Avr 3 2014

Au même instant, sur la Terre

Publié par Christelle dans Activité ludique, Fictions-Sélections jeunesse, Interculturel, Lectures à voix haute _ Animations lecture, Littérature de jeunesse      

Connaissez-vous le livre-accordéon Au même instant sur la Terre de Clotilde Perrin, édité par Rue du Monde en 2011 ?

C’est un incontournable des bibliothèques-jeunesse, insolite par son format (il se déplie pour être installé au sol ou sur une table), par son concept (en glissant doucement du jour à la nuit, on découvre ce qui se passe au même instant en de nombreux endroits de la planète), pour son intérêt documentaire (en se promenant au fil de 24 fuseaux horaires, on découvre des tranches de vie typiques des pays visités au travers une activité quotidienne) et pour la beauté de ses illustrations.

Outre son intérêt en tant que support de lecture à haute voix, il peut également servir de document déclencheur et constituer un support autour des activités quotidiennes, en associant également les élèves à une recherche documentaire sur un pays plus ou moins connu.

Voici une proposition concrète de séquence pédagogique partant de cet ouvrage, à aménager en fonction de l’âge et du nombre de vos élèves :

  • Distribution d’une ou deux pages page(s) photocopiée (s) par élève (24 pages au total).

  • Chaque élève lit à haute voix sa phrase, dans l’ordre des fuseaux horaires.

  • L’enseignant fait deviner le titre de l’album.

  • L’enseignant donne le vrai titre et fait expliquer comment il a été pensé.

  • L’enseignant montre en vidéoprojection un planisphère qui montre le découpage des régions en fuseaux horaires, comme par exemple :

    http://www.fuseau-horaire.com/

    http://www.fgienr.net/fuseaux/fuseaux.html

  • L’enseignant montre le livre-accordéon et fait relire chaque passage. L’élève ajoute de quel pays il s’agit et quels sont les éléments caractéristiques de ce pays représentés sur la page : climat, vêtements, paysages, alimentation, véhicules utilisés, …

  • Chaque élève reçoit le nom d’une ville associée à un pays pour lequel il doit rédiger de courtes phrases retraçant heure par heure l’emploi du temps de la journée d’un habitant du lieu (pour la nuit, entre 23h00 et 5h00 une seule même phrase) [cette étape nécessite évidemment une préparation de l’enseignant qui dit reprendre le principe des fuseaux horaires et proposer un choix de ville cohérent]
    Les pays peuvent être choisis un peu au hasard, ou n’être que des pays dont la langue est le français, à l’occasion de la Fête de la Francophonie par exemple…

Entre deux séances, recherches sur Internet (informations et images) pour enrichir le travail avec des détails qui correspondent aux habitudes réelles des habitants.

  • Les élèves lisent tour à tour une de leurs phrases, en commençant à 6h00 dans une ville au choix, puis en progressant au fil des fuseaux horaires. On peut répéter cette étape autant que souhaité, en commençant par un élève différent, on obtient ainsi un nombre énorme d’histoires…

  • Détermination par l’enseignant pour chaque élève de la phrase à conserver.

  • En production finale, les élèves peuvent réaliser un montage informatique ou manuel :

    phrase + image de l’habitant du pays concerné + paysage / habitation typique du pays + action en cours

———————

En complément, avant ou après ce travail, voici un site qui propose de découvrir la journée complète de 5 enfants dans le monde (Brésil, Burkina-Faso, Roumanie, Liban, Cambodge) :

24 H DANS LA VIE D’UN ENFANT

http://24h-vie-enfant.partage.org/index.php


Nov 2 2011

Des vies en exil

Publié par Christelle dans Documentaires-Sélections jeunesse, Fictions-Sélections albums, Fictions-Sélections jeunesse      

Au travers une sélection de livres (fictions, témoignages et documentaires) sur le thème de l’immigration, il est possible de réactiver le vocabulaire de l’objet-livre et d’approfondir sa connaissance de ce sujet d’actualité.

Voici quelques coups de coeur sur le sujet, pour tous les âges et pour toutes les sensibilités…

Des romans jeunesse :

L’ami l’iguane – Alex Cousseau (Le Rouergue, 2009)
Manoela, la voisine de Dimitri, est mexicaine et vit avec un iguane dans sa salle de bain. Un jour l’iguane est soupçonné d’avoir mangé l’orteil du fils du père Grinche. Le problème : l’ami l’iguane n’a pas de papiers !
L’absurdité de la situation des sans-papiers dénoncée dans un texte plein d’humour, au graphisme noir et blanc très attrayant pour les jeunes adolescents (10-13 ans).

Baïti Baïtak – Alison Bernard (Thierry Magnier, 2005)
Le récit d’une difficile intégration dans un pays étranger, doublé de la découverte d’un lourd secret familial. Si l’histoire se passe en hiver en France, c’est le Yémen et tout un passé qui revivent ici.
La situation possible d’émigrés en France : le travail au noir et les problèmes d’argent, le racisme et la méfiance ambiante, la solitude et la nostalgie de sa culture native, les espoirs déçus, les mensonges racontés au pays…

Le temps des miracles – Anne-Laure Bondoux (Bayard, 2009)
Blaise Fortune vit dans le Caucase avec Gloria Bohême, sa mère d’adoption. Cette dernière l’aurait trouvé lors du déraillement d’un train, dans les bras de sa véritable génitrice, une Française qui n’a pas survécu. Lorsque la guerre éclate, Blaise et Gloria tentent de rejoindre la France. Seul Blaise y parviendra…
Un riche roman sur l’exil pour fuir un pays en guerre et la situation des clandestins (mineurs) en France.

Tu ne peux pas rester là – Jean-Paul Nozière (Thierry Magnier, 2008)
Mei, dix ans, vit avec sa mère Hua à Sponge. Chinoises, elles sont venues clandestinement en France et n’ont pas de papiers. Hua travaille dans un atelier de confection pour rembourser sa dette à ceux qui les ont fait venir. Un durcissement de la position des autorités françaises va mettre Mei et Hua en danger d’expulsion…
Le problème des sans-papiers traité avec beaucoup d’humanité.

Des romans pour adultes

A l’abri de rien – Olivier Adam (2007)
Marie se sent perdue. Son mari, ses enfants sont le dernier fil qui la relie à la vie. Ce fragile équilibre est bouleversé le jour où elle rencontre les « kosovars », ces réfugiés dont nul ne se soucie et qui errent, abandonnés, aux confins de la ville. Négligeant sa famille, Marie décide de leur porter secours. Et de tout leur donner : nourriture, vêtements, temps, argent, elle ne garde rien pour elle.
Ce livre a été adapté à l’écran : Maman est folle, de Jean-Pierre Améris (2007)
Dérangeante cette Marie qui pète les boulons… Pousse à s’interroger sur le rôle et les limites de l’humanitaire et de l’aide sociale au niveau individuel.

La petite fille de monsieur Linh – Philippe Claudel (Stock, 2009)
C’est un vieil homme debout à l’arrière d’un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Il n’a pu emporter avec lui, outre la petite fille de six semaines, que quelques vêtements usagés, une photographie que la lumière du soleil a presque entièrement effacée et un sac de toile dans lequel il a glissé une poignée de terre.
Une langue simple, un texte court mais percutant, qui vous laisse

Des témoignages :

2 recueils bouleversants de témoignages transcrits en bandes dessinée, le premier sur l’immigration en général, avec des récits forts et souvent positifs malgré les difficultés rencontrés, et le second spécifiquement consacré aux sans-papiers et à des situations qui semblent inextricables… :

Immigrants : 13 témoignages, 13 auteurs de bande dessinée et 6 historiens – Christophe Dabitch (Futuropolis, 2010)
France, terre d’accueil. Même si la réalité est souvent assez éloignée de ce grand principe, Christophe Dabitch a recueilli le témoignage de 11 immigrants, ayant trouvé asile en France. Ils viennent de Roumanie, d’Angola, de Turquie, d’Uruguay… Pour des raisons économiques ou politiques ou de santé, leurs parents, ou eux-mêmes, ont dû quitter leur pays pour la France. Ce livre raconte leur intégration, qui passe très souvent par une phase de «racisme ordinaire».

Paroles sans papiers – David Chauvel (Delcourt, 2007)
Neuf auteurs mettent en images neuf témoignages et esquissent à travers eux un état des lieux sans concession. Ce collectif dresse un panorama des situations existantes : errance africaine, prostitution sans papiers, esclavage ordinaire, survivre sans papiers, procédure d’éloignement, pourquoi venir en France…

Clandestine, le journal d’une enfant sans papiers- Loriane K (J’ai lu, 2008)
Loriane est arrivée en France à sept ans. Son père, Adriano, militant du parti indépendantiste cabindais, a dû fuir l’Angola, menacé de mort. Lorsqu’elle arrive à Paris, Loriane ne parle pas un mot de français. Aussitôt, son père fait une demande d’asile politique. Le statut de réfugié lui est refusé, il fait appel. Rien à faire. En 2004, Loriane et sa famille se retrouvent sans papier.
Les adolescents se retrouveront dans les mots de Loriane …

