La culture sur Brulis près de Bondokhory

La culture sur brulis commence par le défrichage de l’espace choisi. On y met le feu qui va brûler tous les arbres et herbes et défricher, après quoi on y introduit la culture.

9
Collines défrichées sur les contreforts du Chien qui fume / Reclaimed hills on the slopes of the « Chien qui fume »

Nous sommes en train de monter le chien qui fume quand je vois de la cendre. On me dit  « c’est de la culture sur brûlis », alors quand on est vers le sommet de la montagne je vois d’autres cendres , je dis « c’est de la culture sur brûlis », on me dit « non c’est du feu naturel provoqué par la foudre en saison des pluies.

Brulis dans le district de Bondokhory, près de Dubreka / Slash and burn in the district of Bondokhory, near Dubreka
Brulis dans le district de Bondokhory, près de Dubreka / Slash and burn in the district of Bondokhory, near Dubreka

 

Je demande « c’est quoi la différence », on me dit « regarde les arbres quand c’est naturel c’est déchiré alors que la culture tous les arbres sont taillés au même niveau.

La culture sur brûlis est mauvaise pour l’environnement.

We  like the smoking dog, and we go on. “slash and burn” culture isn’t good for the environment!

 

Par Ben Passerman, 6ème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *