La passoire

Un jour que mon cœur sera passoire,
Mes sentiments pourrons  s’échapper.
Ils iront tous divaguer par ci par là,
Afin que l’on puisse les comprendre,
Car ils sont bien solitaires et inconnus.

Lorsque ma tristesse ira s’affliger au bord de la mer,
ma colère s’enfouira au fond d’une forêt oubliée,
pendant que ma joie prendra un vol sans fin pour l’Utopie du bonheur.
Mon bien être tentera de se raccrocher à moi,
Et mon amour songera à Elle sur la route de mon désespoir.

Abdoulaye Diallo, 1ère S

Chutes de Kambadaga, Fouta Djallon / Kambadaga falls, Fouta Djallon
Chutes de Kambadaga, Fouta Djallon / Kambadaga falls, Fouta Djallon

Prose

Il y a des choses qu’on ne pourra jamais avouer à personne. D’autres qu’on ne pourra pas toujours garder enfouies au fond de nous. Naturellement le monde peut s’écrouler d’un  moment à l’autre. Conjurez le sort et le ciel vous tombera sur la tête! La vie m’a appris que le lion qui dévore un buffle un matin peut se faire embrocher par un autre le soir.
J’ai lâché des larmes, oui j’ai souvent eu peur de quitter ce monde ! J’ai été en péril, j’ai souffert dix milles maux.
Mon histoire est un long chemin parsemé de trous, de bosses, et de taches sombres. Mon histoire est enfouie dans les profondeurs de mon cœufre fort. Mon histoire est celle d’une âme qui brûle de désir de plénitude. Vivre intensément chaque seconde, se baigner dans un fleuve de paix, se couvrir d’un drap de bonheur le soir sur un lit d’amour.
Est-ce trop demander?
Je veux juste un monde, une vie!
Paroles d’un esprit divisé et meurtri.

Abdoulaye Diallo, 1ère S

Angkor Vat, Cambodge. Photo: E. Le Coënt
Angkor Vat, Cambodge. Photo: E. Le Coënt

Vis!

Regarde droit devant toi mais n’oublie pas d’où tu viens.
Vise le sommet mais vois  le fond des âmes.
Construis l’avenir avec ta sueur et tes larmes.
Fais preuve de prudence mais ne baisse jamais les armes.
Au dessus de toi, seul dieu fait la loi.
Dans ton esprit, la peur deviendra une force!
Oui tu es différent, pas bizarre mais spécial.
La vie te fait du mal? Remercie la et honore la.
Elle t’a été offerte par les 3 qui t’aiment le plus.
Ouvre les deux yeux mais favorise le bon œil.
Crois en toi, surtout
crois en dieu!
La réussite, le succès, tu n’auras sans sa main.
Et c’est sûrement vers lui, que sera le retour.
Vois qui t’aime et voile les haineux.
Vis ta vie ne vis pas ton monde.
Fais tes choix mais choisis bien ta voie.
Ne parle pas de tout, l’homme sait garder sur soi.
Fais du bien, surtout donne du tien.
Pardonne comme dieu, oublie quand cela est nécessaire.
Si le bonheur te quitte, traque le arme à la main!
Que tu souries ou que tu pleures,   peu importe mais vis!

Abdoulaye Diallo, 1ère S

Nationale 7, Madagascar. Photo: R. Guillaume
Nationale 7, Madagascar. Photo: R. Guillaume