Mai 30 2013

Je joue, tu joues, il joue, nous apprenons…

Publié par Christelle dans Activité ludique, Expression orale      

C’est le « buzz » du moment, et à juste titre…

Depuis longtemps, je souhaite faire rentrer dans la politique d’acquisition de la médiathèque où je travaille des jeux stimulant la prise de parole, la créativité, pour les cours de FLE. Comme tout le monde, j’ai connaissance de certains jeux plus propices que d’autres, mais le temps manque pour étudier l’ensemble de l’offre et en évaluer la pertinence pédagogique avant de passer commande.

Grâce à la nouvelle web-série « Des jeux pour le FLE » réalisée par Les Zexperts, une équipe de trois professeurs chevronnés mais néanmoins partageurs (!), en partenariat avec l’Institut français de Varsovie, les néophytes peuvent non seulement comprendre le mode d’emploi du jeu et de ses multiples variantes, voire adaptations aux besoins d’un cours de langue, mais également accéder à des documents et fiches pédagogiques complémentaires.  Un quasi clé en main donc…

Pour le moment, 3 jeux ont été présentés :


Utiliser le jeu Speech en classe de FLE – Des… ile francuski[/dailymotion]


Utiliser le jeu Dobble en classe de FLE – Des… ile francuski[/dailymotion]


Utiliser le jeu Timeline en classe de FLE – Des… ile francuski[/dailymotion]

Face à tant de générosité, ne reste plus aux enseignants qu’à s’approprier les règles du jeu,
et peut-être d’innover encore, en offrant leur retour d’expérience à l’équipe des Zexperts !


Nov 22 2011

Etonnant ! Insolite ?

Publié par Christelle dans Expression orale, Médias      

Vous recherchez des articles courts ou des supports iconographiques pour déclencher la parole au niveau B1-B2 ?

Une grande photo légendée, et un texte explicatif :

Les hors-série « Etonnant ! » du magazine de vulgarisation scientifique grand public « Ca m’intéresse » rassemble les photographies spectaculaires qui ont frappé l’équipe rédactionnelle, et ce dans une grande variété de domaines : actualité, nature, sciences, écologie ou vie quotidienne…

Chaque image est l’occasion de raconter une histoire, d’apporter une information étonnante, d’apprendre un fait méconnu. De plus, ces images sont à mettre entre toutes les mains et à savourer en famille.

Une grande photo d’actualité légendée, et un texte explicatif :

Les numéros spécial photos paraissent tous les lundis et sont compris dans l’abonnement à « L’Actu » . Composés de « 16 pages tous en images », ils montrent l’actualité par les clichés ou sont construits sur un thème commun à toutes les images (fait de société, événement historique).
Un support idéal également pour la grammaire de l’image, car les photos grand format peuvent faire réagir tant sur la dénotation que la connotation…

De courts extraits de journaux, classés dans l’ordre alphabétique du titre :

L’hebdo « Courrier International » qui traduit des articles en provenance de la presse internationale a sorti en juillet 2010 un hors-série sur la vie insolite, best-of de quatre ans et demi de sélection dans près de 1200 journaux, des informations les plus décalées, les plus jubilatoires, les plus surprenantes aussi…

Hors-série en vente en ligne : http://www.courrierinternational.com

Nul besoin d’inventer, la réalité dépasse souvent la fiction !


Fév 20 2011

Slame toujours…

Publié par Christelle dans Concours en cours, Expression orale      
A l’occasion de la Semaine de la Langue française du 13 au 20 mars prochain, TV5 Monde organise un grand concours de slam avec Grand Corps Malade.

Il s’agit de proposer en ligne, jusqu’au 1er mars, sur le site de TV5 monde, une vidéo ou un texte pouvant être slamé à partir de dix mots de la Semaine de la Langue française :
« accueillant »
« agapes »
« avec »
« chœur »
« complice »
« cordée »
« fil »
« harmonieusement »
« main »
« réseauter »
Vous pouvez lire ici le texte du gagnant du grand concours slam en 2010 ainsi que les 9 autres meilleurs textes !
——–

Entre poésie, monologue théâtralisé, sans musique, jouant sur les mots et les sons, écouter ou faire du slam peut être un moyen moderne de s’approprier la langue française et ses subtilités, et peut-être même de faire vivre de nouveaux beaux jours à la francophonie comme tend à le montrer cette rencontre en mars 2009 entre Abdou Diouf, Secrétaire Général de l’OIF et Mike Sylla et Grand Corps Malade, deux représentants du slam, mais aussi à leur manière deux ambassadeurs de la langue française. Rencontre d’amoureux de la langue, mais aussi porteur d’un projet qui les rassemble : comment promouvoir la langue française et ses valeurs auprès des jeunes à travers le monde.


Abdou Diouf & le Slam
Yükleyen LaFrancophonie. – Dünyadan haber videoları

Pour en savoir plus :

Hybride. Entre poésie, monologue théâtralisé, scansions rythmiques, polyphoniques, trans-genre et multi générationnelle, le Slam n’est pas facile à caser. Heureux, fière. Le Divan du Monde accueille de temps à autre des slameurs avertis, du jeune chevelu rigolard à la vieille grand-mère, du rappeur engagé au simple quidam en soif d’allitérations. Le tout sans musique. Aucune. Comme pour mieux laisser parler le micro, phrases et jeux de mots.
Réalisation// Antoine Cayrol Thomas Recayte


The Art Pack – Le Grand Slam de Paname

Fédération française de Slam poésie : http://www.ffdsp.com

Site de Grand Corps Malade : http://www.grandcorpsmalade.com/

Site de La Tribut du verbe : http://www.latributduverbe.com/

2 fiches pédagogiques sur Grand Corps Malade : http://cahierfle.wordpress.com/2009/07/05/le-slam-grand-corps-malade-saint-denis/


Jan 23 2010

Récits en randonnée : en marche pour l’oral !

Publié par Christelle dans Expression orale, Fictions-Sélections albums      

lagrenouilleagrandebouche_illustrationOn appelle récit en randonnée, un récit qui présente une situation initiale et une situation finale,
et entre les deux, des rencontres accumulables, permutables, supprimables ou emboîtées.

Quelques pistes d’exploitation sur le sens :

  • Recherche des différentes rencontres ;

  • Identification des champs sémantiques (humains, animaux, objets, lieux, situations) ;

  • Enrichissement de ces champs (ajout de rencontres correspondant aux champs sémantiques) ;

  • Elaboration de deux listes : d’une part les héros, d’autre part les rencontres ;

  • Suppression d’un certain nombre de rencontres (jusqu’où peut-on aller pour conserver le sens de l’histoire) ;

  • Mise en relation entre les héros et les rencontres ;

  • Enrichissement des listes (trouver de nouveaux héros, de nouvelles rencontres)

Quelques pistes d’exploitation sur la structure du texte :

  • Recherche de la structure répétitive ;

  • Recherche des catalyseurs de rencontres (cela peut-être une question, une onomatopée, un objet, une formule…) ;

  • Recherche des structures où les rencontres ne sont pas permutables ou supprimables.

En dernier lieu, place à la création !

  • Les élèves imagine un héros, des rencontres et créent pour leur récit en randonnée des illustrations.

Quelques exemples coups de coeur de récits en randonnée :

Certains récits en randonnée se déclinent au travers de nombreuses adaptations, auteurs et  illustrateurs s’emparant d’une même trame pour la personnaliser…
Voici 2 albums dont les auteurs m’ont parus avoir été particulièrement bien inspirés pour remettre au goût du jour et de tous une histoire toute simple !

En premier lieu, l’adaptation contée de la fameuse histoire drôle mettant en scène une grenouille trop curieuse, mais très maligne :

gr

La grenouille à grande bouche

Francine Vidal / Elodie Nouhen
Didier jeunesse

Les illustrations très raffinées d’Élodie Nouhen invitent au voyage et font de cet album un incontournable pour les plus petits, tout en restant graphiquement appréciable des plus grands !

Autre petit « plus » : cet album est disponible en trois versions format album, petit format souple, et désormais un format géant cartonné pour la lecture à haute voix !

Quelques illustrations pour vous donner envie :

gr
gr

Et, en second lieu, un conte ukrainien que l’on connaît au travers de nombreuses adaptations (Nicki et les animaux de l’hiver, Le bonnet rouge, La moufle chez Didier jeunesse, …), et dont voici ma version préférée :

m

La moufle

Diane Barbara / Frédéric Mansot
Actes Sud Junior

Par une froide journée d’hiver, dans la neige glacée, les animaux sautent, courent, bondissent à la recherche d’un abri. Une petite souris en a trouvé un, bien chaud : une moufle abandonnée qu’il lui faut bientôt partager. Avec une grenouille, puis une chouette, un lièvre, un renard et même un ours… Mais la moufle a ses limites, une fourmi sera de trop !

Deux formats existent chez Actes Sud mais j’ai un faible pour celle-ci et son adaptation audio dont la musique s’adapte bien aux arrivées successives des différents animaux. Vous trouverez un extrait audio ici.

A partir de cet album, il est tout à fait envisageable de travailler sur une activité d’émission d’hypothèses sur l’histoire tant les images sont parlantes :

  • Dans un premier temps, lecture de la première de couverture : les élèves décrivent les différents éléments (titre, auteur…), puis décrivent le lieu et les personnages.
  • Ensuite, lecture d’images : les élèves décrivent les images et devinent l’histoire.
  • Enfin, écoute de la bande audio ou lecture par l’enseignant, pour confirmer ou infirmer les hypothèses.


Jan 5 2010

Activités ludiques de sociabilisation autour de l’objet-livre

Publié par Christelle dans Expression orale, Incitation à la lecture      

Les activités proposées ici ont été présentées en 2006 par Mme Pascale Gossin, lors d’une formation adressées à de futurs titulaires de l’Éducation nationale :

Le lieu où j’aimerais être
Le portrait chinois
Le point commun
Le domino des livres

Non spécifiques à l’enseignement du FLE, elles ont toutes en commun les objectifs suivants :
– Découverte de nombreux livres en un minimum de temps : ceux que l’on présente et ceux que les autres présentent ;
– Prise de parole rapide de chaque élève face à la classe ;
– Incitation à la lecture.
Motivés !!!

Parmi les avantages notables pour le professeur de français, figurent :

  • Une gestion aisée du travail en groupe : les élèves sont autonomes dans leurs recherches puis un temps de parole clairement défini est ensuite distribué ;
  • La rapidité de préparation des activités ;
  • Le caractère ludique des activités suscitant à coup sûr l’adhésion des élèves ;
  • La possibilité donnée à chaque élève de s’exprimer oralement devant ses camarades, même durant un temps court pour les plus timides.

La méthodologie générale est identique pour chacune des activités :

  • Émission de la consigne devant les élèves installés en rond,
  • Recherche de documents à la bibliothèque,
  • Retour dans le cercle et présentation orale des livres choisis, selon modalités de l’activité.

Ces activités ont été testées avec succès avec des élèves syriens de niveau A2. Très souples, elles peuvent être adaptées pour tous les âges et pour tous les niveaux, à la seule exception des débutants complets.

Ces activités ont précédemment été présentées en 2008 sur le site Edufle.net


Jan 5 2010

Activité 1 : Le lieu où j’aimerais être

Publié par Christelle dans Activité ludique, Expression orale, Incitation à la lecture      

Objectifs :

- Avoir une vision d’ensemble du fonds de la bibliothèque

- Repérer le rangement des livres dans la bibliothèque, dans ses grandes lignes

- Faire connaissance, cette activité constituant une excellente activité brise-glace

Modalités pratiques :

- Travail individuel

- Durée de l’activité qui est fonction du nombre d’élèves : 5 minutes de recherche d’illustration et brève présentation orale individuelle de 2 minutes environ.

- Aucune préparation nécessaire

Portrait chinois

Déroulement :

Consigne : « Pensez à un endroit où vous aimeriez être actuellement. [Court temps de réflexion] Promenez-vous maintenant dans les rayons et trouver une image représentant cet endroit. Vous pouvez choisir n’importe quel type de document : album, BD, roman, documentaire. Vous avez 5 minutes. »

Les élèves cherchent une illustration puis reviennent à leur place avec le document choisi. L’un après l’autre, ils montrent leur image et expliquent brièvement leur choix.

Variante, pour faire connaissance : choisir un personnage de livre pour se présenter. Ce personnage peut être conservé tout au long d’une année scolaire comme dans l’exemple de cette première page de « cahier médiathèque ».


Jan 5 2010

Activité 2 : Le portrait chinois

Publié par Christelle dans Activité ludique, Expression orale, Incitation à la lecture      

Objectifs :

Avoir une vision d’ensemble du fonds documentaire de la bibliothèque
- Repérer le rangement des livres dans la bibliothèque, dans ses grandes lignes
- Faire connaissance, cette activité constituant une excellente activité brise-glace

Modalités pratiques :

- Travail individuel
- Durée de l’activité qui est fonction du nombre d’élèves : 5 minutes de recherche d’illustration et brève présentation orale individuelle de 2 minutes environ.
- Aucune préparation nécessaire (sauf éventuellement support papier avec amorces)

5 minutes pour trouver un livre !

Déroulement :

Consigne : « Cherchez un document vous permettant de compléter l’une (ou plusieurs) de ces 4 amorces de phrases : • Si j’étais une recette de cuisine, je serais … • Si j’étais une personnalité connue, je serais … • Si j’étais un événement historique, je serais … • Si j’étais une œuvre d’art, je serais … Vous avez (5 minutes par amorce donnée) »

D’autres amorces sont possibles : si j’étais un lieu, une plante, un animal, un plat,…

Variante : Il est possible de demander aux élèves de rédiger les phrases avant de les laisser chercher leur ouvrage.

Les élèves reviennent ensuite à leur place avec le document choisi. L’un après l’autre, ils montrent leur(s) illustrations(s) et expliquent brièvement leur choix.

Objectif complémentaire envisageable :

Découverte culturelle (lieux, personnages historiques, faune et flore…) en faisant suivre cette activité par un travail de recherche plus complet sur les fins de phrase choisies et en demandant à chacun un petit exposé de quelques minutes à partir du fonds documentaire de la bibliothèque.


Jan 5 2010

Activité 3 : Le point commun

Publié par Christelle dans Activité ludique, Expression orale, Incitation à la lecture      

Objectifs :

-Découvrir et manipuler les livres de la bibliothèque dans toute leur variété : natures, formats, techniques d’illustrations, thèmes, genres, difficulté de langue, etc.
- Découvrir les éléments constitutifs d’un livre (auteur, titre, éditeur, collection…) ou des thèmes et genres littéraires (conte, policier, biographie, merveilleux…)
- Émettre des hypothèses, rechercher des informations grâce à une lecture rapide.

Devant une pile de livres... Lequel est différent ?Devant une pile de livres… Lequel est différent ?

But du jeu :

Les élèves vont devoir :
- soit créer une pile de livres ayant un point commun et contenant un intrus,
- soit retrouver dans une pile de livres le point commun qui existe entre ces livres et l’intrus qui ne devrait pas se trouver là. Les enfants trouvent souvent des points communs que le bibliothécaire n’avait pas prévu. Dans ce cas, les féliciter après vérification, puis leur dire qu’il y en a un autre.

Modalités pratiques :

- Travail en groupes de 3 élèves pour permettre les échanges et la négociation (si nombre d’élèves non divisible par 3, faire un groupe de 2 élèves).
- 1h environ
- Aucune préparation nécessaire pour la variante 1, préparation assez longue pour les variantes 2 et 3

Début du jeu, identique pour toutes les variantes :

- Commencez par montrer un exemple simple afin que les élèves maîtrisent la consigne du jeu : pile d’albums ayant pour personnage principal un loup, sauf un ayant pour personnage principal un autre animal.
- Précisez que parfois la simple couverture suffit mais que le plus souvent, il faudra feuilleter le livre ou même parfois en lire des passages pour trouver l’intrus. L’intrus peut se situer au niveau de la forme (format, illustrations, auteur, éditeur, collection…) ou du fond (thème, genre, narrateur…)

Variante 1, avec des élèves d’un bon niveau linguistique et connaissant déjà le fonds

Consigne à donner à des élèves qui travailleront par deux ou par trois : « Trouvez 10 livres, dont 9 auront un point commun. Le reste de la classe devra trouver l’intrus. »

Devant le reste de la classe, deux groupes échangent leur tas. Le groupe 1 étale les livres du tas du groupe 2 et y cherche l’intrus, et vice-versa. Et ainsi de suite !

Le nombre d’ouvrages, les modalités de travail – en groupe ou non – et les difficultés du jeu sont à moduler selon le niveau.

Variante 2, plus simple :

Nécessite une préparation :
- L’enseignant a préparé au préalable des piles numérotées constituées d’un minimum de 6 ayant un point commun sauf un livre, l’intrus ;
- L’enseignant a préparé au préalable une fiche-réponses du même type que celle-ci.

Consigne à donner à des élèves qui travailleront par deux ou par trois : « Chacune de ces piles est constituée de … livres ayant un point commun sauf un livre, l’intrus. Par groupe de 2 ou 3, vous allez manipuler ces piles et chercher l’intrus. »

- Chaque groupe doit se placer devant une pile et manipuler les livres pour trouver quel est le point commun et quel est l’intrus ;
- Chaque groupe change de pile toutes les 3 minutes environ ;
- Chaque élève du groupe remplit une grille de réponse où il mentionne le n° de la pile concernée, le titre de l’intrus et la raison pour laquelle il a choisi cet intrus ;
- Mise en commun finale.

Variante 3, encore plus simple :

Même principe que dans la variante n°2 mais le point commun est indiqué sur une étiquette à côté de la pile.


Jan 5 2010

Activité 4 : Le domino des livres

Publié par Christelle dans Activité ludique, Expression orale, Incitation à la lecture      

Objectifs :

- Faire découvrir et manipuler les livres de la bibliothèque dans toute leur variété : natures, formats, techniques d’illustrations, thèmes, genres, difficulté de langue, etc.
- Faire découvrir les éléments constitutifs d’un livre (auteur, titre, éditeur, collection…) ou des thèmes et genres littéraires (conte, policier, biographie, merveilleux…)
- Émettre des hypothèses, rechercher des informations en utilisant la lecture rapide.

Modalités pratiques :

- Compétition individuelle ou activité de groupe
- Durée variable en fonction du nombre d’élèves et du nombre de livres dont chacun dispose
- Aucune préparation nécessaire pour les variantes 1 et 3, préparation aisée pour la variante 2

But du jeu :

L’enseignant propose aux enfants de jouer aux dominos, sauf que ces derniers sont remplacés par des livres. La règle du jeu est la même : on ne peut rapprocher deux livres que s’ils ont un point commun, évident ou pas, et l’on doit se débarrasser le plus vite possible de son ou ses dominos. Selon le temps de jeu et la difficulté voulue, chaque élève aura en main un ou plusieurs livres.

Les points communs peuvent être évidents (thème, genre, auteur, éléments de la 1ère de couverture, graphismes…) ou beaucoup plus poussés (présence d’une dédicace, page de garde vierge ou illustrée, œuvre traduite ou pas, présence d’un index ou pas, …). Cette activité est idéale pour aborder la composition d’un livre et le vocabulaire lié.

Concentrés sur la 4ème de couv.

Concentrés sur la 4ème de couv.

Déroulement :

Pour commencer le jeu, l’enseignant peut déposer un livre à plat par terre, puis un second, accolé au premier, en expliquant, par exemple : « Ce sont deux documentaires de la même collection ». Puis il demande aux enfants d’accoler un troisième livre au précédent, en expliquant pareillement quel est l’élément commun. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que plus aucun enfant n’ait de livre en main.

A la fin du jeu, lorsque tous les livres sont au sol, suivant l’ordre où ils ont été déposés, les élèves doivent retrouver tous les éléments de la « chaîne », les points communs entre chaque livre.

Variante 1 : Chaque élève choisit en début de séance un ou deux livres à son gré dans la bibliothèque.

Variante 2 : L’enseignant a présélectionné un certain nombre de livres parmi lesquels les élèves vont choisir un ou deux livres avant de recevoir la consigne.

Variante 3 : L’enseignant peut désigner chaque fois deux enfants qui vont chercher le livre suivant dans la bibliothèque, auquel cas le jeu peut se poursuivre sur plusieurs séances.