L’Affaire est ré ouverte : le jugement de Créon

Et si Créon était jugé aujourd’hui à Thèbes

au XXIème siècle ?

C’est ce qu’ont imaginé les élèves de 3ème4, comme les élèves de 3è5 de Mme Pommier, la veille, à la suite de la lecture de la tragédie Antigone de Cocteau et de Anouilh ; deux réécritures modernes du texte de Sophocle.

La chaleur était étouffante, digne d’un climat grec, ce mardi 20 juin. Dans l’après-midi, les élèves de 3è4 ont été réunis salle Lagarde, en présence du juge Dominique Gaschard.

Ce dernier, magistrat de la cour de Poitiers nous a fait l’honneur de jouer son rôle de président de cour d’assises.

Le groupe 2 de l’atelier de théâtre des 4è5 a présenté l’arrestation d’Antigone par les gardes de Créon… La qualité du silence a montré combien les élèves avaient été touchés par cette interprétation moderne.

Les greffières ont poursuivi en lisant l’acte d’accusation : l’oncle de la jeune Antigone a condamné à mort sa nièce pour avoir voulu offrir une sépulture à Polynice, traître à la patrie.

La jeune femme pour éviter d’être emmurée vivante, de subir la faim, la soif et la peur du noir, s’est suicidée avec sa propre ceinture !

La cour d’Assises devait juger la culpabilité de Créon jugé d’homicide et de complicité de crime sur la personne d’Antigone.

Ce rôle ingrat a été endossé par Jules P. qui a dû subir un interrogatoire serré, par le Président impitoyable qui devait traquer la vérité. Créon a fini par regretter son action, mais a quand même clamé qu’il avait « agi pour le bien de son peuple ».

Ensuite, le Magistrat a interrogé d’autres témoins tels que la nourrice (Clara R.), les trois gardes ( Antoine N., Aubin D ., Aurélien L. ) et enfin Ismène représentée par Maëlys P., très émue.

Après l’audition des témoins, la cour a entendu successivement les avocats : la partie civile, représentée par les élèves Jade R. et Robin P. a exposé les préjudices qu’a subi Ismène, la seule survivante de la fratrie. L’ avocat général a ensuite démontré que Créon était coupable de cette tragédie familiale, ayant édicté une loi injuste. Dewis M. a prononcé son réquisitoire de la façon la plus magistrale possible.

Pour terminer, les avocats de la défense Clément D., Cyril B., ont plaidé non coupable pour Créon, le défendant de leur mieux : «  On lui a imposé cette situation très compliquée pour lui, n’étant pas apte à exercer cette profession, lui qui se voyait plutôt comme un ouvrier… »

Malgré cette plaidoirie très convaincante, les cinq jurés, qui ont délibéré en compagnie du Président de la Cour, l’ont déclaré coupable sans circonstances atténuantes. Le verdict était sévère, mais juste ; les élèves ont condamné ce roi à la peine maximale : perpétuité !

Cet exercice étonnant a été l’occasion de travailler autrement le sujet de réflexion et sa recherche d’arguments, mais aussi l’expression orale à partir d’un texte puissant. Tout le monde dans la salle a été en mesure de comprendre la charge de la justice, la plus impartiale et la plus humaine possible !

A refaire l’année prochaine ? Certainement de l’avis des élèves, mais en répétant plus nos rôles, car le juge est juste, mais terrible !

Un grand merci à lui pour cette œuvre originale de pédagogie.

Mme Shaw et sa classe de 3è4

Le procès de Créon en images :

L’arrestation d’Antigone, recouvrant le corps de son frère, vue par l’atelier d’expression théâtrale des 4è5 du 2è semestre.

 

 

 

 

 

 

 

 

M. le juge Gaschard préside cette cour d’Assises, revêtu de sa robe à la fourrure d’hermine ; une tenue de circonstance, mais pas de saison !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lecture de l’acte d’accusation par les greffières Clarisse A. et Taous R.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les avocats de la partie civile très à l’unisson.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’avocat général qui a fait vibrer son public.

 

 

 

 

Les avocats de la défense et une des deux huissières

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photos : les journalistes Tifaine A. et Zouhir A.

Merci à tous ceux

qui se sont prêtés au jeu !

Livre en fête 2017

Le salon du livre du Grand Périgueux aura lieu les samedi 24 et dimanche 25 juin à Champcevinel. Découvrez les auteurs jeunesse présents grâce aux textes et créations originales des élèves de 5e5 et d’autres collégiens de Périgueux.
Rendez-vous les 24 et 25 juin à Livre en fête !

BD

Christian Grenier au collège

Dans le cadre du salon du livre de Champcevinel, Livre en fête, la classe de 4e2 a eu le plaisir d’accueillir Christian Grenier, auteur jeunesse à succès (notamment avec les séries Les enquêtes de Logicielle et Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat). Après avoir présenté une adaptation théâtrale de Coups de théâtre, les élèves ont proposé à l’auteur de répondre à un portrait chinois qui a permis de riches échanges.

Ecoutez des extraits choisis de cette rencontre


Rencontre avec Christian Grenier

 

Les manuels scolaires envahissent le CDI


Les manuels scolaires envahissent le CDI

Sondage « Les collégiens et les réseaux sociaux » : des chiffres et des questionnements

95 élèves ont répondu à notre questionnaire sur les réseaux sociaux, filles et garçons à parts à peu près égales.

75% des élèves sondés sont inscrits sur un réseau social (ou plusieurs…). C’est plus que leurs parents qui sont  63%. D’accord, les jeunes sont plus connectés, mais ce serait bien de savoir si les élèves inscrits sont les enfants des parents inscrits ou est-ce qu’il n’y a aucun lien…

Seulement 44% des collégiens inscrits sur les réseaux sociaux ont plus de 13 ans. Euh, l’âge réglementaire,  c’est pas 13 ans ?…

38% des élèves y postent régulièrement des photos, 39% préfèrent liker des publications et 48% utilisent les réseaux sociaux surtout pour « parler » avec leur amis et famille. Mais ils n’ont pas des salons, cuisines ou autres lieux de vie pour communiquer, se rencontrer, se voir ? Et au fait, ils n’ont pas de téléphone pour se parler ???

38% passent plus d’une heure par jour sur les réseaux. Bon, ça en fait quand même 62 % qui ne se connectent même pas une heure par jour, mais pour les autres, plus d’une heure, ça peut aller jusqu’à combien d’heures ???

41% ont plus de 50 amis et 52% refusent des inconnus en amis. Aïe aïe aïe, attention !!! Presque la moitié accepte n’importe qui en « ami », mais on (parents, école, médias, etc.) répète sans cesse et partout que c’est dangereux et de nombreux faits divers l’ont démontré, non ?

Seulement 37% n’ont jamais vu de contenus choquants sur les réseaux sociaux. Là, ça montre bien que les réseaux sociaux s’adressent à un « public averti » et pas à des enfants de moins de 13 ans…

Et vous, que pensez-vous de ces chiffres ?

Une semaine de la presse réussie !

Les élèves du club Médias ont accueilli une soixantaine de joueurs au CDI entre 12h45 et 13h30 durant la semaine de la presse et des médias (cf. article « SEMAINE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS »  du 19 mars 2017).

De nombreux stands de jeux étaient proposés : Questions pour un champion, Jeu des logos, Coup de vent sur le kiosque, A chaque radio son slogan, C’est quoi la liberté d’expression, etc. Tous réalisés et animés par l’équipe de Space Montaigne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les participants étaient invités à choisir un magazine en cadeau. Bravo à Jérémie, Alexandre et Aurélie, les trois meilleurs joueurs qui ont reçu un « sac cadeau » contenant magazines, romans, mangas et crayons fantaisie.

Atelier Football Féminin avec Amandine

Cette année, au collège Michel de Montaigne nous avons la chance d’avoir des ateliers animés par les surveillants pendant la pause de midi. Nous avons pu interviewer Amandine, qui a mis en place l’atelier foot pour les filles.  Cliquez sur le lien « Atelier foot » pour lire la vidéo.

Atelier Foot

Du nouveau pour les BD du CDI !

 

 

Un nouveau meuble restauré par les élèves de 4e 9 accueille les bandes dessinées au CDI.

Cela a permis de libérer de l’espace dans les bacs à BD pour pouvoir mieux y « farfouiller » et a mis de la couleur dans l’espace lecture.

 

 

 

Merci aux élèves de 4e 9 et à leurs professeurs !

Venez vite en profiter, de nouvelles BD sont arrivées !

En l’an 1244, les humains croyaient être seuls…

Romain, écrivain en herbe, vous propose de découvrir son roman fantasy, chapitre par chapitre… Bonne lecture !

 

Page 1 sur 3123