Incas, Mayas, Aztèques : l'Amérique avant Colomb

Comparaisons entre trois civilisations précolombiennes

Organisation sociale des civilisations précolombiennes

Incas

Organisation sociale selon la tranche d’âge :

1-9ans > à partir de 5 ans les enfants aident aux tâches ménagères.

9-16ans > tâche selon leurs capacités, s’occupent des troupeaux de lamas.

16-20ans et 20-25 ans > messager, bergers des lamas, accompagnent les seigneurs comme pages ou serviteurs.

25-50 ans > fondent un foyer avec deux obligations:

– participer à la « mita *» (la corvée) : le peuple doit travailler les terres de l’état avant les siennes

– effectuer le service militaire aux postes frontières.

Il existe 3 classes:

  • La classe laborieuse constituée des paysans et d’artisans.

  • La classe de gouvernance locale.

  • Et au sommet la classe dirigeante qui tient les rênes de l’empire. Cette classe dirigeante était organisée comme un clan ordinaire dont les membres étaient à la tête de l’empire ou de la classe religieuse, militaire ou administrative. Un individu de classe laborieuse pouvait accéder à la classe dirigeante à la suite d’un exploit militaire.

* C’est la corvée que doivent effectuer les adultes lorsqu’ils fondent un foyer jusqu’à la fin de leur vie.

Mayas

La société Maya est divisée en différentes classes : noble, religieux, militaire, artisans, commerçants, paysan et esclaves.

Elle est dirigée par des clefs de père en fils, qui divisait leurs pouvoirs à des chefs locaux.

La structure sociale est complexe, elle est fondée sur une organisation familiale.

Le grand chef maya est Ahau*.

Aztèques.

Comme la plupart des civilisations mésoaméricaines l’organisation sociale est structurée principalement sur trois niveaux: la famille, le « calpulli » signifiant grande maison est l’unité politique de base. Elle est sous l’autorité d’un chef local le « calpoleh » qui repartit les terres pour l’agriculture. Et « l’altepelt* » est une sorte de cité-état qui regroupe plusieurs « calpollis » et qui est dirigée par un « tlatoani ».

Au sommet de la pyramide sociale on trouve les « tecuhtl » ( les seigneurs). Puis les prêtres et les marchands qui forme un groupe très distinct. Puis les paysans et enfin les esclaves.

Corentin Rossignol et Clément Gilbert

Bibliographie:

– CHAPDANIEL Céline; religion peuple du soleil ; 25/01/10 http:/www.france5.fr/inca-maya_aztèque/fr/index.html

– HACHETTE Multimedia, 2006 ; 25/01/10 http:/www..abc-latina.com/civilisations/mayas.htm.

jeu, janvier 28 2010 » groupe 1

Login