Fil rouge

Et pourquoi pas un thème de classe ?

Depuis plusieurs années maintenant, les ressources sur les thèmes de classe explosent sur internet et il n’est pas toujours facile de faire la part des choses. Beaucoup de questions nous passent par la tête et nous ne trouvons pas toujours les réponses appropriées. Cette petite chronique a pour but de vous donner des pistes et quelques conseils pour vous aussi vous lancer dans une classe à thème sans stress.

Choisir le thème

Est-il utile de vous dire que le thème que vous choisirez doit vous parler à vous ? En effet, nous savons très bien que plus on est investi personnellement dans un projet, plus nos élèves le suivent avec envie. Cherchez donc un thème qui vous plaît, qui vous parle, qui vous donne envie pour que vous puissiez transmettre cette passion à vos élèves et que cela fonctionne le mieux possible ! Pour ma part, j’ai deux grandes passions (à part mon métier) qui sont le voyage et la musique, c’est donc naturellement qu’un de mes thèmes de classe a été « Voyage en musique ». J’étais impliquée et mes élèves l’ont été eux aussi tout naturellement.

Le développer

Une fois votre thème défini, je vous conseille de prendre une feuille et de faire une carte mentale de toutes les choses que vous pourriez faire en lien avec ce thème. Et surtout, dédramatisez ! Vous ne pourrez pas faire du lien avec votre thème tout le temps, ce n’est pas grave ! Bien au contraire, trop de thème peut, je pense, tuer le thème. Bien sûr vous allez immédiatement penser à des activités en lien avec les divers domaines scolaires (français, mathématiques, arts visuels, musique etc.) mais pensez également à votre système de comportement ou encore à comment créer du lien entre vos élèves.

Lorsque j’ai fait ma classe détectives privés, j’ai réalisé une échelle de comportement avec des empreintes (lien avec la prise d’empreintes dans une enquête policière) et j’avais créé des familles d’enquêteurs. Ils avaient alors des missions à réaliser tout au long de l’année afin de gagner des points empreintes et des privilèges. Une équipe dont les élèves bavardaient beaucoup pouvait avoir comme mission de diminuer les bavardages, une équipe dont les élèves avaient des problèmes dans la cour de récréation pouvait avoir une mission dans ce sens-là. Le fait d’être en équipe a beaucoup rapproché mes élèves cette année-là. Contrairement à ce que j’ai pu penser au départ, il n’y a même pas eu de réelles compétitions entre les équipes. Toutes essayaient de faire gagner des points aux autres. C’était vraiment agréable !

Une fois vos idées posées, je vous conseille de les laisser murir un petit peu. Laissez-vous du temps avant d’attaquer la préparation directement. Parfois vous aurez envie de modifier, d’enlever ou au contraire d’ajouter des activités. Vous pouvez aussi vous aider de vos programmations si elles sont déjà réalisées à ce moment de votre réflexion. Pour notre voyage en musique, j’avais décidé d’étudier différents types de textes au cours de l’année et il a donc été évident pour moi que les textes choisis seraient en lien. Vous pouvez aussi faire des recherches sur internet. Qui sait ? Vous trouverez peut-être déjà plein de documents très bien faits et vous n’aurez pas besoin de tout refaire. Parce que finalement une des grosses craintes quand on souhaite se lancer dans une année à thème c’est le temps. On passe déjà tellement de temps à préparer des activités pour notre classe que nous n’avons pas toujours envie d’en consacrer encore davantage.

Il en est de même pour la décoration. Si vous souhaitez que votre thème soit visible en entrant dans votre classe, vous allez peut-être devoir investir un peu de votre temps pour créer des décorations qui resteront toute l’année. Chaque année, j’ai remarqué que la décoration faisait beaucoup pour les élèves. On enlève ainsi le côté traditionnel d’une salle de classe.

Mon expérience

Et si vous hésitiez toujours à vous lancer, je vais vous en dire un peu plus sur mon expérience personnelle. On ne va pas se mentir, on pense souvent aux regards que les parents peuvent avoir sur nous et notre manière d’enseigner. Comme la classe à thème sort de l’ordinaire, on pourrait être inquiets par rapport aux attentes des parents. Eh bien pour ma part, je n’ai jamais eu de soucis avec les parents bien au contraire ! Je n’ai eu que des retours positifs sur cette manière innovante d’enseigner. Certains sont même venus me dire qu’ils auraient bien aimé être dans ma classe pour apprendre de cette manière.

Côté élèves, il est toujours possible que l’un d’entre eux n’adhère pas ou bien que cela ne lui plaise pas mais finalement il n’aura pas le choix. J’ai eu le cas pour mon thème « détectives » pour lequel un élève trouvait cela trop enfantin mais comme je ne liais pas tout mon enseignement, il a fait avec. Mais de manière générale, les enfants aiment cette façon différente d’apprendre et sont beaucoup plus impliqués. Cela créé aussi une cohésion de classe différente et intéressante.

Personnellement, vous l’aurez compris, je n’y vois que du positif et je suis toujours à la recherche de nouveaux thèmes. Si vous avez envie de vous lancer voici quelques idées de thème que vous pourrez vous approprier : détectives privés, explorateurs, personnages célèbres, la musique, voyage dans le temps, Harry Potter, écologie…

Une chronique de Virginie, « Stylo Plume »

Un petit commentaire ?