Autour de nos guitares
blog d\'une enseignante d\'école de musique

la guitaromanie

La guitaromanie

guitaromanie
Vous souvenez-vous de cette Gravure? Je vous avais proposé une petite énigme, il ya quelques semaines, en vous demandant d’imaginer comment les personnages de cette image en étaient arrivés là… J’ai reçu deux réponses :
 

  • Clément : « Bah je pense que plusieurs personnes ont voulu jouer la même partie et ils se battent, comme à l’orchestre de guitare quand on veut tous jouer la guiatre 1 »

  • Bénédicte : « 2008. Un guitariste adepte d’une tradition barbare (consistant à détruire avec violence son instrument à la fin des concerts), fait un saut dans le passé grâce à une machine à remonter le temps. Il initie tout un orchestre à cette curieuse pratique.Violons et archets volent en éclats. On rapporte que l’événement relança l’activité des luthiers. »

 Merci à Clément pour son humour, et à bénédicte pour son imagination.

Mais voici maintenant la véritable origine de cette scène. La gravure est issue d’un ouvrage publié en 1825, par Charles de Marescot : la guitaromanie.

Guitaromanie est aussi le terme qui a été utilisé pour décrire le renouveau spectaculaire de la guitare en Europe au début du XIXème siècle. Les élèves guitaristes connaissent bien le nom des compositeurs virtuoses de cette période (leurs noms hantent encore les recueils de partitions!) : Sor, Aguado, Carulli (etc.). toutes les illustrations de l’ouvrage de Marescot témoignent de l’engouement pour la guitare à leur époque. la preuve…

guitaromanie2

  contredanse carcassi 

(contredanse de Carcassi, jouée sur une guitare romantique)

Mais en au beau milieu de ces doux divertissements autour de l’instrument, pratiquée par de nombreux amateurs éclairés, deux écoles de guitare s’affrontent sur la place parisienne.

C’est la guerre!

D’un côté les carullistes recommandent l’utilisation des ongles pour jouer de la guitare de l’autre, les molinistes (adeptes des théories du guitariste Molino) défendent le jeu sans ongle, où seule la pulpe attaque la corde. l’illustration où l’on voit des musiciens s’affronter à coup de guitare est ainsi titrée : « discussion entre carulistes et molinistes ». Sereine discussion, n’est-ce-pas?

photoguitaromanie1.jpg

 

 


Publié par stephanieforet le 6 mars 2008 dans A écouter (MP3),documents,jeux
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.