Le tour du monde des langues en SVT

30 05 2013

Projet collaboratif : création d’un logiciel de  simulation multilingue 
« Le tour du monde des langues avec des logiciels de SVT»

Site dédié au projet : https://sites.google.com/site/svtlangues/ 

Présentation du projet

Niveau(x) d’enseignement concerné(s) : primaire, collège, lycée
Discipline(s) concernée(s) : SVT et de nombreuses languesLes personnes qui traduisent (ou traduiront) les textes de ce logiciel et en lisent (ou liront) une partie : mon épouse, des collègues, des parents d’élèves, des amis et des personnes de mes réseaux professionnels (Microsoft Innovative Educator, linkedIn, Coménius) ou sociaux (Facebook).
Traducteurs au 24/03/2013 :
  • Catherine Gallerand, professeur de SVT – DNL (Anglais) (épouse) (terminé)
  • Sabine Mathieu, professeur d’allemand (Allemand) (ami) (terminé)
  • Pina Franza, professeur de Physique en Italie (Italien) (Coménius) (terminé)
  • Coralie Cardoso, professeur d’Espagnol à Nantes (Portugais) (collègue) (en cours de traduction)
  • Centre pédagogique Ikas (Basque) (terminé dans la semaine)
  • Benoît Lardière, professeur de Breton à Nantes (Breton) (collègue) (terminé dans la semaine)
  • Youssr Chediac, professeur de SVT au Liban (Arabe) (Microsoft Innovative Educator) (terminé dans la semaine)
  • Mireia Gussinye Figueres, professeur de Français au Mexique (Espagnol) (Microsoft Innovative Educator) (terminé dans la semaine)
  • Naila Hassanova, professeur de Français en Azerbaidjan (Azéri) (Microsoft Innovative Educator) (terminé dans la semaine)
  • Denis Boche, professeur de français/latin (Latin) (collègue) (terminé dans la semaine)
  • Vijay Gupta, professeur en Indes (indisch) (Facebook) (terminé dans la semaine)
  • Alesjia Sapkova professeur de mathématiques en Lettonie (Russe) (Coménius) (prochainement)
  • Popi K., professeur de français en Grèce (LinkedIn) (demande envoyée)
  • D’autres en cours de négociation : Parent d’élève (Turc, …)

Prochainement d’autres contacts grâce au réseau eTwinning.


Description du projet
J’ai créé depuis 10 ans environ 60 logiciels de simulation et récemment un jeu sérieux. Ces outils motivent en général les adolescents par le côté ludique de ces logiciels et par l’utilisation de l’informatique (TBI ou salle informatique). Si depuis 6 ans je propose certains de mes logiciels dans des versions bilingues (français/anglais, français/arabe et français/basque), j’ai décidé cette année, dans un projet collaboratif avec d’autres enseignants, d’aller plus loin dans le « mariage » des SVT et des langues. J’ai réalisé un nouveau logiciel de simulation multilingue, dont des langues régionales : breton, basque, allemand, italien, anglais, arabe, espagnol, portugais, turc, hindi,…
Tout ce travail a été réalisé avec de nombreuses collaborations : un centre pédagogique, une entreprise d’agroalimentaire, un scientifique vulcanologue et des collègues français et étrangers.
Objectifs poursuivis

  • Les logiciels en français/anglais permettent de travailler un peu en anglais en cours de SVT comme le demande les instructions officielles : « Travailler avec des documents en langue étrangère est à la fois un moyen d’augmenter le temps d’exposition à la langue et une ouverture à une autre approche des sciences. Les outils (textes, modes d’emploi, images légendées, cartes, sites…) doivent être adaptés au niveau des élèves. C’est aussi l’occasion d’un enrichissement mutuel entre les enseignements linguistiques, scientifiques et technologiques. » (Programme des SVT du collège).
  • Ils permettent aux élèves anglophones de les utiliser.
  • Ils sont des ressources dans le cadre des cours en anglais dans des DNL (Discipline Non Linguistique)
  • Le logiciel multilingue permet aux élèves d’approfondir ou de découvrir de nouvelles langues pour éventuellement les « adopter ».
  • Ceux en langues régionales permettent d’offrir des ressources aux enseignants de ces langues.
  • Celui en arabe permet aux élèves de certains pays comme le Maroc (qui ne maîtrisent pas toujours très bien le français) de progresser en français et de pouvoir utiliser le logiciel.

Historique

1. 2007 – Le logiciel « Plante » en arabe/français à la demande d’un collègue marocain et avec son aide pour la traduction (téléchargé plus de 10 000 fois à ce jour).
2. 2008 – Les logiciels sur « Le pain et la levure » à la demande d’une entreprise d’agroalimentaire qui souhaitait proposer des animations bilingues (français/anglais) pour un site bilingue dédié aux scolaires.
3. 2009 – Le logiciel « Cloporte » en basque à la demande du centre pédagogique IKAS pour pouvoir le proposer aux enseignants comme ressource en basque.
4. 2010/2011 – Plusieurs logiciels en français/anglais avec l’aide de mon épouse, enseignante de SVT agréée DNL (Discipline Non Linguistique), pour ses cours de SVT en anglais.
5. 2011/2012 – Le logiciel « Volcan » en français/anglais avec la collaboration d’un scientifique vulcanologue : JM Bardintzeff et la traduction de mon épouse.
6. 2012 – Le jeu sérieux « Dans la peau d’un scientifique » la version français/anglais de ce jeu créé l’année précédente.
7. 2013 – Mise en place d’un projet collaboratif avec de nombreux enseignants pour proposer non pas un logiciel bilingue mais multilingue « La nutrition des lentilles d’eau ».

Description des étapes

  • Recherche d’un scénario permettant de faciliter l’acquisition de compétences et de connaissances, tout en motivant les élèves.
  • Réalisation du logiciel avec le logiciel Médiator.
  • Recherche de traducteurs par l’intermédiaire de réseaux professionnels ou sociaux :

Ces réseaux permettent d’être en contact avec de nombreux collègues un peu partout dans le monde.

  • Traduction par des collègues, …
  • Réalisation des versions en langues étrangères.
  • Utilisation avec mes élèves.
  • Mise en ligne du logiciel.
  • Remarques de collègues par courriel ou les mes réseaux sociaux… pour de d’éventuels bugs, des suggestions d’amélioration ou pour proposer des fiches d’exploitation.



Pour Noël un jeu sérieux en SVT

15 12 2011

Dans un numéro de Spirale la revue de recherche en éducation de l’université de Lille 3 Philippe Rocher montre  l’extraordinaire longévité des expériences de Jean-Henri Fabre à travers plus d’un siècle de manuels scolaires. Dès 1882, l’école de la République s’est appuyée sur le grand vulgarisateur pour encourager les sciences et la Raison dans l’enseignement.

http://spirale-edu-revue.fr/spip.php?article1078

J’ai réalisé la même expérience avec des papillons mais je l’ai sortie du livre pour qu’elle soit réalisable en virtuel  et non plus seulement décrite. Dans ce jeu les élèves découvrent la vie d’un scientifique ainsi que plusieurs textes consacrés à une expérience historique.  Dans le cadre d’une démarche d’investigation, ils réalisent ensuite virtuellement cette expérience imaginée par le scientifique. Pour motiver les collégiens, cette réalisation est « ludifiée ». Dans un autre épisode vous découvrirez  une expérience de  Lazzaro Spallazani qui avait mis des culottes à des grenouilles mâles lorsqu’il s’interrogeait sur le rôle du mâle dans la reproduction. Ce jeu permet un travail pluridisciplinaire : un enseignant de SVT pour la démarche d’investigation, en collaboration avec celui de français pour l’étude des textes, et celui d’histoire. http://44.svt.free.fr/jpg/experience_fabre.htm         Remarques :            

  • Ce jeu présente des textes et des expériences historiques, un travail en collaboration avec un enseignant de français est conseillé.
  • Il est possible d’accéder directement aux expériences sans l’étude des textes.
  • Le « joueur » est assez peu guidé pour rester dans l’esprit d’un jeu et tous les mauvaises manipulations (clic, …) l’obligent à recommencer pour l’inciter à bien lire les consignes et réfléchir.
  • Le jeu peut être accompagné d’une fiche pour guider le « joueur » si c’est le choix de l’enseignant.

B2i :             1.2) Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles à partir de mon espace de travail. (1 – S’approprier un environnement informatique de travail) (Utilisation de la version CD)            3.6) Je sais utiliser un outil de simulation (ou de modélisation) en étant conscient de ses limites. (3 – Créer, produire, traiter, exploiter des données) En complément, mon article sur les jeux sérieux en SVT http://lewebpedagogique.com/toile/2011/01/22/les-jeux-serieux-serious-games/




Mise à jour du didacticiel WordPress

7 04 2011

Suite à la dernière formation.

http://lewebpedagogique.com/toile/didacticiel-wordpress/