Les dangers du téléphone portable

pour alimenter votre réflexion sur le sujet, cet extrait de  la revue « café pédagogique » du 3 juin 2011:

« Si les champs électriques et électromagnétiques de certaines bandes de fréquence ont des effets tout à fait bénéfiques, qui sont utilisés en médecine, d’autres fréquences non ionisantes, que ce soient les extrêmement basses fréquences, les lignes électriques ou certaines ondes à haute fréquence utilisées dans le domaine des radars, de la télécommunication et de la téléphonie mobile, semblent avoir des effets biologiques non thermiques potentiels plus ou moins nocifs sur les plantes, les insectes et les animaux, ainsi que sur l’organisme humain en cas d’exposition à des niveaux inférieurs aux seuils officiels », écrit un rapport réalisé pour l’Assemblée parlementaire du Conseil d el’Europe.

Le rapport

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.