Les Intelligences Multiples

Outre le tutorat, il existe aussi un outil pédagogique très intéressant : les intelligences multiples.  Il s’agit de proposer à chaque élève de s’investir dans un cours par le chemin qui l’intéresse, qui lui convient.

Qu’est-ce que les intelligences multiples ?

Dans les années 80, Howard Gardner postule que nous n’avons pas une mais huit intelligences qu’il appelle les intelligences multiples. La plupart d’entre nous ont trois ou quatre dominantes et les autres sont plus ou moins atrophiées. Les enseignants et donc le système scolaire privilégient deux intelligences au détriment des autres : l’intelligence linguistique et l’intelligence logico-mathématique. Cela signifie que les élèves qui n’ont pas ce profil, qui sont plus à l’aise avec d’autres intelligences comme celle du corps, celle de la musique par exemple, sont laissés pour compte et condamnés à l’échec scolaire.

Voici quelques sites très intéressants sur la question :

mieux-apprendre.com

csaffluents.qc.ca

http://www.cslaurentides.qc.ca/Public/CarrefourPedagogique/webIntelMulti/section%20enseignant%20outils.htm

Comment introduire les intelligences multiples dans une Sixième en français ?

Comme le suggèrent les sites canadiens, on peut faire passer aux élèves des tests et leur présenter progressivement les I.M. Ce que j’ai fait. Puis je leur ai fait lire un conte, Le Diamant volé.

J’ai voulu aborder les classes de mots de façon globale parce que les élèves ont déjà vu ces notions en Primaire. Il s’agit donc presque d’une révision. Je leur ai donc donné ce document (je me suis inspiré d’un document trouvé sur internet)

 intelligences multiples

Ils se sont librement inscrits dans l’équipe de leur choix. Puis nous avons commencé un travail collaboratif : chaque équipe avait des tâches à accomplir pour comprendre, expérimenter les notions. J’ai alors formé 3 groupes de travail qui avaient chacun des consignes propres.

Voici le déroulement de la séance à télécharger en pdf

Voici les documents pour les groupes 1, 2 , 3

Pour la trace écrite

Les élèves sont allés par équipes au tableau. Les inventeurs ont posé des questions sur chaque notion. Les naturalistes ont donné une liste d’exemples. Deux acteurs ont fait des mimes. Les auteurs et les journalistes ont été sollicités pour écrire des phrases et les dessinateurs pour faire des illustrations ou des schémas avec l’aide des inventeurs. Pour moi, c’était un véritable festival.

Comments

comments

Tags : ,