Valise

Un tour du monde avec Loup

Une année, un gentil petit loup gris s’est installé dans ma classe de moyenne section.

L’histoire a démarré par une lettre qu’il nous a adressé et que nous avions découverte lors de la rentrée.

Bonjour les enfants,

Je me présente : je m’appelle LOUP. Surtout n’ayez pas peur je suis un loup tout doux, un vrai nounours. Je ne montre pas les dents sauf quand je ris. J’avais envie de vivre une année d’école avec des moyens. Pour l’instant je suis encore en vacances à Paris, je visite de très jolies choses que je voudrais bien vous montrer. Si vous êtes d’accord, j’arriverai lundi comme ça Madame Valérie pourra aller me chercher à la gare dimanche.

J’attends vite votre réponse.

Evidemment à la lecture de cette lettre les enfants ont souhaité lui répondre immédiatement.

Bonjour Loup,

On t’aime d’amour. Oui, on veut que tu viennes dans notre classe pour te faire des câlins et des bisous. Madame Valérie ira te chercher à la gare dimanche. N’oublie pas ta valise. On va te faire une belle classe avec plein de loups. On te fera un gâteau avec des pépites de chocolat pour le goûter. Il y aura du jus de pomme et du jus d’orange.

On te mettra des ballons. Mathilde te dit que son petit frère est né et qu’il s’appelle Hyppolite.

Bon voyage Monsieur Loup. On te fait de gros bisous.

Les moyens de Madame Valérie

Loup est enfin arrivé lundi dans la classe.

J’étais allée le chercher dimanche à la gare. Son sac de voyage était bien rempli. Il a dit bonjour et a demandé tous les prénoms de la classe. Il était trop heureux d’être avec les moyens et voir comment ils avaient décoré la classe pour lui. Il a bien ri quand ils lui ont chanté : promenons-nous dans les bois. Comme il n’aime pas rester seul quand il n’y a pas classe, il a décidé de passer les mercredis et les fins de semaine chez tous les enfants de la classe. Bien sûr, il faut être patient et attendre son tour. Il a adoré le goûter qu’il a pris en compagnie des enfants et a remercié les mamans pour le bon gâteau au chocolat. Il a trouvé très drôle son nom écrit sur le gâteau avec des bananes.

Et les aventures de Loup ont commencé. Il a lu aux enfants le livre d’Oriane Lallemand et Eléonore Thuillier : Le loup qui voulait faire le tour du monde.

Le voyage

Il a expliqué qu’il adorait voyager et qu’aux vacances il allait visiter un pays de chaque continent.  Et les enfants ont découvert à chaque fois un pays et la capitale des principaux continents en commençant par celui où nous vivons.

Il a présenté Paris où il était en vacances cet été. Grâce à des diaporamas, des vidéos (j’ai la chance d’avoir un vidéo projecteur dans la classe) mes élèves ont pu découvrir leur capitale, ses principaux monuments, les symboles de la France.

Et nous avons fait cela pour le Canada et le continent américain en novembre et décembre. Loup présentait à chaque fois la langue parlée, la capitale, la monnaie, le drapeau, la culture, les animaux qu’il pouvait rencontrer. Il montrait ses photos devant un lac gelé , sa rencontre avec son cousin, le loup gris, ou en raquettes et en moto neige. Les enfants pouvaient voir également sur une carte la localisation de ses voyages, le nombre d’heures passées en avion pour se rendre à destination. Les différents habitats, les chalets la construction d’un igloo. Mais ça ne s’est pas arrêté à cela car il y a eu des partenariats avec d’autres classes, par exemple les CM1 qui avaient également travaillé sur le Canada nous ont fait découvrir Thanksgiving et les origines de cette fête. Nous avons fêté les anniversaires des enfants des 2 classes nés en novembre avec des pancakes, du sirop d’érable et des cookies.

Lors des vacances de Noël, Monsieur Loup a repris l’avion pour la Chine et l’Asie.

Comme il y a le nouvel an chinois en février nous avons fêté les anniversaires de la classe sur ce thème. Une maman chinoise est venue nous présenter son pays. Nous avons appris que l’écriture chinoise était différente de la nôtre mais aussi comment s’écrivait notre prénom en calligraphie et à reconnaitre certains mots. Nous avons découvert le panda qui est un animal protégé. Notre classe a été décorée sur ce thème et nous sommes même allés à la maison de retraite où nous faisons des échanges pour faire un goûter de nouvel an chinois. Nous avions fabriqué des bannières et appris des chants avec une petite chorégraphie pour nos aînés.

Aux vacances de février Monsieur Loup a repris l’avion pour l’Australie et l’Océanie. Et là il m’a carrément emmenée dans ses valises. Il a visité Sydney et son opéra et a repris l’avion pour Brisbane. Il a rencontré des kangourous des koalas, son cousin le dingo. Découvert des artistes et la culture aborigène. Il a fait découvrir le didgeridoo et son drôle de son, le boomerang. La classe a de nouveau été décorée avec des pandas, des tortues… le tout en utilisant les techniques aborigènes.

La dernière lettre de notre mascotte de classe est venue du Kenya et du continent africain. Il s’y est fait une amie, Rafara. Il a rencontré des guerriers Massaïs. La découverte de cette culture nous a donné envie de fabriquer des masques africains et de défiler lors de la kermesse de fin d’année avec nos masques. Nous avons également appris des chants et des danses africaines, fabriqué des bâtons de pluie, fait des baobabs avec des brocolis. Loup a eu comme nouveaux amis le zèbre et la girafe.

Ce que Loup a apporté

Notre loup s’est définitivement installé dans la classe. Jusqu’à la période Covid, il pouvait se rendre du mardi soir jusqu’au jeudi matin, ainsi que du vendredi soir jusqu’au lundi, dans les familles des élèves de la classe. Il avait son sac et son cahier de voyage où les familles pouvaient raconter la dernière séance de cinéma, la séance de foot, la recette du gâteau du dimanche, le repas de famille avec les cousins ou la soirée pyjama du mardi soir avec les copains. Cela permettait aux élèves de s’exprimer devant un groupe pour commenter les photos et raconter les différents événements. Comme présenter à chaque fois ce que les voyages de Loup nous avaient permis de découvrir sur les différents pays. Lors du nouvel an chinois, nous avons par exemple présenté à nos aînés ce que les voyages de Loup nous avaient permis de découvrir.

Ce projet, au-delà du voyage et de la découverte d’autres cultures et modes de vie que le nôtre, nous a permis de nous ouvrir au monde, de rencontrer des artistes de différents horizons. Nous avions étudié des albums et des contes de ces différents pays. Ce fut un projet très dense et assez lourd mais tellement enrichissant, nous n’avons pas vu l’année passer ! Heureusement, je n’étais pas la seule à le porter.

Cette année, notre loup découvre les contes à partir de l’album d’Oriane Lallemand et Eléonore Thuillier. Nous étudions ma collègue et moi un album par période. Mais j’ai aussi en tête depuis quelque temps de travailler différentes périodes historiques à partir du Loup qui voyageait dans le temps. Etudier l’art pariétal et la préhistoire, le Moyen-âge, nous déguiser et décorer la classe, voir quel pourrait être notre futur avec un loup qui se rendrait sur une planète…

Au-delà des aspects pédagogiques et didactiques, j’espère que ce partage d’expérience sur un projet d’année vous a permis découvrir ce qu’il était possible de vivre avec une classe de 30 enfants de 4 à 5 ans.

Une chronique de Valérie Dazin

Un petit commentaire ?