Posts Tagged ‘pédagogie’

Etudier la voix passive en Cinquième

Jeudi, avril 1st, 2010

Comment apprendre une notion aussi complexe en Cinquième ?

Nous avons avec les 5°6 et les 5°8 dû affronter la difficulté de la notion et l’ennui que ressentent souvent les élèves lorsqu’ils sont passifs…

J’ai proposé aux élèves d’étudier par eux-mêmes un article trouvé sur le site Synapse et de reformuler sous formes de phrases et de schémas.

voix

L’objectif principal était de devenir autonome. Comment bâtir, soi-même, son propre cours ? Comment chercher à comprendre une notion qui est mal passée en classe ?

Le déroulement de la séance

Après avoir donné l’objectif et présenté la notion, j’ai donné les consignes suivantes :

1. Dis avec tes mots ce que veut dire le mot voix. Qu’est-ce que la voix active ? Qu’est-ce que la  voix passive ?

2. Fais un schéma qui explique la voix active et la voix passive.

3. Pourquoi étudie-t-on la voix passive à ton avis ?

Puis j’ai (more…)

La situation d’énonciation en carte heuristique

Mardi, décembre 2nd, 2008

Avec les Sixièmes, nous travaillons sur la situation d’énonciation et les valeurs du présent. Voici une mignonne carte heuristique conçue par l’une de mes élèves.

En ce moment, je pousse les élèves à transformer un cours auditif en support visuel et vice versa. Il s’agit pour chaque élève d’explorer une autre mémoire que celle de prédilection.

De cette manière, j’espère qu’ils pourront traduire les cours qui ne sont pas dans leur mémoire principale (par exemple, un cours sous formes de phrases deviendra (more…)

Comment apprendre les valeurs de l’imparfait et du passé simple ?

Mercredi, novembre 12th, 2008

Je demande régulièrement aux Sixièmes de refaire leurs images mentales au brouillon.

La Garanderie nous apprend que pour apprendre une leçon, on doit faire une image mentale ; soit on photographie mentalement la leçon sous forme de schéma (c’est une image mentale visuelle), soit on apprend sa leçon en se parlant, en faisant des phrases (celles dites par le professeur, celles dites par l’élève). Il s’agit de la mémoire visuelle dans le premier cas et de la mémoire auditive dans le second. C’est ce que le grand pédagogue appelle la gestion mentale : l’élève apprend que pour se concentrer sur une leçon, il doit faire une image mentale.

Je demande à mes élèves (qui apprennent avec moi à savoir s’ils sont plutôt visuels ou auditifs) de refaire leur image au brouillon (more…)