Archive for the ‘Nos Lettres en Images’ Category

Les Voeux que Voilà…

Jeudi, janvier 31st, 2008

…se sont envolés vers la 4ème6 du collège Montaigne.

2008grandecolombe02.jpg
2008grandecolombe01.jpg

Donnez-Moi de Vos Nouvelles !

Jeudi, janvier 31st, 2008

Pour la première séance d’écriture avec la classe de 4ème6 du collège Montaigne, je me suis inspirée de l’actualité. J’ai lu un extrait de la lettre qu’Ingrid Bétancourt envoya récemment à sa mère pour prouver qu’elle était en vie. Puis j’ai demandé aux élèves de s’imaginer dans la peau de quelqu’un qui veut joindre une personne, très importante pour eux, mais perdue de vue depuis longtemps ou très éloignée, dans le but d’obtenir d’elle une réponse, des nouvelles – bref, un début de correspondance…

 

Voici l’extrait de la lettre d’Ingrid Bétancourt :
Parue le 01/12/2007 dans El Tiempo

C’est un moment très dur pour moi. Ils demandent brusquement des preuves de vie et je t’écris, mon âme tendue sur ce papier. Je vais mal physiquement. Je ne me suis pas réalimentée, j’ai l’appétit bloqué, les cheveux me tombent en grandes quantités.

Je n’ai envie de rien. Je crois que c’est la seule chose de bien, je n’ai envie de rien car ici, dans cette jungle, l’unique réponse à tout est « non ». Il vaut mieux donc n’avoir envie de rien pour demeurer au moins libre de ses désirs. Cela fait 3 ans que je demande un dictionnaire encyclopédique pour lire quelque chose, pour apprendre quelque chose, pour maintenir en vie ma curiosité intellectuelle. Je continue à espérer qu’au moins par compassion, ils m’en procureront un, mais il vaut mieux ne pas y penser.

Chaque chose est un miracle, même t’entendre chaque matin, car la radio que j’ai est très vieille et abîmée.

Je veux te demander, Mamita jolie, que tu dises aux enfants qu’ils m’envoient trois messages hebdomadaires (…). Rien de transcendant si ce n’est ce qui leur viendra à l’esprit et ce qu’ils auront envie d’écrire (…). Je n’ai besoin de rien de plus mais j’ai besoin d’être en contact avec eux. C’est l’unique information vitale, transcendante, indispensable, le reste ne m’importe plus (…).

Et voilà le travail (un aperçu seulement) !
lettre010.jpg

lettre011.jpg

lettre020.jpg

lettre030.jpg

lettre040.jpg

lettre050.jpg

lettre051.jpg

lettre060.jpg

lettre070.jpg

lettre080.jpg

lettre090.jpg

lettre0120.jpg

lettre0100.jpg

lettre0102.jpg

lettre0103.jpg

lettre0104.jpg

lettre0110.jpg

lettre0130.jpg

Les Voeux que Voici…

Mardi, janvier 29th, 2008

…ont été adressés à la classe de 5ème6 du Bois d’Aulne.

2008voeuxchinois01.jpg

2008voeuxchinois03pf.jpg

2008voeuxchinois02pf.jpg

Tous Accros d’Acrostiche !

Jeudi, janvier 17th, 2008

Suite à la résolution de l’énigme littéraire – et dans l’idée d’écrire des « lettres » en prenant ce mot au pied de lui-même ! – nous nous lançons dans la fabrication maison d’acrostiches. Nous en lisons quelques exemples, puis mettons doucement nos cerveaux en ébullition…

Mais d’abord, d’où vient ce mot étrange et que signifie-t-il ?

Acrostiche vient du grec akros « extrémité » et stikhos « vers » : c’est un poème dont les lettres initiales de chaque vers forment un mot quand on les lit de haut en bas.

Quelques exemples lus ensemble :

1- Acrostiche d’un courtisan au Roi Louis XIV

Louis est un héros sans peur et sans reproche

On désire le voir. Aussitôt on l’approche,

Un sentiment d’amour enflamme tous les cœurs.

Il ne trouve chez nous que des adorateurs.

Son image est partout… excepté dans ma poche.

2- Anonyme (double acrostiche)

Amour parfait dans mon cœur imprimA

Nom très heureux que j’aime bien NoN !

Non jamais, cet amoureux lieN

Autre que mort défaire ne pourrA.

3- Anonyme

Rivalisant avec Corneille, il nous étonna

Zut ! On laccuse !

Lorientale tintéresse.

Gare, idiot ! Dieu existe !

4- Guillaume Apollinaire, Poèmes à Lou

Lettres ! Envoie aussi des lettres, ma chérie

On aime en recevoir dans notre artillerie

Une par jour au moins, une au moins, je t’en prie…

L‘heure est venue, Adieu ! l’heure de ton départ

On va rentrer, il est neuf heures moins le quart

Une… deux… trois… Adieux Nîmes, dans le Gard.

5- Willy (une phrase entière)

Musique, tu me fus un palais enchanté

Au seuil duquel menaient d’insignes avenues

Nuit et jour, des vitraux aux flammes continues,

Glissait une adorable et vibrante clarté.

Et des chœurs alternant – dames de volupté

Oréades, ondines, faunes, prêtresses nues –

Toute la joie ardente essorait vers les nues,

Et toute la langueur et toute la beauté.

Sur un seul vœu de moi, désir chaste et lyrique,

Ta fertile magie a toujours, ô musique !

Bercé mon tendre ange ou mon brillant désir.

Et quand viendra l’instant ténébreux et suprême

Tu sauras me donner le bonheur de mourir,

En refermant les bras sur le Rêve que j’aime !

Et voilà le travail (un aperçu seulement) !

Tout a commencé par le choix du mot formant l’acrostiche. Certains se sont inspirés de l’actualité (bientôt les vacances, Noël) tandis que d’autres ont préféré rester dans l’ambiance de Lettres à une disparue (Melina, Paloma, paix, dictature). Quelques uns ont eu envie de parler de sujets divers qui leur tenaient à coeur, comme l’amour, la tristesse, la difficulté d’écrire, l’ennui, les livres, Paris ou encore le football…

©

acronina

acroenora

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

©

Le Défi {enveloppe}

Vendredi, décembre 7th, 2007

prenezlaplume

L’Enigme {enveloppe}

Jeudi, décembre 6th, 2007

Enigme

Une Avalanche de Courrier !

Mardi, novembre 27th, 2007

avalanche

Illustration signée D.B. (4ème6 – Collège Montaigne)

Faire-part de Naissance

Vendredi, octobre 26th, 2007

14

Pour lui rendre visite, il suffit de cliquer sur Pages en haut à gauche dans la barre orange. Comme tout nouveau-né, celle-ci est appelée à grandir…

Conflans-Ste-Honorine {enveloppe}

Jeudi, octobre 25th, 2007

envelmont

Invitation à la Création

Lundi, octobre 22nd, 2007

Amusez-vous, écrivez, créez… Exprimez-vous !

invit01

invit02

PS : Ce montage éphémère a été réalisé à partir des petites choses que je découpe ici et là en préparant notre première séance. Bientôt, ce sera donc à vous, chers collégiens, chers professeurs, de jouer… avec !