Mon avis sur Epopia : le cadeau original des enfants

Je teste beaucoup de nouveaux concepts en classe, mais également en famille. Cette année, avec mes enfants de 6 ans et 8 ans, nous avons testé Epopia, les histoires par courrier, et l’expérience fut réellement magique. Epopia, c’est un jeu de rôle par échange de courrier postal entre les enfants et leur propre monde magique. Ils deviennent ainsi rois d’un royaume ou directrices d’une réserve d’animaux, reçoivent dans la boîte-aux-lettres des lettres à leur nom remplies de surprises et doivent eux-même répondre par écrit pour décider de la suite de leur propre histoire. En un an, mes enfants ont échangé chacun près de 10 lettres et je les ai vus lire, écrire, imaginer, rêver et prendre confiance en eux grâce à cette correspondance féérique.

Pourquoi j’ai décidé de tester Epopia avec mes enfants

Epopia existe déjà depuis plus de 4 ans et j’avais déjà eu l’occasion d’en entendre parler. Ma sœur avait offert Epopia à mon neveu de 7 ans en cadeau de Noël, mais à l’époque mes enfants étaient encore trop jeunes et j’avais préféré attendre un peu. L’année dernière, c’est dans mon école qu’une collègue de CM1 m’en a parlé car elle comptait l’utiliser avec sa classe. J’ai alors pu découvrir, grâce à elle, l’effet magique que les courriers d’Epopia avaient sur ses élèves, combien ça les avait motivé, fédéré autour d’une aventure commune et comment elle avait pu utiliser ce support pour leur faire travailler l’écrit d’une manière complètement différente. Ayant déjà prévu mes projets pour ma classe, je me dis que ce serait un cadeau intelligent et vraiment original pour mes enfants.

J’appelle alors ma sœur pour recueillir son témoignage sur le cadeau Epopia. Elle m’explique que Quentin, qui était roi d’un royaume imaginaire, avait complétement accroché au concept, que la réception des courriers avaient été l’occasion de moments forts à partager en famille et qu’arrivé au terme de son histoire, il avait même décidé de débuter une nouvelle aventure sur les dinosaures. Rassuré par cet avis enthousiaste sur Epopia, je me rends sur leur site pour en apprendre un peu plus. J’avoue que leur site est vraiment sympa et, bien que le concept soit très original, l’explication en est limpide. On peut même lire sur le site des exemples de premiers courriers et leur FAQ est vraiment très complète. Trépignante d’impatience, je me décide donc à procéder à ma première inscription à Epopia pour faire à mes enfants un cadeau original et vraiment beau !

Le site epopia.com

Mon avis sur le site d’Epopia :

Sur le site d’Epopia on trouve vraiment toutes les informations nécessaires pour bien faire son choix et aucun aspect n’est laissé au hasard. Gros coup de cœur pour leur transparence sur le produit avec le générateur de courrier et la FAQ qui est vraiment claire et complète.

Comment j’ai inscrit mes enfants à Epopia

Inscription – Étape 1

Ma première idée était d’inscrire mon fils de 6 ans, Valentin, à l’aventure des dinosaures car c’est une de ses grandes passions dans la vie. J’entre mon adresse email puis indique le nom et le prénom de mon fils, ainsi que son âge.

Inscription – Étape 2

A la seconde étape, j’ai le choix entre trois univers : le royaume médiéval, le parc animalier ou le monde des dinosaures. En voyant le détail de l’histoire de la réserve animalière, j’ai tout de suite compris que c’était une aventure parfaite pour Anna, ma fille de 8 ans et je décide de ne plus inscrire un seul enfant mais deux ! Pour revenir à Valentin, j’ai bien choisi le voyage temporel vers les dinosaures et je suis passé à la troisième étape.

Inscription – Étape 3

Il fallait alors sélectionner une formule d’un courrier, de trois courrier ou de 12 courriers. Le principe est celui d’un compteur de courrier : on abonne l’enfant pour un nombre de courrier et, arrivé au dernier, on peut de nouveau en rajouter dans son compteur pour que la correspondance postale se poursuive. Naturellement, plus on prend de courriers et plus le prix par courrier diminue. J’ai donc commencé avec une offre de trois courriers en me disant que je pourrais en mettre douze de plus si cela plait à Valentin. Une fois cette étape passée, j’ai entré mon nom et mon adresse et j’ai confirmé que Valentin habitait à la même adresse (sinon il est possible d’indiquer une seconde adresse où arriveront les courriers). Une fois le paiement réalisé, j’ai ouvert ma boite mail où j’avais reçu un courriel de confirmation ainsi qu’un lien pour valider mon compte et démarrer l’aventure. Avant d’aller plus loin, j’ai cliqué sur le bouton pour inscrire un second enfant et j’ai transformée ma petite Anna en une grande directrice de réserve naturelle. En quelques clics, le tour était joué.

Mon avis sur l’inscription à  Epopia :

Lors de l’inscription à Epopia, il y a peu d’étapes, elles sont toutes rapides et, à chaque fois un bouton nous permet d’obtenir de plus amples explications. Que l’on soit le parent ou que l’on souhaite faire un cadeau aux neveux ou aux petits enfants, la procédure est simple et on peut même choisir la date de réception du premier courrier. Et quand on choisi une grosse formule, il est même proposé de payer en plusieurs fois sans aucun frais.

Comment j’ai personnalisé l’aventure Epopia de mes enfants

L’étape de personnalisation d’Epopia

Une fois les enfants inscrits, il reste une ultime étape : la personnalisation de l’aventure. En effet, les courriers d’Epopia sont très personnalisés et donc il est nécessaire de donner quelques informations complémentaires. Après avoir confirmé le nom et la date de naissance, on sélectionne un niveau de lecture en entrant la classe et le niveau de lecture par rapport à son âge (en difficulté, normal pour son âge, en avance). Avec ces informations, Epopia attribue un niveau de difficulté différent. Parce que oui, j’avais oublié de le préciser, mais les lettres sont disponibles en différents niveaux de lecture afin de s’adapter au mieux à chaque enfant. Ensuite, j’ai dû donner un nom à leur univers car chaque royaume, chaque parc et chaque expédition est différent. En cas de panne d’idée, pas de panique, il y a un bouton pour proposer des noms parfaits. Pour Valentin, j’ai nommé son expédition « Tyranoland » et pour Anna, son parc s’appelle « Zootopia ». J’ai aussi précisé que c’était leurs papa et maman qui les avaient inscrit (nous verrons plus bas pourquoi), et j’ai indiqué ce qu’ils aimaient le plus manger, ce qu’ils détestaient manger, s’ils jouaient d’un instrument, s’ils pratiquaient un sport ou encore quelle était leur couleur préférée. Tout ces petits détails viendront ensuite délicatement apporter une dose de magie dans la correspondance Epopia. Encore un clic et on me demande de valider l’adresse d’expédition et de bien vérifier que le nom de famille apparait sur la boite-aux-lettres ou d’ajouter une ligne pour préciser l’adresse. Et hop, c’était bon !

Mon avis sur la personnalisation de l’aventure Epopia :

Lors de l’étape de personnalisation d’Epopia, il n’y a que des questions simples que l’on peut renseigner avec ou sans l’enfant et même des aides quand il faut avoir un peu d’imagination. Aucun long texte à rédiger  comme dans les textes personnalisés pour adultes, avec leurs formulaires interminables, et pas de ces questions basiques sur la couleur des cheveux ou la couleur des yeux que l’on nous pose généralement dans les livres personnalisés. Ce qui est vraiment top, c’est que l’on peut également inviter un parent à venir remplir cette étape à notre place donc, quand c’est pour faire un cadeau, il n’y a aucun souci ! Epopia est vraiment pensé pour les grand-pères et les grands-mères, mais aussi les oncles, tantes, parrains, marraines…

Comment mes enfants ont reçu le premier courrier d’Epopia

Journal dinosaures

Après avoir finalisé la personnalisation, j’ai trouvé un nouvel email dans ma boite électronique qui me confirmait que l’aventure était en route et me proposait même une petite introduction : pour chaque enfant, un étrange extrait de journal et un carton thématique à imprimer et à glisser dans une enveloppe. Ainsi, alors qu’ils n’étaient encore au courant de rien, Anna et Valentin découvrent chacun une étrange petite lettre leur expliquant qu’ils se passe des drôles d’évènements et qu’ils en entendront peut-être bientôt parler… rien de plus, mais déjà la magie brillait dans leurs yeux et, depuis ce jour, ils ont tenu un campement devant la boite-aux-lettres familiale. Si le facteur ne les connaissaient pas encore, à partir de ce jour, ils étaient amis. Chaque jour ils le guettaient dans la rue et faisaient la course pour récupérer le courrier en premier. C’est à se demander pourquoi la Poste n’a pas encore racheté un concept aussi magique pour donner envie aux enfants de recevoir du courrier traditionnel !

Après quelques jours d’attente, le premier véritable courrier est arrivé dans la boîte-aux-lettres et là, ce fut la fête : Ils ont chacun reçu une épaisse enveloppe à leur nom, avec un étrange symbole dessus et imprimé en rouge « Confidentiel » ! A l’intérieur, de nombreuses surprises issues de leur histoire respective (comme la clé du parc animalier ou encore une véritable dent de dinosaures pour l’expédition temporelle), une carte du territoire qu’ils auraient chacun à explorer, des autocollants, un diplôme officiel, un énorme badge et puis des lettres de différents personnages ainsi qu’un bricolage à faire en famille et une fiche pour aider à rédiger la réponse. Pour Anna, c’est un enfant habitant la réserve qui lui écrivait le premier pour lui expliquer que la directrice du parc animalier avait été transformée en éléphante et qu’ils avaient besoin d’elle pour prendre les commandes. Venaient ensuite une lettre du chef de la sécurité, une d’une animatrice baroudeuse ou encore une de la vétérinaire. Pour Valentin, le plus jeune, on voyait effectivement que le texte était plus court, imprimé plus gros, et qu’il y avait une lettre en moins : d’abord l’ordinateur de bord de la machine temporelle qui lui expliquait qu’ils avaient eu un accident et qu’ils étaient coincés dans le passé, puis celle de Tilly, un jeune passager clandestin qui rêvait de voir les dinosaures en vrai, et enfin une lettre de Finn, le paléontologue de l’équipe, qui lui parlait des ptéranodons aperçus sur place !

Naturellement, ils se sont jetés sur leurs courriers respectifs, les ont découvert avec émerveillement et on voulu tout de suite qu’on lise les courriers. Pendant qu’Anna lisait ses lettres dans sa chambre, j’aidais Valentin à déchiffrer les siennes. Une fois arrivés au bout, Anna est venu nous faire la lecture de ses lettres et tous les deux ont voulu que l’on réalise l’activité proposée dans la foulée. Par exemple, avec Valentin, nous avons fabriqué un petit module avec des ptéranodons qui attrapent des poissons. Tous les deux ont immédiatement voulu répondre, mais j’ai préféré leur laisser le temps de la réflexion et nous avons répondu aux courriers seulement quelques jours plus tard. Entre temps, chaque soir, nous relisions toutes les lettres pour savourer jusqu’au bout ce début d’aventure.

Mon avis de maman sur les premiers courriers d’Epopia :

Lors de la réception des premiers courriers d’Epopia, la personnalisation a vraiment eu un bel effet. En effet, le personnage de chaque histoire avait les mêmes gouts que son lecteur et cela à permis de tisser rapidement un lien puissant avec eux et la personne qui a souscrit l’abonnement était aussi intégré dans l’aventure. J’ai aussi beaucoup apprécié l’adaptation du niveau de lecture à chaque enfant, ce qui permet vraiment de les mettre en situation de réussite qu’ils aient 5 ans, 7 ans, ou 10 ans. Les histoires sont vraiment drôles, les personnages attachants et les petits objets qui permettent de donner vie à l’imagination sont de bonne qualité et plaisent énormément aux enfants !

Comment mes enfants ont répondu à leur premier courrier d’Epopia

Dès la réception du courrier, Anna et Valentin ont voulu répondre, mais nous avons pris le temps de bien réfléchir et cela a animé nos repas de manière inattendue : jours après jours, ils pensaient à leurs histoires, ils posaient des questions sur les personnages et ce qu’ils aimeraient, ils se demandaient comment les aider au mieux et imaginaient les aventures folles qui pourraient leur arriver. Ma fille de 8 ans, Anna, s’était tout de suite mise à l’écriture et avait déjà préparé un brouillon de réponse pour ses nouveaux amis dans lequel elle se présentait et leur posaient plein de questions sur les animaux du parc ou encore sur la manière de guérir la directrice Célestine. Elle m’a demandé de l’aider à corriger son texte car elle voulait vraiment faire bonne impression et à ensuite minutieusement choisi quelques cadeaux à leur envoyer avec sa réponse, dont un sachet de bonbons qu’elle avait reçu en cadeau lors d’un anniversaire. Pour Valentin qui débute en écriture, nous avons utilisé la fiche réponse qui est proposée avec chaque courrier et qui résume l’histoire et reprend les questions des différents personnages. Valentin a tenu a écrire tout lui même, mais me demandait de lui épeler les mots. Je l’ai même vu, pour la première fois, argumenter par écrit en faisant de lui-même une réponse de plusieurs phrases. Tilly lui avait raconté une blague et il a également essayé d’en inventer une lui-même. Ce qui était très drôle c’est que sa blague n’avait aucune chute ; le bide ! Enfin, avant d’envoyer sa réponse, il a tenu à réaliser des dessins pour chacun des personnages, ce qui a pris un peu plus de temps. Une fois les courriers de réponse prêts, ils ont chacun tenus à glisser eux-même leur enveloppe dans la boîte-aux-lettres de La Poste , moment que nous avons immortalisé en photo.

Mon avis de maitresse sur l’écriture des réponses à Epopia :

Le concept d’Epopia est vraiment bien pensé car les réponses sont complètement libres et les enfants peuvent utiliser le support de leur choix et répondre vraiment ce qui leur passe par la tête. Il y a plein d’invitations à l’écriture dans les questions des personnages et la fiche réponse, qui est jointe à chaque courrier, permet de retrouver facilement toutes les questions et mêlent intelligemment question fermées pour faire avancer l’histoire et questions ouvertes pour faire écrire les enfants. Notre seule difficulté a été de trouver des timbres et des enveloppes pour répondre (nous n’en avons plus à la maison) mais, depuis, ils ont ajouté des enveloppes pré-affranchies avec chaque nouveau courrier afin que ce soit plus facile à gérer. Bien vu !

Comment s’est poursuivi la correspondance Epopia de mes enfants

Le temps que nos réponses leurs parviennent et qu’ils nous répondent, il a fallu attendre à peu près deux semaines pour recevoir les nouveaux courriers. Encore une fois, la réception des courriers a été un véritable moment de fête, ils ont voulu tout lire tout de suite, et ils ont été ravis de découvrir que les personnages avaient suivi leurs demandes et qu’ils leurs expliquent les évènements qui en avaient découlé. Tilly a répondu à Valentin qu’il avait beaucoup aimé son histoire drôle ce qui a rendu notre fils très très fier et lui a donné l’envie d’en inventer pleins d’autres. Anna a aussi été ravie de recevoir des réponses à ses différentes questions, ce qui voulait dire que les personnages avaient réellement lu sa lettre. Elle a ainsi découvert que sa réserve animalière ne contenaient pas que des animaux classiques mais également des animaux en voie de disparition, comme un magnifique Rhinocéros blanc reçu en cadeau, des animaux déjà disparus comme des Mammouths ou des Dodos ou encore des animaux fantastiques comme des licornes et des dragons ! C’était vraiment le parc de ses rêves !!!

Avec ces nouveaux courriers, les enfants ont reçu de nouveaux cadeaux. Valentin a par exemple reçu la tête d’un tricératops en puzzle en 3 dimensions, la suite devant arriver dans les courriers suivants. Leurs histoires respectives ont avancé, ils ont rencontré de nouveaux personnages, Valentin a même recueilli un œuf de dinosaure (mais il ne sait pas encore de quel espèce il est) et, à nouveau, les personnages leur ont demandé leur aide pour avancer. Nous avons donc repris nos stylos et avons répondu à toutes leurs demandes, sans oublier de glisser en cadeaux quelques dessins ou coquillages ramenés de vacances. A la réponse suivante, la magie était toujours aussi présente et les enfants toujours aussi motivés à lire, écrire et découvrir les secrets de leurs univers respectifs. J’ai donc décidé de prolonger leurs histoires en souscrivant à 12 courriers de plus, qui sont venus abonder leurs compteurs de courriers.

Quelques courriers plus tard, Valentin a complété deux puzzles 3D de dinosaures, commencé un élevage de dragons d’eau et est devenu incollable sur la période du Crétacé (où se situe son histoire et où l’on ne croise pas les mêmes dinosaures qu’au Jurassique). Quant à Anna, après avoir fait pousser un début de potager, sur les conseils de l’herboriste de son parc, elle a commencé un herbier qu’elle tient de manière très soignée. Désormais Valentin tient à lire ses courriers tout seul et n’utilise plus la fiche réponse pour écrire ses courriers, mais préfère écrire sur papier libre pour avoir plus de place et pouvoir raconter plus de choses. Il a même fabriqué un petit recueil de blague qu’il leur a envoyé dans un de ses courriers. Anna, elle, s’applique à écrire une lettre à chaque personnages, qu’elle glisse dans différentes enveloppes et qu’elle décore selon les goûts de chacun. Si, pour elle, la lecture est devenu chose facile, Epopia lui permet de travailler l’écrit sans s’en rendre compte puisqu’elle sait qu’à chaque fois, ses lettres seront lues et qu’elle recevra des réponses en conséquence. En temps que maman, je suis réellement ravie d’avoir initié ces correspondances et je sais déjà que je vais offrir des abonnements Epopia aux enfants de la famille en cadeau de Noël.

Mon avis sur les échanges de lettres avec Epopia :

C’est vraiment une belle occasion de faire prendre la plume aux enfants et de donner du sens aux actes de lecture et d’écriture. Les enfants adorent constater que leurs lettres sont lues en recevant les remerciements des personnages pour leurs petites attentions ou des réponses à leurs différentes questions. Ce qui est dommage, c’est que parfois ils ne répondent pas à toutes leurs questions, mais c’est que parfois mes enfants en posent vraiment trop d’un coup et cela déborderait des lettres. La prolongation de l’aventure a aussi été très simple et j’ai beaucoup apprécié la facilité avec laquelle on peut stopper l’abonnement (pas comme d’autres box pour enfants que nous avions testées et où il était quasiment impossible de se désengager). Ici, tout se fait d’une simple clic et, avant toute reconduction, on reçoit un courriel d’information qui nous propose de stopper avant l’échéance. Pour ce qui est de la correspondance, bien que le prix semble un peu cher au début, nous en avons vraiment eu pour notre argent et nous nous demandons même comment les écrivains peuvent prendre le temps de lire et de répondre à chaque lettre pour un prix aussi raisonnable !

Pourquoi Epopia est vraiment un cadeau original et intelligent pour les enfants

En conclusion, Anna et Valentin ont adoré leurs aventures Epopia et ils continuent encore leurs correspondances avec leurs personnages. Moi j’aime vraiment beaucoup le concept d’Epopia, j’apprécie tous les emails que nous recevons au fur et à mesure et qui nous aident à bien tout comprendre, les vidéos qu’ils nous proposent pour découvrir les coulisses

Plume à votre service

et puis la petite fée Plume qui répond gentillement à toutes nos questions quand on lui envoie un email. La magie est vraiment présente jusque dans les moindres détails, cela s’adapte bien à chaque enfant selon ses goûts et son niveau de lecture et j’ai hâte de le mettre en place avec ma classe de CE2 l’an prochain !

 

Si vous aussi vous avez testé Epopia en famille ou en classe, ou si vous avez des questions sur notre aventure familiale, n’hésitez pas à apporter votre pierre en commentaire 🙂

Une réflexion au sujet de « Mon avis sur Epopia : le cadeau original des enfants »

  1. J’ai aussi abonné ma fille à Epopia, elle est devenue reine d’un royaume magique et elle a vraiment adoré. A l’époque, les courriers étaient en noir et blanc et les univers étaient plus adultes, mais je constate que le concept a beaucoup évolué ces dernières années, que maintenant il y a de la couleur, des enveloppes timbrées pour répondre et que les histoires sont encore plus extra ! Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *