8) Le Blizzard

texte de Paul Arthur Van Lier Sergeant dit par Paul Arthur Van Lier, David Fito, Océanevan Moerkercke, Yannick Fabre et Romain Nadaï 3’49 »

08 le blizzard

LE BLIZZARD

Il était une fois une époque où tous les vents travaillaient en parfaite harmonie les uns avec les autres. Mais un jour une grave dispute opposa le Sirocco au Blizzard. Le Blizzard finit par quitter la terre. Durant des années tout le monde était ravi que ce vent froid, violent et gelant soit parti. Mais un jour les gens s’aperçurent que sans le Blizzard pour protéger les glaces du Nord, ces dernières risquaient de fondre sous le soleil et ainsi de faire monter le niveau de la mer et la terre risquait fort de se noyer. Alors tous les vents de la terre décidèrent de se réunir. Les vents chauds, les vents froids, les vents doux, les vents brutaux et les vents de campagne s’installèrent autour d’un grand nuage. Ils bavardèrent jusqu’à ce que le plus grand des vents fit son entrée. La Tornade s’assit et dit « ce qui nous réunit aujourd’hui est de la plus grande importance. La Terre est menacée. Sans le Blizzard pour protéger la glace nous sommes perdus. Quelqu’un aurait-il une idée ? ».

– Oui ! s’exclama le pampéro : il suffit d’aller chercher le Blizzard et de lui demander de revenir !

– C’est une bonne idée, dit la Tornade mais qui ira le chercher ?

– Moi répondit le Sirocco. C’est moi en grande partie qui suit responsable de son départ, je vais le ramener.

– Qu’il en soit ainsi dit la Tornade mais tu devras le convaincre !

– Je réussirai.

Le Sirocco donc quitta la Terre avec une boussole, un sac de sable, une pierre de glace et une corde.

Il dut affronter l’Ouragan qui lui tourna la tête et lui donna le mal de l’air.

Il sortit sa boussole et grâce à elle retrouva son chemin.

Ensuite il dut affronter la montagne de glace. Là, il prit son sac de sable et lui envoya quelques grains dans les yeux. La montagne s’enfuit. Enfin il arriva au château de la neige et grimpa avec la corde tout en haut où il trouva le Blizzard seul assis sur un rocher.

Le Sirocco s’approcha et dit :

– Je te donne cette pierre de glace et toutes mes excuses pour t’avoir chassé de la Terre. Blizzard nous te demandons tous de revenir.

– Vraiment dit le Blizzard. Bon d’accord je reviens. De toute façon je me sens si seul ici. A son retour la Terre et tous les vents furent si joyeux, qu’un grand dîner fut organisé sous les rayons de la lune souriante comme cadeau de retour, les vents offrirent au Blizzard, la couronne de glace du pôle Sud. Depuis ce jour là, le Blizzard promit de protéger la Terre et ses Océans jusqu’à la fin des temps.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.