Menuisier : le guide complet pour embrasser cette carrière

La profession de menuisier regroupe de nombreuses activités liées au secteur de l’aménagement intérieur. Pour la plupart des gens, le menuisier est le spécialiste du travail du bois. Cependant, il peut également lui arriver de toucher à d’autres matériaux comme l’aluminium, le plastique, etc. Devenir menuisier nécessite le suivi d’un parcours bien défini, composé de cours et d’une expérience à acquérir par la pratique. Que faut-il savoir à ce sujet pour optimiser l’apprentissage du métier ?

Le métier de menuisier à la loupe

Le menuisier fait partie des artisans dont l’intervention s’observe généralement dans le second œuvre du bâtiment. C’est à lui que revient la réalisation des ouvrages tels que :

  • Les portes et fenêtres ;
  • Les parquets ;
  • Les escaliers ;
  • Le lit ;
  • Etc.

En somme, son activité est indispensable pour fermer les bâtiments, y permettre la circulation et leur aménagement. Que la construction soit un hôtel, une maison ou des bureaux, il est presque impossible de se passer d’un menuisier. Il facilite le travail de l’agenceur, dont la mission est d’optimiser l’aménagement intérieur.

Le menuisier travaille principalement le bois, mais aujourd’hui les matériaux se sont énormément diversifiés. Ils permettent de fabriquer toutes sortes de meubles et accessoires. Entre autres, ce sont le PVC et l’aluminium qui ont donné naissance à la menuiserie mixte. Elle combine tous ces matériaux afin de créer de nouveaux types d’objets et meubles. Les activités que mène le menuisier sont nombreuses, et comprennent :

  • Le choix des meilleurs matériaux selon la nature de l’ouvrage à réaliser ;
  • La prise des mesures et le tracé des dimensions ;
  • Le dessin des plans pour créer les éléments ;
  • La manipulation des matériaux comme le bois, le plâtre, l’aluminium, etc. ;
  • Le façonnage et l’assemblage des pièces selon un plan de montage ;
  • La réalisation de la finition des travaux avec des revêtements de type teinture ou vernis ;
  • L’isolation, l’insonorisation et l’étanchéité des constructions.

Selon ses aspirations, le menuisier peut exercer en tant que salarié ou artisan indépendant. Ses interventions se font sur les chantiers, en atelier ou dans les espaces à aménager. En plus de ces principales missions, d’autres peuvent s’ajouter si le menuisier exerce l’activité de manière indépendante. Il peut par exemple :

  • Gérer la comptabilité ;
  • S’occuper des démarches administratives ;
  • Échanger avec les collaborateurs ;
  • Contrôler l’ensemble des stocks ;
  • Etc.

Au vu de tous ces éléments, il est important que le menuisier soit bien formé pour exercer ce métier. Ce n’est qu’à cette condition qu’il aura les compétences indispensables pour satisfaire sa clientèle.

Les prérequis pour devenir menuisier

Il ne suffit pas d’aimer le bois ou tout ce qui touche à la maison, pour exercer la profession de menuisier. Évidemment, vous devez apprécier le travail de la matière et pas uniquement le bois. Avant de se lancer dans une formation, il convient de s’intéresser aux prérequis nécessaires. Il faut entre autres :

  • Une très bonne connaissance des divers matériaux (bois, PVC, aluminium, etc.) ;
  • Avoir une maitrise de l’informatique et du dessin technique ;
  • Être doué en géométrie ;
  • Posséder un vrai savoir-faire technique (notamment en étanchéité et isolation) ;
  • Avoir des compétences en électricité, serrurerie, architecture ;
  • Avoir une bonne résistance physique.

En dehors des compétences qui seront acquises au cours de la formation en menuiserie, posséder certaines qualités est nécessaire. Pratiquer le métier au quotidien sera bien difficile si vous n’en avez pas envie, et encore moins les capacités. En tant que professionnel de la menuiserie, vous devrez avoir les qualités suivantes :

  • La créativité, l’imagination et un talent artistique ;
  • Une excellente résistance mentale pour tenir sur les chantiers ;
  • La minutie et la précision pour ne pas commettre des erreurs d’assemblage ;
  • Une adresse pour manier les outils sans se couper la main ;
  • Une excellente capacité d’adaptation pour harmoniser les projets et les budgets des clients ;
  • Le respect des délais et un grand sens de l’organisation ;
  • Une résistance au stress.

Comme vous pouvez le voir, le menuisier reçoit l’attribution d’un grand nombre de tâches. Il peut décider de travailler dans le secteur de la rénovation, ou dans celui du neuf.

Le CAP menuiserie

Seule une bonne formation pourra vous permettre d’exercer le métier de menuisier dans les règles de l’art. il faut par exemple avoir au moins 16 ans et le brevet, pour accéder au CAP. La durée de l’apprentissage est comprise entre 1 et 2 ans. Voici les différentes possibilités qui s’offrent dans ce sens :

CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement

Avec ce CAP, le menuisier en formation peut ébaucher des éléments. Il a en plus une garantie en ce qui concerne le suivi du processus de formation. Vous pourrez ainsi attester de la qualité des produits, et entretenir les outils de fabrication dans l’atelier. Ce CAP permet d’intervenir sur les chantiers, et précisément dans la pose de mobilier.

CAP charpentier bois

Ce CAP vous permet aussi d’exercer plus tard la profession de menuisier. Il vous donne la possibilité d’intervenir dans de nombreux domaines comme :

  • La rénovation ;
  • La restauration d’intérieur ;
  • La construction.

Les différents éléments en bois comme les parquets, poutres et autres sont d’abord conçus dans l’atelier. Leurs assemblages et installations se font ensuite sur le chantier.

CAP menuisier installateur

Cette formation permet d’acquérir les rudiments de la menuiserie intérieure et extérieure. C’est la base pour faire des ouvrages, et les poser en toute sécurité. Vous avez ainsi l’étoffe d’un installateur expérimenté, conformément aux normes et réglementations en vigueur.

CAP menuisier aluminium-verre

Avec cette formation, vous apprendrez tout ce qui constitue les basiques de la profession de menuisier. Les études incluent des enseignements indispensables comme :

  • La technologie et le dessin appliqué ;
  • Le dessin et l’étude de la construction ;
  • La conception d’un ouvrage simple ;
  • La pose et maintenance des éléments sur chantier.

Ce CAP donne plus tard la possibilité d’exercer en tant que menuisier, ou techniverrier.

CAP constructeur bois

Avec ce diplôme, vous avez la possibilité de travailler dans une entreprise de charpente ou de construction de bois. Outre la profession de menuisier que vous pourrez exercer, d’autres options sont également possibles comme :

  • Monteur de structures en bois ;
  • Poseur de charpentes en bois ;
  • Etc.

Les formations avant le BAC

Le CAP n’est pas le seul diplôme qui vous donnera accès à la profession de menuisier. Il existe également des formations moins longues que vous pourrez choisir. Ce sont notamment des diplômes particuliers avec des spécialités ou non. C’est par exemple le cas du MC parqueteur, que vous pourrez obtenir au bout d’un an (niveau CAP). Cette formation est à envisager si vous souhaitez véritablement devenir un spécialiste de la pose de parquet.

Avec elle, vous saurez préparer un support, et y mettre une sous-couche. Plus loin, la pose de tous types de parquets (massifs, stratifiés, contrecollés) n’aura aucun secret pour vous. Vous saurez également les produits de finition à appliquer pour parfaire le travail.

Les études niveau BAC

Certaines personnes souhaitent malgré tout continuer leurs études, et poursuivre jusqu’à l’obtention du BAC. Il est alors possible de se lancer dans une formation menuisier, destiné ou non aux adultes. Il faudra alors consacrer trois années pour préparer ces différents BAC Pro.

Bac pro technicien menuisier-agenceur

Vous acquerrez toutes les bases de la profession de menuisier avec cette formation. Pendant trois années complètes, vous étudierez une multitude de sujets. Ce sont par exemple :

  • L’analyse technique d’un ouvrage ;
  • La préparation pour la conception ;
  • La pose sur le chantier ;
  • La création et le suivi des éléments en entreprise ;
  • Etc.

Bac pro technicien constructeur bois

Ce diplôme sanctionne plus une maitrise de la fabrication des éléments en bois, tels que les ossatures, charpentes, etc. au menu, vous apprendrez :

  • Comment préparer un processus de création d’un élément en bois avec un plan ;
  • Le respect des normes de construction bois et les particularités de l’entreprise ;
  • La maitrise des diverses techniques (préfabrication, réalisation, etc.) ;
  • L’organisation et le suivi du chantier.

En somme, la conception et l’installation des éléments en bois n’auront plus aucun secret pour vous. Vous saurez également comment tirer le meilleur parti des matériaux qui sont dérivés du bois.

Bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés

Ce diplôme atteste d’une maitrise des techniques de conception d’éléments en bois massif, mais pas uniquement. Ceux en lamellé-collé entrent aussi en ligne de compte. Avec cette formation en menuiserie, vous serez capable d’étudier et préparer une conception en plus d’autres missions. Ce sont :

  • Le suivi et la production dans l’entreprise ;
  • La création d’ouvrage et contrôle de la fabrication ;
  • Etc.

Bac pro menuiserie aluminium verre

Cette formation vous permet de créer des ouvrages de façade comme :

  • La menuiserie aluminium et PVC ;
  • La miroiterie ;
  • Etc.

Ce BAC pro menuiserie aluminium verre vous donnera également toutes les compétences en agencement, et aménagement intérieur. Le bois n’est donc plus le seul matériau que vous manipulerez. Il y aura en plus l’acier, le verre, le PVC et bien d’autres.

BCP menuisier agenceur

Une fois ce diplôme obtenu, vous êtes en mesure de réaliser de nombreux éléments de rangement. L’aménagement des boiseries intérieures dans les maisons, appartements et autres sera dans vos cordes.

Le brevet professionnel en menuiserie

Comme dans tout corps de métier, celui de la menuiserie possède aussi ses hautes qualifications professionnelles. C’est notamment le cas du BP ou brevet professionnel qui est un diplôme national qui certifie l’obtention de cette qualification professionnelle.

BP menuisier (2 ans après CAP)

Le BP menuisier vous place à un niveau élevé de qualification dans le secteur qu’est la menuiserie. Pendant deux ans de formation, vous apprendre à :

  • Décomposer un ouvrage et choisir les matériaux ;
  • Préparer une conception ;
  • Étudier une thématique ;
  • Réaliser et mettre en œuvre sur chantier un ouvrage en menuiserie.

BP menuisier aluminium verre

Au cours de cette formation, vous apprendrez à travailler le bois et de nombreux autres matériaux. Ces deux années d’études vous serviront de tremplin pour effectuer des missions en entreprise dans le secteur industriel ou artisanal. Vous concevrez, puis mettrez en œuvre des éléments en aluminium, en verre ou en PVC. Il vous sera également confié la réalisation d’ouvrages de miroiterie, de même que le suivi et la maintenance d’ouvrages en entreprise.

Le menuisier en devenir suit une formation complète et rigoureuse, afin d’exercer en tant qu’artisan indépendant ou salarié en entreprise. Il peut ainsi réaliser :

  • Les portails ;
  • Les vérandas ;
  • Les menuiseries extérieures ;
  • Les produits en verre ;
  • Etc.

La formation menuisier niveau BAC+2

Certaines formations diplômantes de niveau BAC+2 peuvent faire de vous un spécialiste de la menuiserie. Deux années d’études après le BAC sont ainsi nécessaires pour devenir un technicien supérieur. Voici quelques-unes des formations dans lesquelles vous pourrez vous engager :

BTS SCBH

Le but de ce BTS Systèmes Constructifs Bois et Habitat est de faire de vous un chef chantier ou d’atelier. Une fois votre formation terminée, vous pourrez organiser et poser des éléments en bois ou autres matériaux. Ils peuvent être :

  • Des charpentes ;
  • Des escaliers ;
  • Des encadrements de portes et fenêtres ;
  • De l’agencement intérieur et extérieur.

BTS EBCR

Ce BTS Enveloppe des Bâtiments : Conception et Réalisation fera de vous un professionnel de :

  • L’étude ;
  • Et la réalisation des finitions extérieures du bâti.

Vous aurez la capacité de créer des revêtements pour les façades et toitures. Une fois la formation terminée, vous pourrez analyser et proposer des solutions aux clients selon leur projet et budget. Tous les outils vous seront donnés pour :

  • Conduire la gestion des travaux ;
  • Livrer l’ensemble des ouvrages dans les délais ;
  • Gérer la production des ouvrages (bardages, vitrages, etc.).

BTS DRB

Il s’agit d’un BTS Développement et Réalisation Bois, grâce auquel vous pourrez transformer la matière. Le bois est le matériau le plus utilisé pour créer des moulures, mobiliers et autres. Ce diplôme vous permettra de gérer toutes les commandes, et diriger une équipe. Vous pourrez rapidement occuper une fonction clé au sein de l’entreprise.

Pour conclure

La profession de menuisier ne consiste pas seulement à travailler la matière. Selon le diplôme et notamment le BTS, vous pourriez rapidement avoir des responsabilités. Il sera par exemple question de conduire une équipe ou être contremaitre dans une grande entreprise. Une fois le diplôme de menuisier décroché, vous pourriez vous spécialiser dans un domaine particulier de votre choix.

octobre 20, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *