Chapitre 2 – Tension continue et tension variable

Chapitre 2 – Tension continue et tension variable

Activité p.153: Un cœur qui bat

1) Comment reconnaître une tension alternative?

a) Définition

Une tension continue engendre un courant dont le sens ne change pas au cours du temps. Elle est invariante.

Exemple: La tension délivrée par les piles salines ou alcalines.

Une tension alternative engendre un courant alternatif, c’est à dire qui change de sens alternativement au cours du temps.

Exemple: un alternateur crée une tension alternative.

    b) Méthode

En branchant un voltmètre aux bornes d’un générateur de tension alternative on observe que:

  • La tension est variable, elle prend différentes valeurs au cours du temps.

  • La tension est alternative, elle prend des valeurs positives puis négatives alternativement.

2) Caractéristiques d’une tension alternative

En observant la courbe on remarque:

  • un motif élémentaire qui se répète régulièrement, et dont la durée T est appelée période.

  • Une valeur maximale, notée Umax.

  • Une forma caractéristique appelée sinusoïde.

Une tension alternative est donc périodique, de période T, elle possède une valeur maximale Umax et la courbe représentative est une sinusoïde.

3) La fréquence

La fréquence f est le nombre de motifs élémentaires qui se reproduisent en une seconde. Elle se mesure en Hertz (Hz). Il existe une relation entre la fréquence et la période:

f = 1/T

la fréquence étant en Hertz et la période en seconde.

4) L’oscilloscope

a) L’appareil

Un oscilloscope permet de visualiser l’évolution au cours du temps de tensions variables.

La courbe obtenue est un oscillogramme. L’axe vertical est celui des tensions et l’axe horizontal celui des temps.

Il existe deux sensibilités:

  • La sensibilité verticale Sv (en Volt/division) qui règle l’échelle des tensions.

  • La sensibilité horizontale Sh ( en seconde(ou milliseconde ou microseconde)/division) qui règle l’échelle des temps, on l’appelle aussi le balayage.

b) Mesure de la période et de la valeur maximale

Pour connaître la tension maximale Umax, on mesure sur l’écran la déviation verticale, que l’on multiplie par la valeur de la sensibilité verticale.

Pour connaître la période T, on mesure sur l’écran la déviation horizontale d’un motif, que l’on multiplie par la valeur du balayage.

5) Valeur efficace d’une tension alternative

La valeur efficace d’une tension alternative sinusoïdale est la valeur mesurée par un voltmètre en mode « alternatif » (AC).

Il existe une relation entre la valeur maximale Umax et la valeur efficace Ueff d’une tension alternative:

Umax = 2 × Ueff

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire