Les écrits de travail et les écrits réflexifs

Comme promis à St Laurent puis à Cayenne et bientôt à Kourou, voici le diaporama (un peu retouché) de la formation qui a été proposée pour les Nouveaux Programmes. J’espère qu’il vous sera utile.

Les diaporamas promis

D’abord, une synthèse sur les écrits intermédiaires :

ecritsLES ECRITS

Puis des écrits de travail effectués en dans une mes deux Cinquièmes pour comprendre les mécanisme du comique chez Molière :

prst2Présentation2

 

Enfin, des écrits réflexifs en Troisième générale sur le paragraphe argumenté.

prst3Présentation3

 

Si vous avez des questions, des remarques, vous pouvez me joindre sur mon adresse académique (pré[email protected])

Vous trouverez sur ce blog des articles sur le tutorat par les pairs, la coopération dans la classe, la gestion mentale, les Intelligences Multiples, outils pédagogiques qui ont pu être évoqués pendant la formation et d’autres encore…

Merci pour votre aimable accueil, pour les questions constructives et intéressantes qui ont été posées.

Leçon, vous avez dit leçon ? Il ne faut pas faire la leçon aux gens…

Si le terme « leçon » est encore employé, il n’a plus le sens qu’on lui donnait avant. Jadis, c’était le magister qui faisait la leçon à ses élèves qui notaient, enregistraient de façon parfois machinale. De nos jours, les élèves construisent plutôt leur propre leçon – selon une approche constructiviste depuis Piaget – avec leurs camarades – selon une approche socio-constructiviste – je pense à Vytogvski.

Le terme « leçon » devrait donc être remplacé par « synthèse » pour rendre compte du travail effectué par les élèves, en groupe, pour construire la notion ou l’outil visé pendant la séance.

Une question qui m’a été posée par une collègue sur les lieux d’Aristote

declrPour l’argumentation, si vous voulez creuser le sujet, je vous invite à lire cet article.

De petites lectures : Rhétorique et argumentation de Jean-Jacques Robrieux et Gilles Declercq : L’ART. D’ARGUMENTER

Bonne exploration de ces nouveaux écrits dans vos classes.

Alain Piretrobrieux

Comments

comments

Tags :