Des documentaires :

Enfants d’ici, parents d’ailleurs : histoire et mémoire de l’exode rural et de l’immigration – Carole Saturno (Gallimard jeunesse, 2005)
A partir de 1850, l’exode rural et la révolution industrielle. De 1880 à 1945 : de l’usine à la guerre (les Juifs, les Russes, les Arméniens, les Polonais, les Italiens). De 1945 à 1975 : du chantier à la crise (les Espagnols, les Portugais, les Algériens). De 1975 à 2000 : familles et réfugiés (les Marocains et les Tunisiens, les Turcs, les Yougoslaves, les Africains et les Asiatiques). L’immigration aujourd’hui, intégration, mondialisation.
Un documentaire très accessible, qui permet de voir chronologiquement l’évolution et la nature des migrations en France.

L’immigration expliquée à ma fille – Sami Nair (Seuil, 1999)
Un pays comme la France peut-il garder le contrôle des flux migratoires sans renoncer pour autant aux principes d’hospitalité et d’ouverture qui font partie de son identité ? Sami Naïr, propose, dans cette passionnante discussion, un regard nouveau et réaliste sur l’immigration et répond aux questions, même dérangeantes, de sa propre fille.
Même si certains propos peuvent paraître datés, la réflexion générale est . Un livre qui permet de faire un tour d’horizon rapide, à l’aide d’un texte clair et concis, sur toute les problématiques liée à l’immigration.

La collection « Français d’ailleurs »  mêle fiction et documentaire sur les migrants, en fonction de leur nationalité d’origine : algériens, vietnamiens, polonais, portugais, …

Le cahier de Leila : de l’Algérie à Billancourt – Valentine Goby et Ronan Badel (Autrement jeunesse, 2007)
En 1963, Leïla et sa famille quittent l’Algérie pour immigrer en France et vivre avec le père, ouvrier chez Renault. Leïla raconte le voyage, l’installation à Boulogne- Billancourt, la douleur de sa mère, qui vit très mal cet exil et refuse de sortir de chez elle. Dans son journal intime, elle évoque aussi les comportements racistes des Français et la difficulté pour les immigrés de conserver une identité.

Thiên An ou la grande traversée : Du Vietnam à Paris XIIIe Valentine Goby et Ronan Badel (Autrement jeunesse, 2009)
D’origine vietnamienne, Thiên An vit avec son père dans le 13e arrondissement de Paris. Au collège, son professeur de français donne pour sujet : »Racontez l’expérience la plus marquante de votre vie ». Il décide alors de retracer la terrible traversée de la mer de Chine vécue deux ans auparavant, lorsqu’il quitte, avec son père sa ville natale Hoi An, pour commencer une nouvelle vie en Europe. Parallèlement, il apprend que sa mère et ses deux jeunes frères ont réussi à entreprendre le voyage.

et bien sûr, l’inclassable Là où vont nos pères – Shaun Tan (Dargaud, 2010)
Complétement inclassable, et selon moi indétrônable dans le genre, cet album (cette BD ?) sans le moindre texte, est le récit muet d’un émigrant qui quitte tout et part en terre inconnue. L’intention de Shaun Tan, auteur australien d’origine malaise, est de raconter l’histoire des réfugiés politiques, les raisons qui poussent les immigrés à quitter leurs racines. On ressent la douleur de quitter les siens, les difficultés liées à l’arrivée dans un pays inconnu, la solitude, le choc de la différence qui est partout : les traditions, la nourriture, la culture, le langage… Les différents temps de l’exil sont représentés : de l’arrivée des migrants, leur inspection, la recherche d’un emploi, les cités-dortoirs, et dans le même temps, nous sommes plongés dans un univers fantasmagorique et allégorique : c’est une histoire universelle et intemporelle où tout est réinventé et déconcertant, depuis les étranges animaux aux bâtiments, en passant par les aliments et les objets du nouveau quotidien du protagoniste… Nous perdons tout repère, exactement comme l’immigrant confronté à un monde nouveau.

Dessiné dans des teintes sépias, entre rêve et réalité, passé et présent, le tout est extrêmement esthétique. Poétique, onirique. Plein d’espoir aussi, ce qui ne gâche rien en ce moment…

—————

Voici un exemple d’activité sur ces livres : Med-immigration. L’idée étant que dans un groupe, chaque apprenant s’approprie un livre puis partage ensuite avec ses camarades…
Pour une classe de 20 élèves ont été distribués à la fois des fictions, des témoignages et des documentaires

  • A l’abri de rien / Olivier Adam / Editions de l’Olivier – 2007
  • Aliocha / Henri Troyat / J’ai lu – 22/10/1999
  • Baïti Baïtak / Alison Bernard / Thierry Magnier – 2005
  • Le cahier de Leila : de l’Algérie à Billancourt / Valentine Goby / Autrement Jeunesse – 2007
  • Clandestine, le journal d’une enfant sans papiers / Loriane K. / Editions Privé – 2008
  • Eldorado / Laurent Gaudé / Actes Sud – 2006
  • Enfants d’ici, parents d’ailleurs : histoire et mémoire de l’exode rural et de l’immigration / Carole Saturno / Gallimard Jeunesse – 2005
  • Immigrants / Christophe Dabitch / Futuropolis – 2010
  • L’immigration expliquée à ma fille / Sami Nair / Seuil – 1999
  • La Ligne 12 / Raymond Jean / Seuil – 01/01/1981
  • Naufragée / Sylvain Estibal / Thierry Magnier Eds – 2007
  • Là où vont nos pères / Shaun Tan / Dargaud – 2010
  • Paroles clandestines / Virginie Lydie / Syros – 2008
  • Paroles sans papiers / David Chauvel / Delcourt – 2007
  • La petite fille de monsieur Linh / Philippe Claudel / Stock – 07/2009
  • Le temps des miracles / Anne-Laure Bondoux / Bayard Jeunesse – 2009
  • Thiên An ou la grande traversée / Valentine Goby / Autrement Jeunesse – 2009
  • Tu ne peux pas rester là / Jean-Paul Nozière / Thierry Magnier – 2008
  • Ulysse from Bagdad / Eric-Emmanuel Schmitt / Albin Michel – 2008
  • Le Ventre de l’Atlantique / Fatou Diome / Éditions Anne Carrière – 2003
  • Le voyage du fils / Olivier Poivre d’Arvor / Grasset – 2008

Nov 10 2010

La vie cachée des choses (2/2)

Publié par Christelle dans Activité ludique, Fictions-Sélections jeunesse, Lecture d'images, Littérature de jeunesse, Ressources auteur-illustrateur      

Après les illustrations de Christian Voltz réalisées à partir de matériel de récupération, voici celles de Gilbert Legrand, illustrateur, sculpteur et peintre, auteur du récent Le grand show des petites choses paru aux éditions Sarbacane.

Le point commun entre leurs créations : le recours aux objets du quotidien (ustensiles de cuisine, robinetterie, outils…) pour y introduire de la vie et de la fantaisie.
« J’essaie de mettre de la vie dans l’univers des objets inertes, explique-t-il. Je les
récupère et je les transforme en personnages gags, par une sorte de
quiproquo visuel et amusant. ».

Mais, tandis que le premier se sert de matériel de récupération pour recréer personnages et décors, le second remanie et détourne via l’informatique les objets qui constituent en soi les personnages. Designer de formation, il a ainsi conçu plus  de 300 pièces uniques, à partir d’ustensiles, d’outils ou d’objets du quotidien.
Autre différence : du texte et des histoires chez le premier, des photos qui se suffisent à elles-mêmes chez le second.

Dans les deux cas, un imaginaire riche et une poésie du quotidien qui force l’admiration… et devrait délier les langues de nos petits élèves !

Regardez donc cette vidéo sur la technique utilisée :

Découvrez Le sculpteur Gilbert Legrand recycle l’art du quotidien à Blagnac sur Culturebox !


Juin 16 2010

Petits formats qui font le maximum !

Publié par Christelle dans Découverte de la littérature, Fictions-Sélections jeunesse, Incitation à la lecture      

Dans l’Académie de Besançon, un groupe de lecture mutualise ses trouvailles pour les lecteurs lycéens.
Parmi celleslecteur-ver-ci, certaines sont regroupés sous l’intitulé « Petits formats ». Il s’agit de recenser des textes courts formant une entité d’une longueur maximale de cent pages.

Même si nous savons bien que la longueur n’est pas proportionnelle à la difficulté, elle est cependant un critère bien souvent avancé par les élèves pour motiver leurs choix de lectures.

Vous pouvez consulter cette sélection ICI.

Bonnes lectures !


Fév 23 2010

L’anti-livre de lecture : vous détestez lire ? Vous risquez d’adorer !

Publié par Christelle dans Découverte de la littérature, Fictions-Sélections jeunesse, Incitation à la lecture      

Pour ponctuer chaque jour de l’année d’une petite tranche de lecture, un coup de cœur absolu tant par son contenu que par sa forme : l‘anti-livre de lecture, paru en 2008 chez Albin Michel Jeunesse.fayantilivre.jpg

Elisabeth Brami y a compilé 365 extraits de la littérature de jeunesse ou générale, les a judicieusement placés dans l’année (par exemple, en septembre, des textes sur l’univers de l’école par exemple, idéal pour l’enseignant qui cherche différents points de vue et type d’écriture sur le même thème), puis les a assortis de petites questions à destination d’un public jeunesse, tandis que Claire Faÿ a illustré le tout avec des collages tous plus beaux les uns que les autres !

De Henri Bosco à  Jules Vallès, en passant par Jean-Paul Sartre, Marguerite Duras et Faïza Guène, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux : à lire et à faire lire !

Parmi les principaux thèmes traités : l’école, la rentrée des classes, les saisons, le temps qui passe, a relation à soi, les relations avec les autres, l’amitié, la famille, la maladie, les fêtes et … la lecture, comme en cette fin de février où se succèdent 11 textes sur le sujet.

Voici en guide d’exemple la page du jour…

*******

23 février

« Quand j’ai lu un livre génial après il est tout le temps avec moi il est dans mes oreilles et dans mes yeux et dans ma bouche et parfois juste quand je demande du pain à la boulangerie je sens que le livre est là qui me fait demander du pain différemment juste parce que au lieu que je demande du pain sans avoir lu le livre j’en demande en l’ayant lu je ne peux pas dire mieux. »

Corinne Lovero Vitali

Lise

  • Quel est votre livre le plus génial ? L’emporteriez-vous sur une île déserte ?

  • Vous sentez-vous différent(e) après la lecture d’un livre ? Est-ce toujours agréable ?


Fév 7 2010

Livres au trésor et votre taille en livres à gagner !

Publié par Christelle dans Fictions-Sélections jeunesse, Ressources auteur-illustrateur, Ressources en ligne      

Parmi les centres de ressources de référence incontournables dans le secteur de la littérature de jeunesse, je commencerai pour mettre en avant LIVRES AU TRESOR, le centre de ressources en Seine-Saint-Denis, intéressant à bien des titres même lorsque l’on ne peut pas se déplacer physiquement à Bobigny…

TitreLATsiteCOULS1000x162px

Les gentils documentalistes de cet organisme mettent en effet à disposition une lettre mensuelle d’actualité, une édition papier annuelle des sélections et un site riche doté d’un moteur de recherche simple (titre, auteur, illustrateur, catégorie, éditeur) et d’un prodigieux moteur de recherche multi-critères de croiser les éléments précédents avec le thème,  le genre littéraire, le mode narratif, la tranche d’âge visée…

Gros plan sur les sélections annuelles

selection08Parmi d’autres bibliographies ou sélections thématiques, le centre édite chaque année une magnifique sélection d’environ 200 titres commentés, parmi les nouveautés éditoriales (livres d’images, contes, romans, poésie, théâtre) de l’année écoulée pour les 0-16 ans.

Elle est ponctuée par des entretiens avec des auteurs, des illustrateurs ou des éditeurs.
La couverture, la charte graphique et les illustrations intérieures sont confiées chaque année à un illustrateur dont le travail a été particulièrement remarqué. Vous pouvez retrouver ici les 1ère de couverture et les  introductions des précédentes éditions.

Pour ne pas se perdre pendant la visite, différentes rubriques – Livres d’images, Contes, Poésie, Théâtre, Romans -, index et tableau indicatif de tranches d’âges sont aménagés pour le confort de la lecture. Différents parcours thématiques sont annoncés. Des données biographiques prolongent la lecture des notices et des adresses de sites internet ouvrent sur d’autres horizons.

Le mode de sélection des livres, entretiens, illustrateur de couverture est extrêment sérieux : un comité de rédaction regroupant une vingtaine de personnes volontaires se réunissent une dizaine de fois entre juin et octobre. Cela en fait un outil bibliographique d’une grande fiabilité pour l’établissement de commandes jeunesse.

selection06

Ces petits bijoux riches de couleurs et d’informations peuvent être reçus par voie postale sur simple demande un minimum argumentée…

Et ce mois-ci, pour fêter la 20ème mouture de la sélection annuelle,
Livres au trésor organise un concours avec plein de livres à gagner,

20 questions pour 20 sélections à scruter attentivement : toutes les réponses sont dans les brochures ou sur le site.

Date limite : 28 février 2010

je vais donc reparcourir ces beaux exemplaires de façon à essayer de gagner …
ma (grande) taille en livres
!!!