Comment se déroule la formation VTC pour devenir chauffeur et quel en est l’intérêt ?

Une formation VTC est la voie royale pour devenir chauffeur de VTC. Vous y apprendrez à devenir un excellent chauffeur capable de conduire les voyageurs VIP. Bien évidemment, au-delà de cette formation, vous devez être galant et courtois. Si vous ne l’étiez pas, vous apprendrez, le temps de la formation, à bien vous comporter avec vos clients.

Les autres qualités que les clients recherchent également chez un conducteur VTC, ce sont la discrétion en toutes circonstances ainsi que le sens de l’écoute. Tout ceci participe du caractère irréprochable du service fourni. Découvrez, en substance, le déroulement de la formation et son intérêt pour les chauffeurs VTC en devenir.

Devenir chauffeur VTC : de la nécessité de suivre une formation

Le métier de chauffeur VTC est un métier comme tout autre. Pour pouvoir l’exercer de façon professionnelle, il est nécessaire de se faire former dans un institut agrée. Au cours d’une formation VTC, vous apprendrez, par exemple, que le conducteur VTC ne court pas les rues à la recherche de clients. Son mode de fonctionnement diffère de celui d’un chauffeur de taxi classique. En effet, dans la pratique, le chauffeur VTC ne se déplace que lorsqu’il est sollicité par un client. Donc, pour s’assurer d’un déplacement futur à bord du véhicule du conducteur, il revient au client de faire une réservation au préalable.

Le chauffeur VTC se distingue, en outre, par son port vestimentaire. Il doit être impeccable. Cela participe du prestige du métier et de la valeur que les clients lui accordent. L’entretien du véhicule fait également partie des facteurs qui garantissent aux clients un voyage sécurisé et dans de très bonnes conditions.

Pour être éligible à une formation de chauffeur VTC, vous devez avoir atteint la majorité, être indemne de toute affection physique et présenter un casier judiciaire vierge et valable. Il vous faudra ensuite fournir les pièces justificatives de votre participation à un cours de niveau civique et de prévention. Par ailleurs, entre la licence VTC et les cours suivis, il doit s’écouler au minimum deux ans. L’autre pièce à présenter est le permis de conduire, catégorie B, en l’occurrence.

Formation VTC : une phase théorique et une phase pratique

Il existe plusieurs raisons qui peuvent motiver une personne à vouloir se faire former pour devenir chauffeur VTC. L’une des raisons est la volonté de diversifier ses sources de revenus. D’autres aspirants au métier de chauffeur VTC peuvent faire une formation VTC simplement par passion.

La formation chauffeur VTC se déroule en deux phases bien distinctes. La première phase de la formation est essentiellement théorique. Au cours des modules déroulés, vous apprendrez les bases de la gestion d’entreprise. Un accent particulier sera mis sur la gestion de votre microentreprise en devenir de chauffeur VTC. À la fin de la formation théorique, vous serez évalué, puis noté. La moyenne minimum requise pour avoir droit de participer à la formation pratique est de 10 sur 20.

En ce qui concerne la phase pratique, elle s’achève par une suite d’évaluations. Les plus importantes sont celles qui permettent d’apprécier votre capacité à interagir avec la clientèle. Les moniteurs chargés de vous évaluer sont généralement intraitables en cas de leçon non sue. Vous serez également évalué sur votre respect du Code de la route et sur votre conduite avec ou sans GPS.

octobre 18, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *