles dans les ruches

Pour  transférer les abeilles dans les ruches on a:

  1. Préparé la ruche ou on a transférer les abeilles
  2. Couper la premier cape du sac plastique de les trampas

  3. Couper la deuxième cape d’un papier journal
  4. Couper la bouteille avec un scalpel avec un forme d’un demi-cercle

  5. Transférer les rayons en commençant par celles contenant les larves

  6. Veillez à ce que la Reine ne soit pas blessée et ne pas la toucher
  7. Laissez une réserve de miel dans le dernier étage – goutez le reste 
  8. Refermer la ruche et la fixer avec la sortie au même endroit que la sortie précédente


  9. placer un morceau de Propolis au niveau de l’entrée

Les caractéristiques du miel

Bonjour on va vous présenter les caractéristiques du miel

Le miel est une mélange visqueux. On a effectué des différentes expériences pour vérifier quels sont les composants du miel , elles ont prouvé qu’elle contient du sucre, de l’eau, des sels minéraux, des protéines et du pollen. Egalement, ont a fait une expérience pour savoir quelle était la viscosité du miel (viscosimètre a chute de bille).

La viscosité du miel varie selon la température car quand il est plus chaud il est plus fluide et quand il est plus froid il est plus visqueux.

Et on a prit un microscope pour observer le pollen d’une fleur et on a prit cette photo:                                                                                                                                                                    

Et ici une avec le microscope Smart Phone:

Aussi, on a pu goûter le miel des abeilles et on se rendu compte qu’il y avait deux différents types de miel: un était plus sucré et l’autre  était amer.

Bon, celui-ci a été notre article, merci pour l’avoir lu.

AU REVOIR!

Piéger les abeilles

On va vous dire comment piéger des abeilles 

1-Comment construire le piège?

En premier on dilue la propolis dans l’alcool , quand ça est prés , on verse la propolis dans la bouteille en plastique .On répartit le liquide dans toute la bouteille pour attirer les abeilles. Après on recouvre la bouteille avec de papier journal et avec des sacs en plastique noir en laissant le goulot sans couvrir, on fait ça pour les isolé  de la température ( pour que pour que la cire ne fonde pas et ne détruit pas son habitat) après de faire tous ça , on amène  les bouteilles en dehors et on les attache avec du fils de faire environ 1.50 m du sol dans un lieu ou il y a de l’ombre. 

Quand on a fini d’attacher les bouteilles on attend que les abeilles viennent et on laisse qu’ils s’installe et on laisse qu’ils font leur essaim.

c’est comme ça qu’il doit rester :

ça c’est un exemple de piège con a fait en classe

Les transferts des ruches

1- On doit vérifier s’il y  de propolis (que nous peut permettre de savoir qu’il y a des abeilles) dans les pièges  (bouteilles).

 

 

 

 

 

   du propolis

2- On doit démonter la ruche ou on va les mettre.

                                                                                           

un étage de la ruche

3-On enlève le couvercle de la bouteille, avec  un cuter on doit ouvrir la bouteille.

 

 

4- On doit partager des morceaux d’essaim dans les différents étages de la nouvelle ruche (fait attention à la reine, tu peux pas la tuer)

         

  

le piège

5-On fini la nouvelle ruche avec les abeilles dedans et on place la ruche dans la place de la vielle bouteille.


        

 

                                                                                                                                                

Nouvelle ruche

 

 

Bonjour tout le monde !

Et si on faisait le programme de sciences et de technologie autour d’un projet ?  Elever des abeilles au collège !

Oui mais des abeilles ça pique !

Mais celles de Colombie et d’Amérique du sud, non ! ce sont des abeilles natives sans aiguillon elles font partie de la tribu des Mélipones !

Alors c’est parti !

Oui mais comment faire ?

heureusement nous pavons la chance  à Medellin d’avoir un spécialiste de la Méliponiculture : son site : http://www.caminoalagro.com/

son nom German Antonio
On a des abeilles sauvages au lycée, on connait un spécialiste qui peut nous former alors lançons nous !

Découvrez le projet, découvrez nos abeilles en parcourant le blog des élèves