Gentrification verte : quand la nature en ville chasse les pauvres – terraeco

Des quartiers rénovés, des espaces de verdure créés… et voilà que les prix de l’immobilier s’envolent, poussant plus loin les classes les plus défavorisées, pour qui les travaux étaient initialement prévus. Histoire d’un paradoxe.

Source: www.terraeco.net

See on Scoop.itRessources pour le cours de Géographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *