Avr 14 2013

Que font les jeunes sur Internet ? Quelles sont leur pratiques ?

Publié par Christelle dans Education aux médias, Réseaux sociaux et identité numérique, TICE      
De nombreuses études et sondages se sont intéressées à ce sujet, Michel Guillou a eu la bonne idée de les réunir dans un diaporama. Cela permet de mieux connaître la diversité de leurs pratiques et leur attitude vis-à-vis du numérique. Pour chacune des données, Michel Guillou a indiqué leur date de publication et leur provenance (CREDOC, TNS-SOFRES, Ipsos…) ce qui peut nous permettre de consulter les sources si l’on veut en savoir plus. 

Ce diaporama fourmille de chiffres et statistiques en tous genres, très intéressant ! Il a le mérite de mettre à plat et de rendre concrètes les pratiques numériques des jeunes. Inévitablement, on ne peut que se questionner sur la place que l’on laisse au numérique à l’école (65 % des 12-17 ans affirment ne jamais utiliser Internet à l’école !) et la place que l’on pourrait lui donner pour qu’enfin une véritable culture numérique soit développée, technique/informatique mais aussi sociale et citoyenne.
Descriptif de Frédérique Yvetot pour le Café pédagogique -documentation du mois d’avril 2013
Et de façon plus générale,  la vidéo 2 FACTORY résume en quelques chiffres clés l’état des lieux des sites communautaires depuis début 2013 :

Avr 10 2011

Lectures partagées

Publié par Christelle dans Découverte de la littérature, Incitation à la lecture, TICE      

Qui a dit que la lecture était une activité solitaire ?
Pour nous, la lecture est une occasion de partager,
de s’exprimer, de communiquer !

Créé dans le cadre d’E-Twinning, action de l’Union Européenne pour le jumelage électronique entre établissements scolaires européens, le projet d’échanges Lectures partagées qui s’est tenu en 2009-2010 entre des élèves d’Istanbul et des lycéens de la ville d’Alba Iulia en Roumanie a d’abord obtenu en octobre 2010 le « Label qualité européen« , puis a été nommé lauréat 2011 de la catégorie spéciale « langue française » des Prix européens E-Twinning***.

Basé sur le partage de lectures et la réalisation de productions multimédias destinées à susciter l’envie de lire en français, le projet s’articule autour d’un blog alimenté par des lycéens volontaires, âgés de 15 à 19 ans, (niveaux A2, B1, B2) au travers duquel les élèves rédacteurs sont placés en situation de communication réelle et :

  • bénéficient d’un espace public d’expression pour parler de la lecture et donner leur point de vue personnel sur des oeuvres littéraires et des écrivains ;
  • traduisent leurs émotions liées à la lecture sous des formes variées : textes, critiques et commentaires, mise en images, …

  • développent leur capacité à créer et diffuser du contenu multimédia : les articles contiennent du texte mais aussi des éléments multimédia (photos, vidéos, fichiers sons, présentations assistées par ordinateur…) ;

  • améliorent leur expression et compréhension orale et écrite en langue française, travaillent sur la lecture expressive et la diction (lecture à voix haute / mise en scène de certains passages).

Toutes les lectures ont leur place dans ce projet : en langue maternelle ou en français, classique ou contemporaine, de tous genres et de toutes formes… Sur papier ou sur écran, du magazine au roman-fleuve…

Une place particulière est cependant laissée à la littérature francophone contemporaine, parfois récompensée par des prix prestigieux, souvent adaptée au cinéma. Pour prouver que les lycéens apprenant le français sont capables d’y accéder et de l’apprécier !

Le blog s’adresse à tous les lycéens qui apprennent le français, visant à leur donner une image de la lecture (des lectures !) active et accessible, par le biais de productions multimédias variées…

Les lectures et commentaires d’élèves extérieurs au projet sont les bienvenus, de même que les enseignants désireux d’intégrer leurs élèves, lycéens apprenant le français, peuvent s’adresser aux initiatrices de ce projet destiné à s’ouvrir sur d’autres pays !

*** Pour en savoir plus sur ce prestigieux prix E-Twinning et connaître les autres projets lauréats, c’est ici

——————————–

La conférence de Budapest fut l’occasion pour moi de tester

deux outils de présentation de projets : PREZI et GLOGSTER

PREZI
Outil idéal pour des présentations dynamiques, avec effets de zoom et passage non linéaire d’une idée à l’autre avec aller-retours possibles.
Sur un espace infini, vous insérez du texte, des images des vidéos et des fichiers audio. Ces éléments sont associés par la suite lorsque vous créez le déroulement de votre présentation. Ensuite, il reste à zoomer et dézoomer sur les différents éléments au fil de la présentation.
Un code permet d’intégrer sa présentation à un blog ou une page web, mais le rendu est assez décevant. A noter que l’on peut télécharger sa présentation en Flash pour pouvoir la montrer hors-ligne.

Pour voir la présentation effectuée à l’attention de professeurs de français à l’étranger le jeudi 1er avril, c’est ici.

GLOGSTER
Permet de réaliser une page attrayante et synthétique sur les résultats d’un projet. Sur une page web, vous insérez un fond, du texte, des images, des vidéos, des audios.  Des stickers et images sont proposés mais il est possible de télécharger ses propres images, fichiers audio ou vidéo. La mise en page est un jeu d’enfant !

Voici celle du projet « Lectures partagées ».


Déc 31 2010

Les jeunes et Internet : guide pédagogique et ludique

Publié par Christelle dans Réseaux sociaux et identité numérique, TICE      

Le guide « Les jeunes et Internet » est un guide pédagogique et ludique réalisé par une équipe pluridisciplinaire de l’Université de Namur en Belgique. Il a été élaboré suite à une étude concernant les risques et les opportunités de l’usage d’internet par les adolescents belges (12-18 ans). La synthèse du rapport suite à cette étude est consultable ici.

Conçu dans l’optique de favoriser l’interaction entre les enseignants et les élèves à travers des informations et des activités pédagogiques structurées, il est organisé en 3 parties :

* Jeu des portraits
qui permet de préciser les profils et usages des élèves et de lancer la classe sur le sujet

Les portraits sont construits pour susciter le questionnement chez l’élève. A la fin du jeu, l’élève est invité à réfléchir sur le caractère risqué ou non des pratiques correspondant à son  portrait, sur son rapport à la technologie et sur son attachement affectif à l’ordinateur.

* Fiches d’usages
Recherche d’information, Messageries instantanées, Blogs, Réseaux sociaux, Jeux en ligne, Téléchargement et Commerce en ligne.
Ces fiches s’adressent aux enseignants en priorité et proposent du matériel de cours et des activités pédagogiques. Pour chaque fiche usage, une indication sur les fiches juridiques à lire en priorité est donnée.

*Les fiches juridiques
Vie privée et protection des données à caractère personnel, Droit à l’image, Droit d’auteur, Les contenus illicites et préjudiciables pour les jeunes, Droit à la tranquillité et cyberharcèlement, Transactions sur Internet.
Ces fiches sont déclinées en deux versions : une version détaillée destinée aux enseignants,
une version simplifiée et ludique destinée aux élèves.
Chaque aspect juridique est traité à partir d’un cas concret pour lequel il est proposé de se prononcer, dans l’exemple donné, pour le respect ou non du droit. Ensuite des informations complémentaires et des conseils sont apportés.

Toutes les fiches sont téléchargeables ici.

A l’origine élaboré pour des élèves du primaire, certaines fiches peuvent être utilisés au début du collège : droit d’auteur, droit à l’image, vie privée et protection des données, les contenus illicites…


Août 28 2010

Homo Sapiens, Homo Faber … Homo Ludens (Ludens Johan Huizinga)

Publié par Christelle dans Activité ludique, Ressources en ligne, TICE      

De plus en plus d’enseignants se penchent sur l’impact des « serious games » dans les apprentissages… De plus en plus de développeurs, alliés à des pédagogues, élaborent des modules alliant graphisme attrayant et situations-problèmes intéressantes, et ceci à tous les niveaux, dans tous les domaines. Comme le dit l’animatrice du blog Y’a s’mine de rien joue sérieusement, ce sont le Savoir, la Fabrication et le Jeu font vivre l’homme d’idées, de rêves et d’émotions.

Dans son blog, Yasmine s’amuse à recenser et à expliquer objectifs et principes de « serious games » dans tous les domaines dont les jeux éducatifs, les jeux sur l’environnement, sur les technologies, sur les sciences, sur les cultures et civilisations… : une mine à laquelle s’inscrire pour connaître toutes les nouveautés !

ecoreporter01Parmi les derniers jeux recensés sur ce portail de référence : ECO-REPORTER. qui a pas mal d’atouts pour un public d’apprenants FLE de niveau B1-B2, sur le thème de l’environnement et des politiques de la ville en faveur du développement durable.

Ce jeu prend appui sur une situation  et des lieux bien réels puisqu’il a été élaboré par la société  responsable de l’aménagement de l’écoquartier Andromède, situé dans la mairie de Blagnac, dans la région de Toulouse, dont le principe consiste à mettre en avant les bienfaits écologiques autant dans la construction des bâtiments que dans le comportement des habitants.

L’objectif du jeu consiste à récolter le plus d’informations pertinentes possibles pour écrire un article. On se déplace sur les différents lieux à l’aide d’une carte, on interroge différents habitants à l’aide d’une liste de questions à disposition, et les informations intéressantes sont automatiquement stockées sur un carnet de notes. Il s’agit aussi de prendre des photos des différents lieux : ainsi, notes et photos sont ensuite à réorganiser pour rédiger un bel article.

Il est possible à tout moment de soumettre un brouillon au rédacteur en chef qui estime la qualité de  l’article et l’estimer valable ou pas à sa publication. Dans l’affirmative, l’article sera mis en page automatiquement et publié dans le journal fictif.

On regrettera seulement que les questions-réponses ne soient pas audibles mais simplement écrites, mais le  jeu semble facilement exploitable et motivant pour de grands adolescents ou adultes…

http://yasminejoue.wordpress.com/

http://www.semconstellation.fr/spip.php?breve90


Mai 21 2010

Automatiser et partager sa recherche d’information avec Netvibes, Twitter ou Diigo

Publié par Christelle dans Formation Sibiu _ Mai 2010, Ressources en ligne, TICE, Veille documentaire      

Partager et automatiser

Un portail documentaire : Netvibes (http://www.netvibes.com)

imagesUn outil facile à prendre en main, pour une veille documentaire personnelle (page privée) ou portail public à destination des enseignants et/ou des élèves (page publique sur le net, facilement utilisable comme page d’accueil, sur les postes informatiques du CDI ou de l’établissement) qui permet de :

  • Centraliser et classer en thèmes et sous-thèmes des sites fiables et pertinents / mutualiser entre enseignants les gisements de ressources qui ont été validées discipline par discipline.
  • Donner accès  à des outils pratiques et utiles (usuels, fils RSS de presse…)
  • Cadrer des recherches documentaires et de rendre les chercheurs curieux d’autres outils, en les faisant sortir de leur petit pré carré où seul Google a une légitimité ?
  • Suivre « minute après minute » l’actualité des blogs et des sites « dynamiques » (avec flux RSS)
  • Suivre ce qui ce fait en cours en ajoutant ou supprimant des onglets, mettant en avant des sites signalés en cours par les enseignants.

Sur Netvibes, vous avez la possibilité d’intégrer :

  • Des flux RSS

  • Des liens Internet
  • Des outils de recherche en ligne
  • BCDIWEB
  • Un accès au courrier électronique (Webmail)
  • Un agenda
  • D’autres applications en ligne : météo, listes de tâche etc.
  • Des outils bureautiques en ligne (GOOGLE document par exemple)
  • Etc.

Un système d’onglet permet de créer autant de pages thématiques que nécessaire.

Il peut être très utile d’analyser des portails déjà existant. De plus, il est facile, s’ils sont partagés, de récupérer des modules existant pour les intégrer à son propre portail.

Voici le portail que j’ai créé, il regroupe des ressources générales (usuels en ligne, outils linguistiques, outils de recherche), des ressources à l’information-communication, ainsi que les principales ressources  utiles aux enseignants de mon établissement : Français langue étrangère, enseignement bilingue, sciences, éducation au développement durable… : http://www.netvibes.com/chrissoune

Quelques exemples de portails de CDI, parmi tant d’autres :

http://www.netvibes.com/cdienilmamirolle#Accueil (pour les élèves et les enseignants)

http://www.netvibes.com/ressourcesprofswallon/#accueil (spécifiquement pour les enseignants)

http://www.netvibes.com/dcm45#Presentation (à l’attention des professeurs-documentalistes)

Il est possible de créer un portail ou -à moindre échelle- un onglet sur une thématique de recherche précise, en associant les élèves au repérage et à la collecte des ressources. Trouver des sites utiles sur un sujet donné et de les référencer (auteur, contenu) permet d’aborder les notions de source, de validation de l’information, de document secondaire. Un compte-rendu  d’une telle expérience est consultable ici.

Pour créer un univers Netvibes, vous pouvez vous appuyer sur ce tutoriel (Sophie Kennel, PRCE documentation IUT Robert Schuman, Strabourg) ou sur cet autre tutoriel (E.P. – Groupe TICE-Documentation, Académie de Nice, 2009). Un article de SavoirsCDI propose un tutoriel très complet spécialement conçu à l’attention des professeurs-documentalistes.
Pour ceux préféreraient une démonstration vidéo, c’est par ici


Partager ses découvertes

Un outil de micro-blogging : Twitter (http://twitter.com)

twitterTwitter est un outil de réseautage social sous forme de microblogging. Il permet à l’utilisateur d’envoyer des messages brefs (140 caractères maximum) à ses abonnés.
Créé en 2006 aux Etats-Unis, il emprunte son nom au terme anglais «twitter» signifiant «gazouiller» et tweets «gazouillis».

Pour un enseignant, les usages de Twitter peuvent être les suivants :

  • Outil de veille et de diffusion de la veille
  • Communication avec des collègues
  • Lectures d’informations récentes issues des médias sociaux
  • Diffusion d’informations relatives à la classe
  • Débats et échanges entre élèves

Le professeur-documentaliste pourrait se servir de cet outil pour la promotion d’évènements et l’annonce des nouveautés du CDI par exemple.

Twitter n’est disponible que dans deux langues : l’anglais et le japonais. Naturellement l’utilisateur, lui peut écrire dans n’importe quelle langue.
En vous inscrivant, vous déterminez votre profil puis vous partez à la recherche d’autres comptes Twitter dont les titulaires partagent les mêmes motivations que vous pour en recevoir les «tweets», c’est à dire les micro-billets. Ainsi, vous constituez une communauté d’intérêts et de pratiques.
Contrairement à Facebook, Twitter fonctionne sur le type d’un réseau dissymétrique : ceux que vous suivez ne vous suivent pas obligatoirement. Vous pouvez choisir qui suivre et qui vous suit.

Mon compte Twitter : http://twitter.com/chrissoune

Pour des exemples d’applications pédagogiques :

– Vous trouverez ici une page consacrée à l’utilisation de twitter dans la domaine de la documentation (Site http://docsdocs.free.fr)

– Une présentation intitulée « 19 façons d’utiliser Twitter en histoire-géo etn en éducation civique » par Caroline Jouneau-Sion sur Les Clionautes.

– L’expérimentation d’une enseignante de lettres histoire géographie en lycée professionnel, Laurence Juin, et de sa classe de terminale.


Sauvegarder et partager ses signets

diigoLe social bookmarking : Diigo (http://www.diigo.com)
ou De-li-cious
(http://delicious.com/)

Ces outils permettent à plusieurs personnes de partager la même liste de sites favoris et ce sur n’importe quel ordinateur. Cela peut être pratique si vous travaillez sur un même projet, plutôt que de créer vos favoris chacun de votre côté. Cela peut aussi être utile pour renseigner le public, car vous avez une liste de référence.
Le plus simple est d’installer un bouton supplémentaire sur son navigateur. Il suffit alors de cliquer sur ce bouton lorsque l’on se trouve sur une page que l’on souhaite sauvegarder. Dans la fenêtre qui s’ouvre, il suffira d’ajouter une description à la page sauvegardée, ainsi que des mots-clés pour la classer et la retrouver ensuite.

– Pour Internet explorer, allez sur l’adresse : http://delicious.com/help/installie

– Pour Firefox, allez sur https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/3615 (de-li-cious)
ou https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/9258/ (diigo)

Voici 3 tutoriels très clairs présentant DIIGO.
Ils ont été publiés par l’excellent site BiblioLab de l’ABF (Association des Bibliothécaires de France), plateforme en ligne qui a pour objectif d’offrir un espace de ressources et d’expérimentations pour les bibliothécaires souhaitant découvrir le Web 2.0 et ses applications.

1 : Le fonctionnement de base de Diigo, de l’inscription à l’ajout un site dans ses favoris :

Diigo première partie from bibliolab on Vimeo.

2 : L’utilisation de la barre d’outil Diigo pour utiliser les services de ce site de manière simple :

Diigo Deuxième partie from bibliolab on Vimeo.

3 : La fonctionnalité « Groupes » de Diigo qui permet de partager des ressources et de discuter avec certaines personnes sur un sujet particulier ou dans le cadre d’un projet :

Diigo Troisième partie from bibliolab on Vimeo.

Ma page Diigo : http://www.diigo.com/user/chrissoune

Ma page De-li-cious : http://delicious.com/Chrissoune