Autour de nos guitares
blog d\'une enseignante d\'école de musique

« Autour de nos guitares » est en deuil.

Le site que Stéphanie  avait créé était en stand-by depuis la fin de l’année 2009. On peut y écouter le dernier titre qu’elle y avait enregistré à l’attention de ses élèves en décembre … « Douce Nuit ».

C’est ainsi, enveloppée de douceur et accompagnée de ses proches que Stéphanie nous a quittés ce week end, oiseau léger qui s’envole après un combat trés long et exemplaire de  courage face à la maladie. Combien de fois était-elle allée en cours entre 2 chimios, sans rien laisser paraître de ses difficultés. Sa venue, à notre demande, au jury du Conservatoire de Dunkerque il y a un an, l’avait enthousiasmée, et nous avait rapprochées.

Stéphanie, originaire de la Saône et Loire, avait suivi l’enseignement de Gérard Reyne au Conservatoire de Châlon. Passionnée de guitare(s) et d’enseignement, elle nous laisse le souvenir de son sourire toujours encourageant, gage de son dynamisme et de sa générosité.

Le site restera ouvert pour l’instant, fenêtre sur le trésor des richesses guitaristiques qu’avait accumulé Stéphanie.

Béatrice Tavan Chevalier, http://geode59guitare.skyrock.com/


Publié par stephanieforet le 26 avril 2010 dans Actualité
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

6 réactions à “« Autour de nos guitares » est en deuil.”

  1. Valérie
    26 avril 2010

    Toutes nos pensées affecteuses et toutes nos prières montent vers toi chère cousine. J’espère que là-haut, tu ne souffres plus. Sache qu’ici bas nous penserons souvent à toi.
    Je sais que tu étais très attachée à ce blog..

  2. Brigitte FORET
    1 mai 2010

    Bonjour à tous,
    Merci à Béatrice d’avoir fait vivre le blog de Stéphanie notre fille qui vient de nous quitter.
    Merci pour ce mot (ces mots) qui nous a (ont) beaucoup touché.
    Lors de l’une de nos récentes conversations Stéphanie m’avait fait part de son désir de « laisser une trace de son passage ».
    Elle parlait des recherches qu’elle avait fait et de ce qu’elle avait récolté sur la musique et la guitarre.
    Il y avait aussi « sa » méthode.
    Elle n’a pas pu terminer ce travail ……
    Mais ce blog EST BIEN UN TRACE DE SON TRAVAIL ET DE SON PASSAGE.

    Bienvenue à tous ceux qui viennent y retrouver un peu de Stéphanie.
    Et merci, merci pour tout.

    Brigitte et Patrick FORET
    Parents de Stéphanie

  3. je pense à son mari que j’avais rencontré brièvement,
    j’avais eu le bonheur de rencontrer Stéphanie à Lyon, où nous avions joué quelques duos et où j’avais eu un plaisir unique à dialoguer avec elle au travers de la musique de Thomas Robinson.
    Sur le Forum de la guitare classique elle a aidé de nombreux membres par ses conseils chaleureux et très avisés.
    Sont blog témoigne de quel excellente professeur et de quelle grande musicienne elle était.
    Donc adieu Stéphanie,
    mes pensées vont vers elle, sa famille, ses proches et ses élèves.

    Jean-François Delcamp,
    professeur de guitare au conservatoire de Brest

  4. gatien goyard
    30 mai 2010

    Merci à vous tous pour vos commentaires.
    Merci à toi Béatrice,et à Dominique, pour la joie et les moments de partage « guitaristiques » intenses que vous avez partagés avec Stéphanie.
    Stéphanie ne concevait la musique et le savoir que comme un partage. Elle était heureuse que d’autres profitent de ses idées ,de ses découvertes, et elle aimait s’enrichir au travers de ce blog des remarques des autres.
    Elle nous a quitté bien trop tôt, mais elle nous laisse sa belle musique et sa passion pour nous soutenir dans cette dure absence, et elle nous a montré la voie en gardant intact sa passion de l’enseignement et de la guitare malgré la pénible lutte qu’elle menait courageusement depuis quelques années contre ce foutu cancer.
    Gatien Goyard,son mari.

  5. sylvie
    14 juin 2010

    Nos routes se sont croisées, dans les couloirs du concervatoir de chalon…J’ais été sincèrement heureuse que vingt ans plus tard grace au net et la guitare elles se recroisent. Stéphanie m’a toujours impressionnée et attirée , en fin de compte je regrette bien de ne pas avoir été plus proche d’elle … mais qui sait nos routes se recroiseront peut etre ailleurs, là haut… je ne manquerait pas alors de lui dire tout le bien que je pense d’elle !! je n’ose même pas imaginer la tristesse de sa famille ses amis … sachez que souvent , sans les connaître je pense à eux et à stéphanie . Sylvie.

  6. Sophie GONNOT
    21 septembre 2010

    Ancienne élève de Stéphanie, j’ai effectué une recherche internet hier pour pouvoir la recontacter et échanger nos nouvelles… Je suis tombée sur ce site, avec une profonde tristesse et un vrai bouleversement…
    Je présente toutes mes condoléances à ses proches, à sa famille.
    Et je pense beaucoup à Stéphanie. Depuis hier, je parcours son blog et j’y retrouve sa simplicité, sa modestie, son savoir, ses qualités de pédagogue, son humour (j’adore le poisson d’avril de Léo Brouwer!), sa curiosité, son ouverture, sa dimension humaine, sa générosité, sa tendresse envers ses élèves.
    Je découvre les ateliers de composition que l’on ne faisait pas vraiment à mon époque (quelle bonne idée!), tout ce que l’on travaillait implicitement (souplesse des doigts, …) sans vraiment le savoir, car c’était toujours dans la bonne humeur!
    J’ai plein d’excellents souvenirs avec elle et une sincère reconnaissance puisqu’elle a largement contribué à mon entrée en conservatoire à Chalon, à Dijon et en faculté de musicologie!

    Je regrette infiniment son départ, si précoce, si injuste…

    J’espère que ce blog restera sur la toile, on y retrouve tellement Stéphanie!

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.