Apr 1 2014

A l’abri de rien

Publié par Les Premières dans Les migrants dans les romans      

A l’abri de rien

Olivier Adam

Éditions de l’ Olivier, 2007

 

Marie a une famille mais elle ne voit  aucun sens à sa vie jusqu’au jour où  elle se retrouve face à la misère d’immigrés Kosovars qu’ elle décide d’aider.

J’ai aimé lire ce roman mais j’ai trouvé que l’histoire tournait plus autour de la vacuité de la vie de Marie et de la folie de la jeune femme (qui fait vivre un enfer à son mari et ses enfants). Je m’attendais à en apprendre davantage sur l’immigration de ces hommes qui veulent aller à Londres mais ne font qu’attendre pour finalement être expulsés. Je reste un peu sur ma faim.

Aurore