Enfin, toujours vivants?

23 05 2013

Bon, si je me souviens bien, il y a un peu près deux ans, que nous, une bande de Tchèques, avons atterris à Genève. Ayant peur, de la troupe des villageois français, qui nous attendait derrière la porte. Cette échange m’a donnée beaucoup. J’ai enfin compris que les différences des nationalités ne sont pas une barrière a une amitié. Il est dommage, qu’ on était les derniers a se rencontrer a l’aide de ce programme.  Merci au professeur(e)s pour leur patience et leur travail qui a permis d’organiser un des meilleures voyages scolaires de ma vie. Et, alors comment allez-vous tous? Toujours vivants?


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire