Les droits de l’enfant célèbrent leurs 25 ans !

20novIl y a 25 ans, le monde a fait une promesse aux enfants : faire tout ce qui est en notre pouvoir pour affirmer, protéger et promouvoir leurs droits – droit de survivre et grandir, apprendre et s’épanouir, faire entendre leurs voix et atteindre leur plein potentiel.

Partout en France, des événements sont organisés pour célébrer ces 25 ans : Rejoignez-vous ►  

Pour célébrer cet anniversaire symbolique, abordez avec vos élèves ce sujet qui les concernent en premier lieu, grâce aux contenus mis à votre disposition avec nos partenaires, Milan Presse et France TV Éducation :

Affiche, exposition, vidéos… ► retrouvez tous les contenus pour fêter les 25 ans des droits de l’enfant

Et pour nous suivre sur les réseaux sociaux  Twitter ; Facebook#25ansDroitsEnfant

Réforme des temps scolaires : une occasion de mettre en œuvre les droits de l’enfant

© Ville de Montbéliard

© Ville de Montbéliard

Dans la perspective de la rentrée 2014, bien des villes sont en cours de réflexion pour élaborer leur projet éducatif territorial (PEDT), dans le cadre de la réforme des temps scolaires. Et si ces nouveaux temps étaient l’occasion de rassembler la communauté éducative autour d’un projet qui mette en valeur les droits de l’enfant ?

Quelques villes amies des enfants l’ont d’ailleurs déjà fait.

Petit rappel sur les Villes amies des enfants

« Villes et Départements amis des enfants » est une initiative née en 2002, qui regroupe actuellement 246 villes françaises et 4 départements (Doubs, Hautes-Alpes, Seine-et-Marne, Val-de-Marne). Son objectif est de servir la cause des enfants à travers un réseau de collectivités dynamiques qui s’engagent à faire preuve d’innovation sociale pour améliorer la vie quotidienne des 0-18 ans, mais aussi pour développer leur participation et leur implication et pour promouvoir un esprit de solidarité internationale.

Mettre les droits de l’enfant au cœur de la réflexion

Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, certaines Villes amies des enfants ont donné la part belle aux droits de l’enfant dans leur PEDT, notamment en plaçant les enfants au cœur de tous les aspects de la démarche. Comme le souligne Claire Leconte [1], chronobiologiste, « une des clés pour réussir [la réforme des temps scolaires] est d’agir dès le départ de manière partenariale en associant tous les acteurs concernés, dont les parents et les enfants, à la mise en œuvre du projet ». Penser les différents temps de l’enfant dans une approche globale et participative est essentiel pour donner réalité à ses droits, de même que le fait de l’associer à la définition et à la mise en place de la réforme.

Des exemples d’activités centrées sur les droits de l’enfant

La ville de Montbéliard a lancé une « formation du petit citoyen » dans les classes de CE2 et CM1. Le principe ? Apprendre à être citoyen en découvrant ses droits tels qu’ils sont inscrits dans la Convention internationale des droits de l’enfant, à travers des expériences et des rencontres avec des adultes et des institutions de la ville.

À Mouans-Sartoux, le PEDT a été élaboré avec la pleine participation des enfants, qui, de destinataires de la réforme, en sont aussi devenus les principaux acteurs. Parmi les propositions d’activités, un atelier UNICEF a été ouvert aux enfants de CE2-CM2 pour qu’ils puissent découvrir leurs droits à travers différentes thématiques.

Les bénévoles de l’UNICEF se tiennent ainsi à la disposition des différents acteurs impliqués dans la réforme pour être associés aux réflexions et monter des projets communs.

Pour les contacter : voir la carte des comités départementaux.

Nigéria : libérez les lycéennes enlevées, #BringBackOurGirls !

10363761_10152436929389433_611235368245903391_nSuite aux enlèvements de plus de 200 lycéennes au Nigeria (« parce que les filles n’ont pas leur place à l’école »), l’UNICEF appelle à la libération immédiate et inconditionnelle de ces jeunes filles, et invite le grand public à rejoindre le mouvement #BringBackOurGirls. Cet acte odieux, qui n’est malheureusement pas isolé, nie le droit de chaque enfant à étudier dans un environnement sûr, et compromet l’avenir de toute une Nation.

Plus d’informations > http://bit.ly/1j45UMg

Les enfants, reporters de leurs droits avec la Consultation 2014

img_enfants_reportersD’ici le 31 mai 2014, les 6-18 ans, mais aussi les parents et les professionnels de l’enfance et de la jeunesse sont invités à participerà la Consultation nationale des 6-18 ans, via un questionnaire en ligne : www.jeparledemesdroits.fr.

Comme l’édition précédente, elle vise à évaluer le bien-être des enfants et des jeunes dans notre pays et à plaider pour un accès équitable de chacun à ses droits. Il s’agit aussi de leur permettre de s’exprimer et de prendre part aux décisions qui les concernent.

Les particularités de la Consultation 2014

Cette année, l’outil comporte quelques nouveautés. Par exemple, il permettra une enquête-miroir entre les enfants et les adultes. Il sera ainsi possible d’observer s’il existe des différences entre la perception des uns et des autres et de créer des occasions d’échanges.

Si la Consultation 2014 se concentre sur l’adolescence, les plus jeunes (les
6-11 ans) ne sont pas exclus de l’étude, bien au contraire
: leurs réponses aux questions seront précieuses, car elles permettront d’établir, sur le long terme, un
« baromètre de la situation des 6-18 ans en France ». Ce baromètre devra contribuer à pallier le manque de données en France sur la perception des enfants et des jeunes de leur quotidien, de leur bien-être et de l’application de leurs droits.

Un dossier pédagogique destiné aux enseignants du premier degré

En complément de la Consultation, l’UNICEF France propose aussi un dossier pédagogique,  Enfants reporters : de la consultation à l’action. Cet outil a été conçu pour accompagner les enseignants et les éducateurs du primaire (8-11 ans) dans la mise en œuvre d’un projet pédagogique sur le thème des droits de l’enfant au quotidien en France. S’intégrant facilement dans le temps scolaire et périscolaire, il permet aux enfants d’être des acteurs de leurs droits, dans une approche ludique et participative.

Pour participer à la Consultation : www.jeparledemesdroits.fr.

Pour télécharger le dossier pédagogique : accès au dossier pédagogique

Municipales 2014 : L’UNICEF France appelle à voter pour le Parti des enfants

dossier_parti-des-enfants_unicefÀ l’occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, l’UNICEF France crée le Parti des enfants et présente sa propre candidate fictive incarnée par une enfant.

La campagne du « Parti des enfants »

Cette action de sensibilisation trouve son origine dans les constats faits lors de la publication des résultats de la Consultation nationale des 6-18 ans 2013, Écoutons ce que les enfants ont à nous dire. Le rapport avait alors mis en lumière des situations préoccupantes dans divers domaines de la vie quotidienne des enfants et des jeunes. Par exemple, il en était ressorti que 10 % des enfants et des jeunes estiment que l’on ne respecte pas leurs droits dans leur ville.

C’est pour s’assurer que des réponses soient apportées à ces manques, pour garantir le respect et la bonne application des droits de l’enfant et pour œuvrer au bien-être des enfants et des jeunes que l’UNICEF France se positionne dans ces élections en émettant des recommandations. Comme ces propositions se basent sur les données issues de la Consultation, il s’agit aussi de faire entendre la voix des enfants et des jeunes !

Pour avoir plus d’informations sur les recommandations de l’UNICEF France, n’hésitez pas à vous rendre sur : www.partidesenfants.fr 

Et après les élections ?

La campagne  « Prenez le parti des enfants » sera l’introduction d’une autre campagne qui sera menée un mois après les élections, une fois les équipes municipales en place. Il s’agira alors de plaider pour une mise en œuvre concrète des droits de l’enfant dans les territoires par les élus.

Nuit de l’eau 2014 : nagez solidaire pour les enfants du Togo

imgcouveauassainnissementtogoLa Nuit de l’Eau

Le 22 mars 2014, journée mondiale de l’Eau, aura lieu la 7e édition de la Nuit de l’Eau, co-organisée par la Fédération française de natation et l’UNICEF France. Les clubs de natation de toute la France sont invités à y participer pour collecter des fonds destinés à un programme d’eau et d’assainissement en faveur des enfants du Togo.

Dans les écoles des pays en développement, comme le Togo, l’UNICEF s’efforce de fournir aux enfants un accès à l’eau potable et à des installations sanitaires de haute qualité ainsi qu’une éducation à l’hygiène. Ces activités permettent d’agir en faveur des droits de l’enfant à la santé, mais aussi en faveur du droit à l’éducation.

Un dossier pédagogique pour éduquer à la solidarité

 À l’occasion de ce temps fort, enseignants et éducateurs sont invités à mener une action d’éducation à la solidarité et au développement durable en s’appuyant sur un dossier pédagogique conçu par l’UNICEF.

Destiné à des professeurs de collège et aux éducateurs désireux d’évoquer les thèmes de l’eau et de l’Afrique avec les jeunes, il propose des activités pour donner une illustration concrète de ces enjeux de première importance, à travers l’exemple du programme « Eau et assainissement dans les écoles au Togo ».

Objectifs pédagogiques du dossier pédagogique :
Découvrir un pays d’Afrique : le Togo
• Comprendre les enjeux de l’eau et de l’assainissement
• Se familiariser avec le rôle de l’UNICEF et son travail dans les pays en développement à travers l’exemple d’un programme de terrain

En savoir plus sur la Nuit de l’Eau 
Télécharger le dossier pédagogique
Participer au défi de l’eau