Autour de nos guitares
blog d\'une enseignante d\'école de musique

Chanson de Noël (3)

Vive le vent

Les deux chansons de Noël publiées ces derniers jours semblent avoir du succès… je crois comprendre que beaucoup d’enfants veulent faire une surprise à leur parents en jouant ces mélodies pour les fêtes. Mais il y a aussi des parents qui débutent la guitare, at qui veulent faire plaisir à leurs enfants.

Voici donc, pour Sophie en particulier, la partition et la tablature de « Vive le vent ».

Bonnes fêtes à tous!

Cliquer sur l’mage pour obtenir la partition (format PDF)


Publié le 21 décembre 2008 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , , ,

Vocabulaire de la musique


Le métronome

 

Tick TockUtilisation

le métronome permet aux musiciens d’avoir une indication de la vitesse d’exécution d’une oeuvre musicale. Cela permet aussi d’apprendre à jouer les rythmes à l’aide d’une pulsation régulière.

Cet appareil, muni d’un balancier, produit des battements réguliers, dont on peut régler la vitesse. Sur un métronome mécanique, le réglage se fait au moyen d’ un curseur que l’on déplace sur le balancier, gradué de 40 à 208 : ces chiffres correspondent au nombre de battements (pulsations) dans une minute. Plus il y a de battements, plus le tempo est rapide.

Un peu d’histoire

Son inventeur, Dietrich Nikolaus Winckel parla de son idée à Johann Nepenuk Mälzel, qui le breveta  en 1816. Cela signifie que toutes les musiques écrites avant 1816 n’ont pas d’indication de tempo métronomique possible. Toutefois, dans les éditions modernes, on peut lire des indications telles que noire = 80 (ou autre) : il convient de les prendre comme des suggestions. Et si Beethoven fut un des premiers compositeurs à s’enthousiasmer pour le métronome, son assistant, Anton Schindler rapporte que le célèbre compositeur aurait renoncé  plus tardivement à son utilisation :  » (…) Pas de métronome! Celui qui a un sentiment juste n’en n’a pas besoin (…) »Metronomic

Avant l’invention du métronome, l’idée de tempo ou mouvement (vitesse) était associée au caractère de la pièce de musique. Pour désigner les mouvements, on utilisait des termes tels que Largo (large), Andante (Allant), Agitato (agité), Con brio (etc.). On  faisait également référence à la vitesse du pouls, et on recommandait de tenir compte des notes les plus rapides pour déterminer le tempo d’un morceau.

Aujourd’hui encore, il peut être utile de penser à ces procédés. Car si les termes Adagio, Largo, allegro, presto sont encore utilisés, les références métronomiques qu’on leur attribue sont parfois arbitraires. 

Où trouver un métronome

Dans les magasins de musique! Le modèle mécanique est coûteux, mais on trouve maintenant des métronomes électroniques pour un budget abordable.  Et en attendant d’en avoir un, vous pouvez utiliser celui-ci en ligne. Bon travail!


Publié le 16 décembre 2008 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: ,

J’ai testé pour vous

Le Soundpainting

 

Le 21 novembre dernier, le jazz-club de Moulins accueillait en ses murs le guitariste Eric Chapelle, dans le cadre d’un cycle de formation aux musiques improvisées.

Eric Chapelle, guitariste de jazz, est également une des dix personnes en France formées à l’enseignement du soundpainting. Cette technique d’improvisation créée par Walter Thomson, s’adresse aux musiciens ainsi qu’aux danseurs, acteurs, poètes et plasticiens. Il s’agit d’un langage de signes (900 environ) qui permettent de structurer les improvisations, de réaliser des compositions en temps réel.

Pour les personnes, comme moi, peu habiles en matière d’improvisation, le soundpainting offre un cadre plutôt rassurant. Il ne s’agit pas d’improviser dans un style particulier (jazz ou autre) mais simplement de réagir aux signes de la personne qui dirige, selon ses possibilités et son propre bagage musical. Le soundpainter demande par exemple de jouer un son long ou au contraire des nuages de sons très courts (pointillisme). Il peut demander de monter ou de descendre d’1/2 ton, d’augmenter ou baisser le volume. Il peut aussi balayer l’orchestre avec son bras, geste qui permet d’obtenir des effets diffiles à consigner par écrit sur une partition.

En tant que musicienne participant à ce stage, j’ai constaté que faire partie d’un ensemble de soundpainting demande un effort de concentration très important. On ne sait pas à l’avance ce qu’il va se passer, il faut toujours être attentif et prêt à répondre au soundpainter, en interprétant ses gestes comme il se doit. Cependant, je n’ai pas vu le temps passé, et j’ai eu plaisir à jouer.

Le soudpainting semble être dans l’air du temps depuis peu. Les élèves des classes à horaires aménagés de l ‘école de musique avaient déjà bénificié d’un stage il ya deux ans. J’ignore comment cela est reçu par le public. A  vous de vous faire une opinion grâce au reportage qui suit.

Image de prévisualisation YouTube

 


Publié le 8 décembre 2008 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , ,

La variation et le thème.

Thème et variation : recherches de définitions, par Jessica

 

  • La variation est une modification d’un thème.

        Cela peut être:-une modification mélodique

                        -un changement d’intervalle(d’octave ou de quinte)

                               -un changement rythmique

                               -un changement de valeurs relatives(1 ronde=2blanches…ou une diminution rythmique)

                              -ou encore un changement de tonalité ou d’harmonie.

  • Le thème est un motif ou une ligne mélodique qui structure l’oeuvre musical :par exemple en subissant des variations.

On peut donc dire que la variation et le théme sont deux notions musicales souvent associées.

 


Publié le 2 décembre 2008 par jessica3 dans 2ème cycle,3ème cycle,Atelier
Tags :: , , , ,

Une autre chanson de Noël

Guillot prend ton tambourin

Voici une autre chanson de Noël que beaucoup d’élèves ont déjà jouée. « Guillot » est devenue une chanson presque incontournable en 1ère année du premier cycle : c’est une des premières que l’on joue quand on est capable de jouer deux notes en même temps (une note aiguë et une basse).

Voici, pour commencer, un MP3, à l’attention de Cyril, qui me l’ a demandé. J’espère que cet enregistrement aidera Cyril et bien d’autres à apprendre cette petite pièce,  jouée une première fois doucement, puis une deuxième fois à un tempo plus élevé.

guillot

 Si tu veux chanter en même temps que tu joues, ou avec tes parents, frères et soeurs, copains, voici les paroles :

 

Guillot prend ton tambourin,Et toi ton flûtiau Robin

 

Au son de ces instruments, Tu-re-lu-re-lu, pa-ta-pa-ta-pan!

Au son de ces instruments, Chanterons Noël gaiement.

 

Et enfin, la partition

 


Publié le 2 décembre 2008 par stephanieforet dans 1er cycle,A écouter (MP3),Partitions
Tags :: , , ,

En attendant Noël…

     

     Petit papa Noël

 

 Quand Noël approche, mes petits élèves me demandent d’ apprendre à jouer petit papa noël à la guitare. Aujourd’hui, 1 er décembre, j’ai pensé qu’il était temps de commencer à s’entrainer, afin d’être prêt pour le 25. je vous offre donc une partition de cette chanson. Il s’agit d’une tablature simplifiée, destinée aux débutants (mais les plus grands ont quand même le droit de la jouer) :

  • J’ai représenté seulement les 3 premières cordes de la guitare (les autres sont inutiles)
  • Je n’ai pas écrit le rythme (on le connait tous!)
  • Les paroles sont écrites sous les notes, ce qui peut aider. 

Pour voir la partition, cliquer sur le père-noël


Publié le 1 décembre 2008 par stephanieforet dans 1er cycle,Initiation,Tablatures
Tags :: , ,