LeWebPédagogique - Partagez la connaissance !

Parcoursup… plément de stress

Mercredi 15 mai… 19 h !

Vous pensiez qu’avec les choix enfin effectués, les CV complétés et pour certains les travaux réalisés, le plus dur était fait.

Eh bien non, le « parcours » du combattant était, pour beaucoup, loin d’être terminé.

Il restait encore une phase « supplémentaire».

Car si Parcoursup a gagné en transparence, il est aussi, au moment de la publication des résultats, plus anxiogène (même sans bug). Tout du moins pour un public non averti.

Questions –  réponses

À l’heure où notre CPE met en place des ateliers de sophrologie pour les élèves qui lui semblent trop stressés, voilà que les 1ers résultats sont tombés le 15 Mai

Et, avec eux, leur lot de questions inquiètes :

  1. « Je ne comprends pas, je suis 200e en liste d’attente mais 452e en liste d’appel ? »
  2. « Je suis pris dans une formation. Je dois donner ma réponse pour lundi 23 h 59 dernier délai sinon je perds mon vœux. Mais je suis en liste d’attente pour la formation qui m’intéresse le plus. Qu’est-ce que je dois faire ? Si j’accepte la proposition, alors ça veut dire que j’abandonne mon vœu en attente ? »
  3. « Je suis en liste d’attente sur tous mes vœux ? 459e sur la liste en licence de droit, c’est jouable vous croyez ? »
  4. « L’an dernier, ils ont pris le 4590e sur la liste d’appel et je suis 2058e, alors je devrais être pris »

Quelques éléments de réponses (même si, depuis, vous devez déjà avoir les réponses) :

  1. La liste d’appel, c’est une nouveauté de cette année. C’est le classement qu’a effectué l’établissement avec tous les candidats lorsqu’ils ont reçu les vœux. La liste d’attente donne la position qui nous sépare du dernier qui a reçu une proposition. Plus on est proche et plus on a de chances d’être pris au final (après que ceux qui ont reçu une proposition l’ont refusée).
  2. Accepter un vœu ne fait pas perdre les vœux en attente. Il est donc conseillé d’accepter la proposition la plus intéressante en attendant. Si entre temps une deuxième proposition vous est faite, il sera alors possible de refuser finalement la précédente.
  3. D’une année sur l’autre, il est toujours difficile d’évaluer les chances d’être pris dans une formation quand on se trouve sur liste d’attente. Tout ce que l’on peut dire c’est que plus on est bien placé dans la liste d’attente, plus les chances sont élevées. De même, plus la filière peut accueillir d’élèves, plus d’élèves de la liste d’attente seront pris.
  4. C’est la même chose que pour la liste d’attente (voir précédemment). D’une année sur l’autre il est difficile de se fier aux chiffres (d’autant plus que Parcoursup en est encore à ses débuts et que les élèves peuvent avoir modifié leurs stratégies depuis l’année précédente).

Pour plus d’explications, le  site Parcoursup est très bien fait.

APB trop opaque

Parcoursup est le successeur d’APB (admission post-bac) qui avait l’inconvénient majeur d’être un peu trop opaque .

Il fallait classer les vœux  selon un ordre très précis duquel dépendait des « coefficients « attribués pour chacun. Il fallait donc être « initié » pour réaliser ce classement.

Ensuite, l’élève recevait une unique proposition d’affectation, comme ces lapins blancs sortis d’un chapeau de magicien.

Difficile de faire plus obscur.

Les subtilités de Parcoursup

Parcoursup se veut plus transparent et laisse plus de contrôle aux élèves sur leur orientation

Pour ceux qui ont plusieurs possibilités proposées, ils peuvent enfin donner leur avis .

Mais pendant que certains ont le choix, d’autres moins bien classés attendent pour se voir enfin attribuer une place. Et le temps peut être parfois un peu long tant que tous ceux qui vous précédent sur la liste d’attente n’ont pas pris une décision.

« Heureusement » les délais ont été raccourcis cette année.

Pour ceux qui choisissent, le stress généré est différent, mais il reste la pression du temps. Car pour eux, « malheureusement », les délais ont été raccourcis. Pour que les autres n’attendent pas trop longtemps, ils n’ont que quelques jours. Ils doivent effectuer rapidement un choix et donc accepter de renoncer aux autres propositions.

C’est pourquoi, il est important d’avoir bien mûri sa réflexion en amont et d’avoir réfléchi sur les différents cas de figure.

Donc, paradoxalement, cette transparence peut se révéler être un facteur de stress pour l’élève qui se retrouve en face de décisions importantes à prendre et de données qu’il ne peut interpréter seul

Au final, une seule position est enviable, celle de l’élève qui n’a reçu qu’une réponse positive. Pour autant, bien sûr, qu’elle corresponde réellement à un vœu qui ne soit pas par défaut.

Heureusement une armée de profs principaux se trouve en première ligne pour tenter d’expliquer ces subtilités du système (qui parfois aussi nous échappent).

 

Le bon génie de Parcoursup n’aura peut-être pas exhaussé tous les vœux, mais, à l’heure où je vous écris, sur la classe dont je suis PP « en second », ils ont déjà tous des propositions d’affectation.

Même si pour quelques uns le parcours continue : il reste encore à choisir entre 2 ou 3 propositions. Et pour d’autres, c’est encore l’expectative que leur position en liste d’attente remonte afin d’obtenir les vœux leur tenant plus à cœur.

Encore un peu de stress avant celui des examens…

 

Une chronique de Damien Thomas (parfois perplexe mais jamais désorienté)

Commentaires

commentaires

damienthomas2

prof de SVT en lycée, tout m’intéresse, de la Discipline Non Linguistique (pour moi l'espagnol) en passant par l'AP, il y a tellement de choses à explorer.

Un petit commentaire ?

Abonnez-vous !

* indicates required
Formule

Parcours Avenir

Découverte des métiers en réalité virtuelle

On fait la révolution ?

La nouvelle édition scolaire
Groupe Fermé · 78 membres
Rejoindre ce groupe
Le groupe où l'on co-construit Doc-Plus la plateforme qui réinvente l'édition scolaire.