Autour de nos guitares
blog d\'une enseignante d\'école de musique

des nouvelles du projet pédagogique Classe Musicale Unique

Comme je vous l’avais promis, je vous dresse une photographie des 3 classes musicales uniques en guitare au CMAD de Dunkerque.

Pour les 3èmes année, l’heure est à la polyphonie : technique du pouce contre doigt et pièces solos en plus du jeu en orchestre et du travail de déchiffrage. Leur coup de coeur : la Panthère Rose, dans un arrangement de Dominique Chevalier, porteur du projet.

pour les 2èmes année,  l’écriture solfégique à la guitare, menée de front avec la lecture sur tablature pose questionnement : c’est en tatonnant que les enfants ont compris pourquoi et comment on écrit. Leur tube : Stand by me !

enfin, pour les 1ères année, le moment est venu de la découverte du manche avec l’utilisation du bottleneck. Le groupe a pris sa vitesse de croisière, leur vivacité et leur réactivité prouvent leur engagement : avec do ré mi, nous jouons le premier Blues…Yèèeh !

Les groupes sont de12 en 2ème et 12 en 3ème année, et de 15 en première année : un enregistrement en studio est à l’étude.

3 groupes de guitaristes si différents  et si riches à la fois !

 


Publié le 6 février 2012 par beatrice1 dans Actualité
Tags :: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mauvaise posture

 

Posture du guitariste

 

Il existe un apprentissage essentiel, avant même de commencer à jouer les premières notes sur une guitare : savoir comment se tenir avec une guitare, ou autrement dit, trouver une posture qui facilite les gestes instrumentaux. 

L’instrument est tellement populaire et médiatisé que l’on a tous une représentatoin de la façon de faire : on serait vite tenté d’adopter, sans trop réfléchir, des positoins comme celles ci :

posture

Mais ces postures, quoique « cool » en apparence, sont loin d’être idéales. Voici donc quelques conseils pour vous aider à adopter une meilleur position avec votre guitare. 

postur
Schéma n°1
  1. Choisissez un siège dont la hauteur équivaut à celle de vos genoux par rappot au sol. Asseyez vous au bord de ce siège : vos cuisses doivent être à peu près parallèles au plancher (cf. schéma n°1)
  2. Utilisez un repose-pied pour guitariste, et posez votre pied gauche dessus, cela permet de surélever la cuisse gauche.
  3. Le creux de la guitare se dépose contre l’intérieur de cette cuisse gauche, et la guitare est alors inclinée (et non horizontale). Un point de repère : la tête de la guitare (extrémité du manche) doit arriver au même niveau que votre propre tête (cf. schéma n°2).

schéma n°2

schéma n°2

 

 

Cette position peut  vous sembler très académique. Sachez donc que :
  • Bien que se présentant figée sur l’llustration, elle ne doit pas empécher le mouvement.
  • Elle est le résultat d’une volonté de trouver la moins mauvaise position possible, tout en tenant compte des caractéristiques de l’instrument et de la façon d’en jouer.
  • Malheureusement, beaucoup de musiciens, professionnels ou apprentis, souffrent des conséquences d’une mauvaise posture à l’instrument. Il existe même des médecins et kinésithérapeutes qui se spécialisent dans la prise en charge des problèmes spécifiques des musiciens.

En connaissance de cause, il vous reste donc à trouver une position qui vous convienne bien. Sachez que la position présentée ici permet aussi de favoriser les mouvements des membres supérieurs, afin d’optimiser les différents gestes instrumentaux, dont nous aurons l’occasion de reparler.

 


Publié le 1 octobre 2009 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , ,

Récréation

Le site de Xavier Hiriart

Sur ce site, consacré à la guitare, vous trouverez des jeux qui vous aideront à :

  • Découvrir la touche de la guitare
  • Mémoriser l’emplacement des notes sur le manche
  • perfectionner vos déchiffrages.

Chacun des jeux proposés se présente à peu près comme ça :

 

En haut, sur la touche de la guitare, les notes (dans les ronds bleus) sont indiquées avec leur nom anglo-saxon. Voici, pour ceux qui ne connaissent pas, les correspondances avec notre propre système :

Do = C  /  Ré = D / Mi = E / Fa = F / Sol = G / La = A / Si = B

En bas, sur la portée, vous avez toutes les notes que l’on peut trouver sur une guitare. Pour les notes altérées, il est possible de choisir de les exprimer en # ou en b. En effet, sur une guitare, on a par exemple LA#=SIb, ou encore MIb=RE#.

Le principe général des jeux proposés est de faire correspondre les notes lues sur la portée à un emplacement sur le manche. Or, Une des grandes difficultés du déchiffrage à la guitare tient au fait qu’une même note peut se jouer à plusieurs endroits différents.

Alors amusez vous bien!

 


Publié le 12 mai 2009 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , ,

Question de doigté

Tablature et doigté

Voici une question posée par Gérard à propos de la tablature de the old man (que vous pouvez trouver ici) :

Je voulais apprendre le morceau  » The Old Man « . La partition que vous proposez donne bien le rythme et la tablature. Cependant, comment déterminer quel doigt joue quelle note ? Y a t il une règle, ou doit on le déterminer par soi même, en fonction de nos aptitudes personnelles?

En effet, la tablature indique où jouer les notes (corde et case), mais elle ne précise pas avec quels doigts jouer, à la main droite  ou à la main gauche. Or, quand on se pose la question, on se rend compte que les posibilités sont nombreuses, d’où la demande de Gérard : comment choisir?

Voici ce que je pense :

1. Oui, il ya des règles (avec parfois des exceptions) :exemple1

 Par exemple, une règle du style picking veut que le pouce de la main droite joue les 3 cordes graves, l’ndex joue sur la 3ème corde, le majeur sur la 2ème, et l’annulaire sur la 1ère. Mais, dans this old man, il est peut-être préférable d’alterner index et majeur, puisque les notes de la mélodie se succèdent le plus souvent sur une même corde.

 2. Oui, il faut faire en fonction de ses aptitudes :

exemple2

Pour le 1er accord de l’exemple ci-contre, certains utilisent les 3èmes et 4èmes doigts de main gauche, alors que d’autres préfèrent jouer avec les 2ème et 3ème.

Les deux doigtés sont possibles, mais, en fonctions de votre habileté et de vos habitudes, un des deux doigtés « passera » peut-être mieux. A vous de choisir!

3. Il faut aussi tenir compte de critères musicaux :exemple 3

Dans ce dernier exemple (enchaînement des mesures 3 et 4), il est utile de penser les doigtés de main gauche afin d’obtenir une certaine souplesse dans l’enchainement des accords et donc un meilleur legato de la mélodie.

Plutôt que de toujours utiliser le 2ème doigtde la main gauche pour les notes jouées dans la case II, on peut faire passer le 3ème doigt sur la corde 3 du 2ème accord (cf. ci-contre).

 

Je ne sais pas si j’ai répondu comme il le souhaite à la question de Gérard, et aux questions que vous vous posez tous. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander des précisions ou à faire des remarques en laissant un commentaire.


Publié le 26 avril 2009 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , ,

Conventions de notation

Les doigtés sur les partitions

La semaine dernière, un de mes petits élèves débutants a eu une interprétation très personnelle (mais amusante!) d’un doigté qui était écris sur sa partition. Voici un extrait du petit morceau qu’il avait à jouer.

Ce jeune élève, Marceau, a joué la première mesure en changeant le doigt de main gauche pour chacun des « mi » répétés (ceci devant mes yeux incrédules!). Il opérait avec beaucoup de sérieux de patience, et de volonté. Marceau pensait en effet que les lettres i/m au dessus des notes concernaient les doigtés de main gauche (alors que ces lettres se réfèrent à l’index et au majeur de la main droite!).

Un petit rappel des systèmes utilisés pour noter les doigtés sur une partition me parait bien utile. J’ai donc imaginé et réalisé un tableau qui résume le sens des principales indications, et que vous pouvez télécharger. Je pense que ce tableau sera utile non seulement aux jeunes élèves, mais aussi à leurs parents, qui les aident à travailler, et aux plus grands élèves, chez qui je remarque souvent des confusions!

Tableau à télécharger

Tableau à télécharger


Publié le 30 mars 2009 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , ,

Vocabulaire de la guitare

Le pincé

 

Au même titre que le buté, voici une technique pour attaquer les cordes à la main droite . Pincer est un terme qui semble aller de soi. Ne dit-on pas  pincer sa guitare ? On parle aussi d’instruments à cordes pincées.

Pourtant, ce mot est un peu trompeur. Beaucoup de jeunes élèves, quand je leur parle de pincer, commencent par se saisir de la corde entre le pouce et l’index, et la tirent vers l’avant, ce qui donne ce genre de résultat :

pincer-p-i

Aïe! Nos pauvres oreilles! Il convient donc de jouer la corde avec un seul doigt, et voici un exemple (en images) avec l’index jouant en pincé sur la corde de sol :

1. L’index se prépare à jouer, en se posant sur la corde de sol (3ème corde). Remarquez que les autres doigts (majeur, annulaire et pouce) sont posés aussi, pour bien stabiliser la main.

2. L’index pousse sur la corde (il ne tire pas vers l’avant), il est arrondi et se prépare à rentrer vers l’intérieur de la main, sans toucher la corde voisine (corde de ré).

3. L’index a maintenant « attaqué » la corde et on entend un joli sol (peut-être pas si joli encore, surtout si vous essayez pour la première fois!).

 

Remarquez que l’articulation du doigt se fait vers l’intérieur de la main et non vers le haut, comme vous pouvez l’observer sur ces trois nouvelles images :

Et voici la même mélodie que plus haut, avec un pincé « normal » – c’est à dire avec un doigt seul, et non en tirant la corde serrée entre le pouce et l’index!

pince-normal

C’est mieux comme ça, non? Remarquez que l’on entend beaucoup de résonances. Le pincé est utilisé surtout pour jouer les accords et les arpèges, qui nécessitent que toutes les notes résonnent ensemble.


Publié le 22 février 2009 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , , ,

Vocabulaire de la guitare

Le buté

Le buté désigne une des principales techniques de main droite à la guitare. Ne voulant point voir votre esprit buter sur l’éventuelle difficulté que pourrait représenter cette technique, j’entreprends aujourd’hui de vous expliquer ce dont il s’agit. Je le fait en pensant en particulier aux parents d’élèves qui lisent maintes et maintes fois cette injonction sur les cahiers de leur enfant :  » à jouer en buté ».

Imaginons que nous voulions jouer la première corde de la guitare (la plus aigue, le mi) en buté .

I. Pour commencer votre doigt (l’index) est posé sur la première corde. Pour jouer la note, il va presser cette corde et continuer sa course  en direction de la 2ème corde.

II. Le doigt vient se poser,  s’appuyer  sur la 2ème corde. Ainsi bien calé sur la deuxième corde, l’index constitue un point d’appui qui stabilise la main et qui va permettre au majeur de jouer à son tour la corde 1.

Car un principe important  est celui de l’alternance des doigts : l’un joue pendant que l’autre est posé sur la corde voisine, et ainsi de suite. Je compare souvent ça à deux jambes qui marchent, ce qui amuse les enfants.

le buté est souvent le premier geste enseigné aux débutants, ce pour plusieurs raisons :

  1. Les premiers « morceaux » joués sont des mélodies, entendez par là qu’ils n’ y a pas encore de polyphonie (accords, ou plusieurs notes jouées en même temps). Or, le buté est à mon sens la technique qui convient le mieux au jeu monodique.
  2. Le jeu buté permet d’obtenir une certaine puissance et un timbre agréable.
  3. Grâce aux appuis des doigts sur les cordes, la main droite est stabilisée.

 


Publié le 4 novembre 2008 par stephanieforet dans Cours et documents
Tags :: , ,

Cours initiation

Bilan des premières semaines

Pour les plus jeunes élèves débutants (6-8ans), inscrits dans le cours « initiation » (cours colectif), je réalise à la veille de chaque départ en vacance, un petit bilan écrit de ce qui a été appris pendant les cours.

Ces fiches-bilan doivent permettre aux enfants et à leurs parents de refaire à la maison certaines des activités  proposées en cours. C’est aussi une série de points de repère qui permettent de situer la progression de chacun par rapport à celle du groupe. J’invite donc les jeunes guitaristes et leurs parents (je sais que certains essaient d’apprendre en même temps!!) à réviser à l’aide de la première fiche-bilan disponible en cliquant ici.


Publié le 21 octobre 2008 par stephanieforet dans Actualité
Tags :: , ,

Examens de fin de cycle…

… On commence à en parler!

Cette année, l’examen de fin de cycle concerne Clément, Jessica,  Marine, Nadège, Nicolas et Quyen Quan. La date reste à confirmer, mais elle sera choisie dans la période allant du 5 au 12 avril. Les pièces imposées ont été choisies, mais, selon le réglement de l’école, je ne peux vous les révéler que la semaine prochaine!

Pour les fins de premier cycle, j’ai pensé qu’il serait tout de même utile de préparer un peu la main droite. Voici donc des Formules d’arpèges à travailler. Vous pouvez commencer par les jouer sur les cordes à vide, puis sur un accord (Do majeur, par exemple)

Bon travail!


Publié le 5 février 2008 par stephanieforet dans Actualité,Exercices
Tags :: , ,