Autour de nos guitares
blog d\'une enseignante d\'école de musique

Du luth à la guitare

La Donne Cella

 

luth

 

 La donne Cella

Aujourd’hui, une nouvelle pièce proposée par le professeur d’orgue dans le cadre du concert orgue et guitare. Souhaitant faire travailler la donne cella à un élève de 1er cycle, je devais transformer la partition, écrite à l’origine pour clavier, 
et la simplifier. Après reflexion, j’ai décidé de l’écrire sous forme de tablature de luth renaissance. Cette formule a l’avantage d’avoir des doigtés pas trop difficiles à réaliser et de conserver la tonalité de l’orgue, à deux conditions :

  1. Accorder la 3ème corde de la guitare 1/2 ton plus bas que d’habitude (le sol devient Fa#)

  2. Placer un capodastre à la 3ème case : Vous jouez les doigtés indiqués par la tablature, et la guitare transpose automatiquement!  

 On utilise souvent ces deux artifices pour jouer le répertoire du luth renaissance à la guitare classique. Le luth était en effet accordé ainsi : sol, ré, la, fa, do, sol (de l’aigu au grave).

Vous pouvez essayer de jouer cette pièce dont voici la tablature. Aidez – vous du MP3, ainsi que de l’article consacré à la tablature, pour savoir comment lire une tablature ancienne. N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires.

 

 

 


Publié le 25 avril 2008 par stephanieforet dans A écouter (MP3),Tablatures
Tags :: , ,

Flon flon la rira dondène

Flon flon la rira dondène

Flon flon…

Flon flon la rira dondène…. J’ai trouvé ce petit morceau dans un ouvrage de Michel CORRETTE, édité à Paris en 1749, et intitulé :

Les amusemens du Parnasse

méthode courte et facile pour apprendre à toucher le clavecin avec les plus jolis airs à la mode, où les doigts sont chiffrés pour les commençans

La version que vous entendez ici est une transcription que j’ai réalisée pour deux guitares, de niveau débutant. Pour mes jeunes élèves de première année (Alexandre, Ernest, Cyril, Léo et les deux Guillaume), voici un MP3 qui vous aidera à retrouver la mélodie sur votre guitare – et tout le monde peut essayer! Sur cet enregistrement, je ne joue que la partie de guitare 1, apprise pendant le cours, à un tempo lent.

Flon flon, guitare1

Et pour finir, la partition de la transcription pour duo de guitares.

papillon giuliani


Publié le 4 avril 2008 par stephanieforet dans A écouter (MP3),Atelier,Cours et documents,Partitions
Tags :: , , , ,

Orgue et guitare

Duo guitare et orgue 

The lady of Bedfords delight est une pièce de Tobbias HUME (soldat et musicien du début du XVIIème siècle!) écrite, à l’origine, pour deux violes de gambe. Je viens de réaliser un arrangement pour orgue et guitare.

La viole de gambe cet un instrument à archet (popularisé par le film « tous les matins du monde ») qui a la particularité d’être accordé comme un luth Renaissance.

Il est facile de passer d’un instrument à l’autre et, de la même façon que la musique pour luth s’adapte bien à la guitare, les pièces pour viole de Tobbias HUME sont transposables sur notre instrument.

Il peut être utile et plus aisé d’accorder la 3ème corde de la guitare en fa# (au lieu de sol). A vous de voir!

Marin Marais
Marin Marais, tenant sa viole comme un luth ou une guitare (par Andre Bouys, 1704)


Publié le 20 mars 2008 par stephanieforet dans Actualité,Partitions
Tags :: , ,

Orgue et guitare

orgue tuy

photo rosaceMusique pour orgue et guitare

 

Le 13 juin 2008, à l’église de Chemilly, les classes d‘orgue et de guitare de l’école de musique de Moulins seront réunies pour un concert de musiques renaissances et baroques. Nous dévoilerons le programme petit à petit, en mettant en ligne un certain nombre de partitions qui seront jouées ce soir là. 

Pour commencer, voici la partition d’une pièce de Jacob PAIX (Hongroise et saltarelle), proposée par Alexis DROY, professeur d’orgue.

 Cette pièce a été publiée dans un livre de tablatures pour orgue, en 1583. Ecrite à l’origine pour orgue, elle peut être jouée par n’importe quel instrument mélodique, accompagné par un instrument harmonique (orgue, piano, harpe, guitare, clavecin, luth..). Le motif d’accompagnement est très simple, puisque basé sur la répétition d’un seul accord.

Il peut être judicieux d’alterner les rôles, quand c’est possible, entre les deux instruments (qui jouent donc tantôt la mélodie, orgue jeuxmanchetantôt l’accompagnement). C’est ce que nous ferons le 13 juin dans une version pour mandoline et orgue (Julien, élève guitariste, joue aussi de la mandoline).

 

 

 

 


Publié le 7 mars 2008 par stephanieforet dans Actualité,concerts,Partitions
Tags :: ,

Le luth renaissance

 A quoi ça ressemble, un luth?

Je vous ai souvent parlé de cet instrument, le luth renaissance. Voici aujourd'hui une petite vidéo ou un excellent luthiste, Paul O'dette, présente son instrument, avec quelques illustrations sonores. Cette vidéo va vous faire progresser en anglais aussi! pour vous aider à comprendre, sachez que Paul Odette compare le luth renaissance à la guitare. Entre autre, il explique :

  • Que les cordes ne sont pas simples, mais montées par paires (exceptée la chanterelle, 1ère corde)

  • Qu'il existe aussi des frettes (les  frettes sont les petites barres qui forment les cases sur le manche)

  • Que ces frettes ne sont pas fixées au manche (comme sur une guitare), mais nouées autour, cela permet de les régler pour accorder en fonction de la tonalité de la pièce que l'on joue. Les frettes fixées au manche ne sont donc pas forcément un progrès par rapport au système des frettes "mobiles" du luth.

 


Publié le 4 mars 2008 par stephanieforet dans documents,vidéo
Tags :: , ,

Transcription d’une tablature

De la tablature de luth à la partition pour guitare 

Le travail de Sarah 

 Ayant expliqué à Sarah comment lire une tablature française écrite pour Luth renaissance, j’ai commencé par lui faire déchiffrer directement à la guitare la tablature ci-dessous, issue de Delitiae Musicae, recueil de tablatures publié par Joachim van den Hove en 1612.

 

canarie
canarie (in Delitaie musicae, Utrecht, 1612)

Dans un deuxième temps, j’ai demandé à Sarah de transcrire cette tablature de luth, de façon à en faire une partition, destinée à être jouée à la guitare. Pour faire ce travail, il suffit de traduire les doigtés joués sur la guitare, en notes sur la portée. par ailleurs, une petite différence entre l’accord du luth et celui de la guitare oblige à décaler les notes de la 3ème corde d’une case vers la gauche (la 3ème corde du luth étant accordé 1/2 ton plus bas que celle de la guitare, et sachant que sur nos instruments à frettes, 1case = 1/2 ton). Vous pouvez télécharger la transcription de Sarah en cliquant sur l’icône ci-dessous.

 


Publié le 27 février 2008 par stephanieforet dans Atelier,Partitions,Tablatures
Tags :: , ,

La tablature

Comment lire une tablature de guitare…

La tablature est un système de notation musicale, qui indique où poser les doigts sur l’instrument, afin d’obtenir les notes recherchées. Les Lignes représentent les 6 cordes de la guitare (la corde la plus aiguë étant en haut) et les chiffres indiquent les cases où l’on doit poser les doigts (0= corde à vide, 1= case 1, 2= case 2, etc.). De nos jours, ce système est utilisé principalement pour la variété. Les guitaristes qui ne savent pas lire la musique l’apprécient. tablature moderne

La musique pour guitare classique est notée sur portée musicale. Mais il faut savoir qu’une importante partie du répertoire (musiques Renaissance, baroques) est le résultat de transcription de pièces écrites, à l’origine, en tablatures (pour luths, vihuela, guitare, théorbe…).   Différents systèmes existaient, comme des variations sur un même principe. Examinons ici les cas de la tablature française et de la tablature italienne.

  • La tablature française tablature française

Les lignes, au nombre de six, représentent les cordes.   La ligne du haut correspond à la chanterelle (i.e. corde la plus aiguë, celle qui chante) et celle du bas le 6ème choeur (Sur les instruments anciens, les cordes sont souvent doublées, d’où ce nom de choeur). On utilise des lettres au lieu des chiffres (a = corde à vide / b = 1ère case / c = 2ème case, etc.).

  • La tablature italiennetablature italienne 

On utilise des chiffres, comme aujourd’hui (0 = corde à vide / 1 = 1ère case, etc.) mais…

… La ligne du bas représente la corde la plus aiguë (la chanterelle donc)! Le sens est inversé par rapport à la tablature française ou par raport aux tablatures modernes. 

  • Notation du rythme

Les figures rythmiques sont notées au dessus de la tablature. On écrit une figure rythmique seulement si elle diffère de la précédente.


Publié le 14 février 2008 par stephanieforet dans documents,Tablatures
Tags :: , , ,