Audioprothésiste : que faut-il savoir de cette profession ?

Passionné par les métiers de la santé auditive, vous désirez vous orienter vers le métier d’audioprothésiste ? Devenir un expert de l’audition requiert autant de qualités relationnelles que de compétences techniques. Ce spécialiste des troubles auditifs est en effet capable d’évaluer la perte auditive de son patient pour lui apporter des solutions adaptées à son déficit, tout en étant à son écoute. La profession d’audioprothésiste est un métier de passion et d’expertise et s’il vous intéresse, voici tout ce qu’il faut savoir pour devenir audioprothésiste !

Que recouvre le métier d’audioprothésiste ?

Le métier d’audioprothésiste consiste essentiellement à concevoir, et à adapter des prothèses auditives aux personnes malentendantes, voire sourdes. Exerçant à titre libéral, par exemple au sein d’un centre comme Ideal Audition, ses interventions s’exercent sur la base de prescription d’un médecin ORL. En prenant connaissance du diagnostic posé par l’oto-rhino-laryngologiste, ce dernier procède à une série de tests.

Recevant en consultation tout type de patient atteint de surdité, l’audioprothésiste évalue personnellement le degré de surdité de ce dernier et la nature des soins à prodiguer.

  • Pour cela, il effectue un test audiométrique tonal et vocal et un examen otologique pour déterminer avec précision le modèle d’appareil auditif adéquat.
  • Avec son patient, l’audioprothésiste prend le temps de choisir la solution auditive qui correspond à ses besoins, ses attentes en termes de fonctionnalité et son budget.
  • Ensuite, il prend l’empreinte de l’oreille afin de réaliser des embouts auditifs sur mesure.
  • Puis, il effectue les réglages de l’appareil.

Mais son travail ne s’arrête pas là ! La particularité du métier d’audioprothésiste est qu’il est à la fois technicien de l’audition et accompagnant. Non seulement, il assure un suivi médical personnalisé et contrôle l’efficacité de la prothèse auditive tout au long de l’appareillage, mais il aide le patient à accepter son déficit de l’audition.

Pour cette raison, l’audioprothésiste doit posséder de grandes qualités humaines et doit être capable de nouer une relation de confiance. Certaines personnes sourdes ou malentendantes auront besoin d’être rassurées, notamment les enfants et les personnes âgées. Ce professionnel doit impérativement être à l’écoute, faire preuve de patience et de pédagogie. Porter une aide auditive peut être vu comme une épreuve et tout le talent de l’audioprothésiste, en fin psychologue, est d’aider sa patientèle à mieux vivre son appareillage auditif.

En plus de ses savoirs scientifiques acquis durant sa formation, l’audioprothésiste doit être curieux et se tenir informé des dernières avancées technologiques et des dernières avancées médicales pour répondre avec pertinence aux besoins de ses patients.

Pour finir sur les compétences et qualités qui feront de vous un excellent audioprothésiste, sachez que le spécialiste de l’audition doit aussi être un très bon commercial. C’est lui, en effet, qui a la charge d’expliquer les différentes caractéristiques des prothèses auditives et, en tant que principal interlocuteur des fournisseurs, il assure les commandes et les ventes d’aides auditives.

Quels sont les prérequis pour devenir audioprothésiste ?

Pour accéder au métier d’audioprothésiste, vous devez être titulaire d’un diplôme d’État (DE) d’audioprothésiste.

La formation professionnelle se déroule sur trois ans, soit dans un établissement spécialisé public ou privé, soit à l’université de médecine ou de pharmacie (UFR). Pour accéder au cursus, il est recommandé d’avoir un baccalauréat scientifique pour ensuite passer un concours d’entrée aux places limitées par un numerus clausus.

Les modules de cours du programme d’étude sont orientés vers des matières telles que les sciences physiques, l’anatomie, l’épidémiologie de la surdité, l’audiométrie ou encore les mathématiques. Tout au long de ses années d’études, le futur audioprothésiste effectue des stages en laboratoires d’audioprothèse, à l’hôpital ou en centre d’audition afin d’allier la théorie à la pratique.

Pour réaliser votre passion, il vous suffira de vous rapprocher des sept établissements de formation. Vous en trouverez à Paris, à Lyon, à Fougères, à Nancy, à Bordeaux, à Montpellier et à Toulouse. Pour plus d’informations, ne manquez pas de visiter le site de l’UNSAF.

Après obtention de votre DE, vous avez la possibilité de compléter votre formation par un diplôme d’université (DU) ou encore un master en neuroprothèse sensorielle et motrice dans un centre Audioprothésiste ou auprès de la faculté de pharmacie de Montpellier.

Combien gagne un audioprothésiste et quelle est l’évolution de sa carrière professionnelle ?

Selon l’expérience du praticien et le cadre dans lequel il ou elle évolue, des différences plus ou moins importantes pourront être notées.

Un audioprothésiste débutant percevra mensuellement entre le 3000 et 3500 euros brut. À cela s’ajoutent les intéressements sur les ventes opérées. Un audioprothésiste senior gagne un salaire avoisinant les 5000 € brut mensuels.

Compte tenu de l’augmentation des troubles auditifs dans la population et la généralisation des dépistages, devenir audioprothésiste est un métier d’avenir et les offres d’emplois sont loin d’être toutes pourvues !

Après vos études, vous aurez de nombreux choix de lieu d’exercice :

  • Dans un laboratoire d’audioprothèse.
  • Dans un centre d’audition.
  • Chez un fabricant d’appareils auditifs.
  • Dans les enseignes d’audioprothésistes…

La plupart des audioprothésistes travaillent dans le secteur privé (2/3), le second tiers exerçant en libéral. Très peu deviennent fonctionnaires. Si c’est votre souhait, sachez que vous devrez attester de quatre années d’activité professionnelle, puis suivre une formation supplémentaire d’un an et enfin passer le concours pour devenir cadre de santé de la fonction publique hospitalière.

Pour finir : devenir audioprothésiste demande de nombreuses qualités et d’excellentes compétences médicales. Mais c’est un métier polyvalent et passionnant, exercé par des passionnés de l’audition.

octobre 14, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *