Le Baptême Musulman : la Aqiqah

Le baptême Musulman est très souvent assimilé à la circoncision, mais de fait, cette pratique si elle est fortement encouragée par l’Islam n’est pas une obligation.

L’Adhan
A sa naissance, le bébé musulman est initié à la religion par son père.
Ce dernier se penche à son oreille droite et prononce l’Adhan (appel à la prière), dans l’oreille gauche il récite ensuite l’Iqamah, qui annonce que l’office de prière est prêt à commencer.  Selon un Hadith (paroles ou actes du prophète), tout nouveau né sous le mariage a droit à un baptême au 7e jour de sa naissance.

Le rituel du bapteme musulman
Le rituel traditionnel veut qu’un bélier soit sacrifié pour l’occasion si c’est une fille et deux béliers si c’est un garçon. Le sacrifice a pour but de se rapprocher d’Allah par le sang versé pour souhaiter le bonheur au nouveau-né, empêcher son contact avec le Shaytan (Satan) et l’éloigner de tout mal.
En effet, selon un hadith: « Tout enfant est considéré comme un gage avant son baptême.» c’est une rançon par laquelle on sauve l’enfant, comme Allah a sauvé Ismaïl par le bélier. Par le baptême, le nouveau-né se libère du gage de sorte à pouvoir intercéder en faveur de ses deux parents.

L’offrande
La viande est consommée pour une part lors du repas de fête, conservée par la famille pour une autre part et le reste est donné en offrande aux nécessiteux. Une autre tradition est couramment associée à la naissance d’un enfant, bien qu’elle ne soit pas strictement religieuse. Il s’agit là aussi d’une offrande dont le poids doit être égal en or ou en argent à celui des cheveux de l’enfant. Le nouveau né est ainsi rasé pour que les cheveux soient pesés. Pendant les cérémonies du baptême musulman, l’enfant reçoit son prénom que le père choisi parmi ceux de la famille du prophète Muhammad. Ce prénom doit être agréable pour l’enfant et non offensant ou handicapant pour son avenir.

La circoncision
Contrairement à la croyance populaire, la circoncision n’est pas une obligation pour le musulman, du moins, elle ne figure pas clairement dans le Coran. Cette pratique est une tradition pré-islamique.
Malgré cela, il n’empêche que la sunna (tradition) encourage très vivement la circoncision. Pour les musulmans, le rituel de la circoncision symbolise à la fois la descendance d’Abraham et l’entrée du circoncis dans la oumma (communauté des croyants). Plusieurs Haddiths et notamment celui d’Abû Hurayra rapporte que le Prophète a dit : « Il y a cinq choses conformes aux exigences de la Fitra (la nature primordiale) : la circoncision, le fait de se raser le pubis, de se couper les ongles, de s’épiler les aisselles et de se tailler la moustache ».
Dans les faits, quasiment tous les musulmans font circoncire leur nouveau né mâle. La circoncision qui consiste en l’ablation du prépuce, cette peau qui recouvre le gland, est pratiquée sur le jeune garçon en général peu après la naissance et normalement avant la puberté (souvent avant cinq ans). L’opération est généralement pratiquée à la maison et est accompagnée de grandes réjouissances. La circoncision ne se fait donc pas obligatoirement au 7e jour de la naissance.

Fanta Sow

Tags:

3 Responses to “Le Baptême Musulman : la Aqiqah”

  1. Céline says:

    Je suis toujours exaspéré lorsque je lis des messages comme ceux-là…

    Premièrement, il n’y a pas une place plus importante accordée à l’homme dans l’Islam qu’à la femme : en effet, l’homme et la femme sont égaux en droits et devoirs. Le fait de sacrifier deux moutons ou un seul est une tradition. De plus, elle est en fonction des moyens, si les parents ne peuvent sacrifier qu’un mouton pour le garcon, cela n’est pas préjudiciable.

    Deuxièmement, la circoncision n’est pas du tout une pratique « cruelle ». En effet, en la pratiquant à un jeune âge, l’enfant oublie rapidement la douleur qu’il a eu au moment T. Ceci est beaucoup plus hygiénique pour l’homme et ceci a été confirmé du côté medical.
    Pour info : Cette pratique n’est pas seulement pratiquée par les musulmans mais également par la communauté Juive. Et je vois que beaucoup d’idées reçues restent en tête sur L’Islam et je vous le confirme, l’infibulatuion ou excision ne sont pas des pratiques reconnues en ISLAM. Aucune femme musulmane doit être excisée.

    Je préfère que les personnes ne sachant pas traiter d’un sujet aussi important que la religion évitent d’en parler, ce qui évite de propager de fausses informations et de donner ainsi une mauvaise image à notre belle religion qu’est l’islam.

  2. Anonyme says:

    Dans le coran, pour baptiser, un garçon, on doit sacrifier un bélier et pour une fille, c’est juste un seul mais les règles sont les règles on ne peut pas les changer. Je crois aussi que c’est parce que l’homme occupe une place plus importante dans la société musulmane tandis que la femme, elle, doit rester à la maison pour s’occuper de la famille.
    Quand à la circoncision, ce n’est PAS OBLIGATOIRE de le faire mais c’est juste que nous les musulmans, nous préférons le faire car dès la naissance, le jeune enfant ne sent rien et aussi parce que c’est mieux de la faire à cet âge-là. Elle est pratiquée aussi chez les filles, mais je ne pense pas que tu l’aies subi pour affirmer que c’est une grande douleur. En même temps, quand tu entends les cris, c’est la réaction que l’on a…

  3. mecerika says:

    pourquoi est-ce que si vous baptisez un garçon, on sacrifie deux béliers et pour une femme seulement un bélier?…
    et puis pour moi la circoncision est une chose très cruelle et laide…même si je sais qu’elle sert à réduire la possibilité de prendre le SIDA (en Italie, on dit AIDS)…C’est un thème très sensible mais je ne suis pas d’accord….je sais aussi que la circoncision ou infibulation est pratiquée sur les filles…=(
    c’est un douleur trop grande!!)