Les enfants-soldats au Mali

La plupart des Maliens remercient la France d’avoir empêché le Mali de sombrer à nouveau. Cela aurait été la fin d’une nation. Et oui, l’histoire se répète, la même chose s’était produite le 22 mars 2012. Le président Amadou avait été renversé par les soldats maliens car il était incompétent. Beaucoup de personnes se posent la question, « la guerre va-t-elle un jour s’arrêter? » Il faudrait pour cela reconquérir le nord et réconcilier les maliens entre eux. Cette guerre a été une crise et une démoralisation pour tous. Le chef de la diplomatie malienne Tiéman Coulibaly a dit que c’était « l’échec de vingt années d’exercice démocratique. »

La guerre au Mali n’engage pas que les adultes. En effet, on estime à plus d’une centaine  d’enfants combattant au Mali. Dans le magasine Le Nouvel Observateur paru le 31 janvier, on peut lire un témoignage d’un ancien enfant soldat, Boubacar un adolescent d’une quinzaine d’année qui vit dans une petite cellule en prison.

A  6 ans, Boubacar fut envoyé dans l’ école coranique de Haïbongo, à 21 km de Tombouctou car ses parents étaient trop pauvres pour élever 7 enfants. Il passe ses journées à réciter les sourates du Coran et à servir son maître qui répètent aux élèves que s’ils sont désobéissants, ils iraient en enfer. Puis, ces enfants furent vendus à des islamistes et furent enrôlés dans la Tombouctou d’Ansar Dine, un groupe « en marche pour la terre sainte ». Le nouveau maître de Boubacar est libyen et se nomme Mohamed Djibilou Sidi Bey portant toujours une arme, méchant et gros. Boubacar fut envoyé à camp militaire à Douentza où il maniera l’AK-47, le fusil d’assaut préféré des islamistes. Pendant 2 semaines, l’adolescent âgé alors de 13 ans, va courir, sauter, suer, tirer ou encore manœuvrer. Il deviendra cuisinier et servira ses maîtres et leur portera une bassine d’eau cinq fois par jour pour faire les ablutions pour la prière. Le chef, leur bourrera le crâne en leur disant qu’il faut  souffrir et mourir pour leur religion. Boubacar reçu cinq coups de courroie de moteur de voiture car il était défaillant. Un Burkinabé du camp de 21 ans fut égorgé car il désobéissait et faisait le mur. Il y a un an, lors de l’éclatement de l’insurrection, leur chef les réunit et leur dit que « l’heure du djihad est enfin arrivée et que dieu, dans son immense bonté, leur offre enfin l’occasion de mourir en martyrs ». Des pick-ups sont organisés pour prendre toutes les personnes suspectes aux yeux de la police islamiste. Quand arrive le soir, les combattants logent dans une église au cœur d’une école catholique. Avant chaque combat, on leur sert de la viande mélangé avec de la poudre blanche, de la cocaïne. Boubacar l’appelle « la poudre magique ». Les combattants deviennent alors dépendants et se sentent invincibles grâce à cette drogue. Ils n’ont alors plus peur de rien dans leur délire.

Boubacar sera emprisonné pour participation à la rébellion et risque de rester longtemps en prison.

Posted in Non classé Tagged , ,

Buffon

Buffon

Dessin de Jacques de Sève dans l’œuvre « Histoire Naturelle »

George Louis Leclerc surnommé Buffon né en 1707 et mort en 1788 était un grand naturaliste, philosophe et écrivain français, sans doute le plus grand de son époque. Il vécu la plupart du temps a Montbard, il a fait des études de droit puis s’est reconverti à la biologie et aux sciences. Il a ensuite travaillé à l’académie des sciences comme « adjoint mécanicien ». Deux œuvres scientifiques de Buffon touchent essentiellement aux sciences naturelles en général : la géologie, la biologie et la zoologie. Il consacre une partie de sa vie à écrire « Histoire Naturelle », une de ses grandes œuvres divisée en trente-six volumes ; il confie au dessinateur Jacques de Sève la création des images de ce livre.

Ce fut l’un des premiers à étudier les animaux en croisant différentes espèces. Buffon étend aussi ses connaissances et ses activités dans les domaines les plus divers, des mathématiques au calcul de probabilité, de la métallurgie à l’industrie du fer, de l’expertise pour la marine au problème de l’acclimatation de nouvelles espèces animales et végétales sur le territoire français.

Un « Coati Brun »

De jardin d’apothicaire, il transforme le Jardin des Plantes en centre de recherche et en musée, faisant planter des arbres de toutes origines, qu’il fait venir du monde entier. Ensuite, il se consacre tout entier à l’histoire naturelle. Profitant des ressources que lui offre le grand établissement qu’il dirige et qu’il ne cesse d’enrichir, il entreprend de dessiner le tableau de la nature entière. Excellent administrateur, il agrandira considérablement le parc, d’environ un tiers, à partir de 1771, vers l’ouest et vers la Seine, en faisant exproprier, parfois violemment, les anciens propriétaires.

Vers la fin de sa vie, l’intendant du Jardin est un grand personnage, auquel les princes d’Europe viennent rendre visite. Tout participe au prestige de l’homme et du Jardin dont le renom est porté par les voyageurs naturalistes dans le monde entier. Emporté par une crise de gravelle le 16 avril 1788 au Jardin, il est enterré à Montbard.

Buffon au Jardin des plantes

 

Posted in Recherches AP Histoire et sciencess Tagged , , , , ,

Morgane, Loïc et Axelle jouent Chochana Boukhobza

Posted in Petites fugues Tagged , ,

Marie, Aurore et Claire jouent Chochana Boukhobza

Posted in Petites fugues Tagged , ,

Les decouvertes scientifiques Musulmanes du VIIIéme au XVéme siècles

 

Debut

Les Musulmans ont beaucoup apportés à la Science au cours dans les années 750-1400 ap. J.C. , notamment en reprenant des connaissances grecques, moyen-orientales, indiennes et chinoises. Leurs découvertes se sont rependues rapidement, ce qui a permit à d’autres scientifiques de les reprendre et de les compléter au cours des siècles.
Al-Khwarizmi
Aujourd’hui, nous utilisons fréquemment se qu’ils nous ont transmis comme par exemple les chiffres arabes qui ont été traduis par Al-Khawarizmi (783-850) d’un ouvrage Indien. Ce musulman est aussi à l’origine des algorithmes (du latin « algoritmi ») et de l’algèbre qu’il à lui-même inventé.
Avivience
Au XIème siècle, Avicenne (980-1037) a travaillé notamment sur des maladies graves comme la peste, sans trouver de remède, ou encore sur des maladies nous concernant aujourd’hui comme le diabète, en étudiant ses symptômes. Il a aussi étudié l’anatomie humaine, notamment l’œil humain.
Al Idris
Quelques années plus tard, Al-Idrisi (environ 1100 à environ 1170 d’après les historiens) dessine une carte du monde connu d’une qualité et d’une précision encore jamais réalisée. Il était aussi botaniste et étudiait les plantes médicinales.
Al-shatir
Un siècle plus tard, Ibn Al-Shatir (1304 – 1375), un astronome, conçoit un dispositif de chronométrage intégrant à la fois un cadran solaire universel et un champ magnétique de boussole. Ce dispositif servit dans la mosquée des Omeyyades à Damas pour trouver les heures exactes des prières.
En conclusion,  les musulmans ont permis le développement des sciences que nous utilisons aujourd’hui alors qu’à cette époque, il y avait très peu de progrès scientifiques en Europe de l’ouest. 
Source :

wiki (cliquer pour accèder)

Jason et Victor

Posted in Recherches AP Histoire et sciencess Tagged , , , , , ,

L’invention du téléphone: histoire et évolutions.

Alexander Graham Bell

Historique:

C’est en 1876 qu’Alexander Graham Bell dépose un brevet pour sa recherche sur le téléphone. C’est à cette époque que Bell entre dans l’histoire et est connu pour être « l’inventeur du téléphone ». 

Bell s’intéréssait prinicipalement aux nouveaux moyens permettant aux sourds et muets de communiquer.

C’est en travaillant avec Thomas Watson qu’ils cherchent un moyen permettant d’envoyer plusieurs messages par le même fil.

Au cours de leurs expériences, Bell et Watson avaient relié par un fil deux lames vibrantes ressemblant aux anches des instruments de musique. Watson fit vibrer une des anches et la vibration fut transportée le long du fil jusqu’à l’autre borne sur laquelle Bell travaillait et qui se mit à vibrer.

Bell et Watson abandonnent donc leurs recherches sur le télagraphe et travaillent sur le moyen de transmettre le son par fil.

Première communication téléphonique.

Après leurs recherches sur ce sujet, ils déposent un brevet et Bell  effectue sa première  » communication téléphonique » de l’histoire quand il dit dans l’appareil: « Mr Watson, venez ici,  j’ai besoin de vous. ». Dans une utre pièce, Watson entendit la voix de Bell transmise par le fil.

Le téléphone est une des rares inventions qui a vraiment changé le monde. Aujourd’hui, il nous est indispensable et nous permet de communiquer facilement.

 

 

 

Les différents téléphones:

Télégraphe aérien: 

 C’est un appareil qui transmet des messages par des signaux obtenus à l’aide de bras  articulés établis sur des tours. Il a été inventé par Claude Chappe en 1793.

Télégraphe électrique:

C’est un appareil qui permet d’envoyer des signaux par câbles. Il a été inventé par Alexander Graham Bell en 1876.

Téléphone mural:

Le téléphone mural fut inventé en 1879 par Thomas Edison. Il est conçu avec microphone et récepteur. Il fallait tourner la manivelle tout en écoutant. La sonnerie annonçait un appel ou bien signalait que la liaison demandée était établie.

Téléphone expérimental de Bell:

Antonio Meucci, Elisha Gray et Alexander Graham Bell ont tous inventé le téléphone (1876), mais c’est le protype de Bell qui a donné le téléphone moderne. Une membrane et un fil qui trempe dans l’acide transforme le son en électricité et réciproquement.

 

 

Le téléphone chandelier (1904)

Sur les premiers téléphones, l’écouteur et le micro sont séparés, il n’y a ni cadran ni touche. Il faut décrocher le récepteur et transmettre le numéro à un opérateur pour être mis en contact avec un correspondant.

 

Le téléphone à cadran:

Le premier téléphone à cadran apparait en 1919. Dans les années 1930, le micro et les écouteurs sont réunis en « combiné ».

Le téléphone portable:

Les premiers portables sont lourds, peu maniable et cher. Depuis 1878, les progrès technologiques ont permis de mettre au point des modèles miniaturisés.

Marie Bouffeteau et Emilie Bacher, 2nde3, Lure.

 

Sources intéréssantes:

http://telephoniste.free.fr/historique/

http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-telephone/

http://www.histoire-pour-tous.fr/inventions/297-le-telephone-histoire-et-invention-1876.html

http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-telephone/

Posted in Recherches AP Histoire et sciencess Tagged , , , ,

La découverte de l’aviation

Un peu d’histoire

Le désir d’imiter les oiseaux, l’envie de voler se sont exprimés en Crète, en Amérique chez les Incas, en Asie et en Afrique. Puis arrive le temps des machines. En un siècle l’avion est devenu l’un des éléments de base d’un niveau industriel : L’aérodynamisme. 

Georges Cayley fut le premier a présenté le concept d’aéroplane. En 1804, il construit le planeur ayant vraiment volé.

En 1857, Jean Marie le Bris s’envole à bord d’un planeur.

Felix du temple construit un modèle réduit qui s’élève et atterit par ses propres moyens.

William Samuel Henson dépose en 1842 un brevet de machine volante à vapeur. Avec John Stringfellow il réalise une maquette mais elle ne parvient pas à voler.

John présente aussi à Londres le modèle Triplon réduit qui s’envolera. 

En 1863, Gabriel de la Loncelle lance le mot aviation mais c’est encore une définition imprécise.

 

Vers la maîtrise du vol

Le 9 octobre 1890 Clément Ader effectue sur 50 mètres le premier vol en deltaplane à bord de l’Ede mais l’expérience avec l’avion sera un échec. Entre 1890 et 1896, il réalise plus de 2000 vols dont le dernier lui coûte la vie.

Léonard, inventeur et Ingénieur

L’histoire de L’aviation doit beaucoup à Léonard de Vinci. Il est connu pour ses machines volantes. Il commence ses recherches après son séjour à Milan entre 1500 et 1508. Il s’inspire des insectes et des oiseaux. Il en déduit que les ailes supérieures des libellules se lèvent tandis que les ailes inférieures se baissent. Il imagine donc un mécanisme pour reproduire ce  mouvement.    

C’est alors le début de longues recherches pour concevoir diverses machines volantes.

 
 
 

* L’Ornithoptère.

Léonard était passionné par le vol des oiseaux. Il analysa le décollage et l’atterrissage de ces oiseaux.Il met évidence le centre de gravité et le centre de poussée. Il constata alors que les bras humains étaient trop faibles pour voler.Il imagina donc une machine pour battre des ailes. Il dessina des ailes d’oiseaux pour l’homme.

* Le Parachute.

Le parachute était fait avec une toile qui ne laissait passer ni l’eau ni l’air. Il avait la forme d’une pyramide. Il mesurait environ sept mètres de haut sur sept mètres de large.Pour voler on devait tenir les cordes du parachute. Mais les matériaux disponibles pour le parachute sont à cette époque trop lourds pour le faire voler.

* La vis aérienne.

Léonard dessine les premiers plans de la vis entre 1487 et 1490. En étudiant le mouvement de la vis dans l’eau et en le comparant à celui dans l’air, il crée une vis aérienne avec une simple vis passée au milieu de deux plaques de bois. La voile tourne alors à une vitesse suffisante pour que l’appareil s’élève dans les airs.

Cependant de nombreux problèmes s’opposent à la réalisation de ce projet :

      • Il manque de connaissances aérodynamiques.
      • Il est impossible de faire tourner assez rapidement la spirale en toile sachant qu’elle doit être assez forte pour porter la machine ainsi que le pilote.
      • La toile n’a pas de trous, l’air ne peut dons pas pénétrer à travers.
      • La vis ne peut pas voler car il manque une hélice contrarotative.

Les frères Wright

Orville et Wilbur Wright sont deux frères inventeurs et pionniers de l’aviation.
A Kitty Hawk, le 17 décembre 1903 Orville et Wilbur ont crées un avion en armatures en bois baptisé Flyer 1.  Les armatures sont recouvertes de toile.  Il est monté sur un chariot roulant guidé sur des rails pour faciliter le décollage. Le Flyer 1 est fourni d’un moteur  horizontal qu’ils construisent eux même en 1902.  Les moteurs disponibles sont jugés trop lourds. C’est un moteur de 109kg à refroidissement par eau et allumage électrique développant 12 cv (8.8kW).

http://leonard-de-vinci.net46.net/Partie_1_1.html

http://guyal.chez.com/histoire.html

Posted in Recherches AP Histoire et sciencess Tagged , , , , ,

La médecine au Moyen Age.

Pendant des millénaires la médecine s’est efforcée de répondre aux besoins et aux angoisses de l’homme malade. Elle s’est longtemps appuyée sur des pratiques magiques, des systèmes philosophiques ou métaphysiques.

La médecine, très différente, n’était pas fondée sur la chimie ou la biologie, mais sur un mélange de croyances populaires et religieuses et de quelques notions médicales de l’Antiquité. On recommandait des herbes médicinales, voire des charmes et des sortilèges. Certains croyaient que les étoiles exerçaient une influence sur la santé, d’autres que la maladie était un châtiment de Dieu. La plupart de ces soins faisaient souvent plus de mal que de bien.

Comme l’anesthésie n’existait pas, les opérations étaient douloureuses et le malade, s’il survivait, risquait de mourir des suites d’une infection.

Il y a beaucoup de soucis d’hygiène au Moyen Age. Après l’effondrement de l’empire romain d’Occident la pratique de la médecine est réservée aux moines, ils interdisent la dissection et donnent des noms de saints à la plupart des maladies. Ils refusent que le corps humain soit exploré craignant de troubler l’ordre divin.

Des maladies et infections facilement guéries de nos jours étaient mortelles au Moyen Âge. L’espérance de vie ne dépassait pas 40 ans et la mortalité infantile était très élevée.

– La première dissection publique est autorisée à Paris en 1448 et inaugurée en 1490.

– La première tentative de transfusion de sang a été faite en 1692 , entre un homme et un agneau.

Plusieurs événements expliquent le renouveau progressif de la médecine à la fin du Moyen Age:

-Fondation d’université médiévale.

-Traduction de l’arabe au latin.

-Implantation des établissements hospitalisés pour accueillir des gens très malades (lépreux, pestifères et malades mentaux).

-Émergence des médecins arabes.

Les outils utilisés en médecine au Moyen Age.

Au niveau des anciens instruments de médecine, il y a environ 5.000 ans, les premières scies à amputer étaient fabriquées en bois, en os ou en silex sous forme de rangées de dents très aiguës. Des éclats de silex étaient fixés avec une résine naturelle ou de la poix dans un manche droit en bois ou en os.
Sans anesthésie, les patients de l’âge de bronze souffraient énormément en cas d’amputation pratiquée avec une scie. Le forcep est une pince en métal utilisée pour les accouchements difficiles. Il y avait aussi le couteau à crochet qui servait à extraire des organes du corps du patient opéré.

Les hôpitaux :

Les moines et les sœurs s’occupaient des malades dans des bâtiments particuliers de leurs monastères. Ils soignaient surtout les pauvres, les voyageurs et les victimes de catastrophes. Les médecins et chirurgiens ordinaires n’y travaillaient pas. A partir du XIVe siècle, des hôpitaux non monastiques furent fondés par des organisations religieuses ou de riches citoyens.

Pour plus d’informations:

http://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/95-moyen-age/3914-la-medecine-et-les-remedes-du-moyen-age.html

http://agora.qc.ca/documents/moyen_age–la_medecine_au_moyen_age_par_jacques_dufresne

Posted in Recherches AP Histoire et sciencess Tagged , , , ,

Etude des armes dans le tableau Prise du palais des Tuileries de Jacques Bertaux

Sur le tableau de Jean Duplessis-Bertaux, Prise du palais des Tuileries, le 10 août 1792, on peut observer de nombreuses armes.

 On trouve: 

                                          le pistolet 1777 dragon troupe

 le fusil 1777 révolutionnaire dit « modèle 1 ».

 le mousqueton de hussards de 1786

 la carabine de Versailles

le pistolet révolutionnaire                                                      le glaive d’artillerie

 

 

 

Que s’est il passé?

Le 21 juin 1791, la famille royale fuit a Varennes . La famille royale a été rattrapé, et est depuis confinée dans le palais des Tuileries. La France est une monarchie constitutionnelle depuis la révolution des français.

A l’aube du 10 août 1792, 15000 Fédérés* parisiens venus du Faubourg Antoine avec des volontaires venus de Marseille et de Bretagne soutenus par l’artillerie ont pris d’assaut les Tuileries. Le palais est alors défendu par un milliers de gardes nationaux et par 6 a 700 garde de Suisse.

Plusieurs heures après le début du combat , le roi demande aux défendeurs du palais de stopper le combat. Mais les Suisses tiennent bon et continuent de combattre sur les marches du palais. Lamartine dit que les uniformes des Suisses sont « comme une immense traînée de sang ».
Au final, une centaine de garde  Suisse meurent alors que d’autres prennent la fuite après avoir couvert la fuite du roi. Beaucoup de garde Suisse furent attrapés : 42 seront fusillés aux Champs Élysée et 83 seront conduit a l’Hôtel de ville et tués après avoir demandé grâce à genoux. Tous les corps seront jetés dans un feu.

* Les Fédérés sont des personnes membres d’une fédération sous la Révolution Française. Ils sont des représentants de la garde nationale.

Petits liens utiles:

Site d’armes d’époque

Analyse du tableau de Bertaux

 

 

 

Posted in Recherches AP Histoire et sciencess Tagged , , , ,

La découverte des Amériques: Christophe Colomb.

A l’époque de Christophe Colomb, la route des Indes était contrôlée pas les Portugais.

Christophe Colomb de son vrai nom Christopho Colombo est un visionnaire. Il est né en 1451, à Gènes en Italie. Il est le fils d’une famille modeste de tisserand, il travail avec son père (vers l’âge de 14ans, comme peigneur de laine). Puis très tôt l’envie d’être marin et de prendre le large lui vain. Christophe Colomb s’est marié avec Filipa Perestrelo e Moniz (la fille d’un colonisateur de Madère). Tout deux ont eu un fils nommé Diego. La femme de Christophe Colomb meurt peu de temps après la naissance de Diego. Christophe Colomb a beaucoup d’ambition ; il étudie les sciences, a navigation, la cartographie et la cosmographie. A chaque voyage Christophe Colomb tenait un journal de bord.

Christophe Colomb, est partit du principe que la terre était ronde, et eut pour but de naviguer vers l’Ouest sur l’Océan Atlantique. Il s’était dit qu’il finirait bien par trouver les Indes. 

Il se décida alors de proposer son projet aux deux espagnols: Fernidand d’Aragon et Isabelle de Castille. Ils ont accepté et ont financé son expédition en 1492.

L’aventure commença le 3 août 1492 au port de Palos. Christophe Colomb partit avec trois caravelles: La Niña, La Pinta et la Santa Maria. Chacune d’elle comportait un équipage de 90 hommes. Les trois navires ont fait route vers l’Ouest, au bout de deux mois, ils ont aperçu une terre. Christophe Colomb la baptisa « San Salvador ».

Lorsque Christophe Colomb et ses hommes débarquent sur les îles, ils croient être sur le continent Asiatique, et nomment donc les habitants « Indiens ». Mais ce qu’il ignorent à cet instant, c’est le fait qu’ils aient découvert un nouveau continent (les îles découvertes à cette époque sont nommées de nos jours: Guanahani, Cuba et Haïti).

 

Sept mois après leur départ: le 15 mars 1493, Christophe Colomb rentre en Espagne, et il est accueilli comme un héros.

 

 

Suite à cela Christophe Colomb à fait d’autre voyages, où il a découvert: Porto Rico, les îles Vierges, la Guadeloupe, la Jamaïque et la Martinique. Il a aussi débarqué au Mexique. Et il a toujours été persuadé d’être en Asie.

Comme les épices et l’or ne se trouvaient pas autant que l’avait prédit Christophe Colomb, il commença à perdre sa popularité. Lorsque les premiers essais de colonisation échouent, la faute est rejetée sur Christophe Colomb.

Suite à ses accusations, les privilèges que Christophe Colomb bénéficiait, lui sont retirés et il décèdera le 20 mai 1506 entouré de sa famille.

Cette même année, le navigateur Italien Amerigo Vespucci a publié une lettre où il affirme, que les terres découvertes par cet homme sont l’origine d’un nouveau monde, et non de l’Inde.
Les cartographes garderont donc le nom « America » pour l’Amérique.

En voici un peu plus sur les voyages de Christophe Colomb :
Il a fait quatre voyages :
– premier voyage : la découverte du nouveau monde.

– second voyage : à peine revenu du premier voyage, Christophe Colomb pense déjà à un second voyage. Et il repart en septembre 1493 de Cadiz. Il y a avec lui 17 navires (contenant chacun 1500 hommes). Tous ces hommes ont pour but de fonder une colonie. Après avoir trouver le fort détruit par les indiens, ils installent leur colonie sur un emplacement nommé Isabela. Suite à cela, Christophe Colomb repart avec trois caravelles, et découvre la côte sud de Cuba. Il fait son retour en 1496.

– troisième voyage : en 1498 commence le troisième voyage de Christophe Colomb, il a avec lui 8 navires. Mais le troisième voyage, pris très vite fin. Pour la cause ; les plaintes et les rumeurs contre Christophe Colomb. Les rois d’Espagne se sont dirigé vers la nouvelle colonie, et ont arrêtés les Colomb, et les ont renvoyés en Espagne pour les jugés.

– quatrième (et dernier) voyage : les chosent se sont arrangés en Espagne, Christophe Colomb peut repartir en 1502. Il reprend son rôle d’explorateur, et se dirige vers le sud à la recherche d’un passage vers l’ouest. Mais Christophe Colomb ce rend face à un isthme (qu’il prend pour l’isthme malaisien). Les 4 navires qu’il a emmené avec lui, se perdre un à un. Suite à cela, il rentre en Espagne les mains vide.
Puis vient la fin. Les deux derniers voyages de Colomb ont raté. Ses privilèges lui sont retiré, il finira sa vie dans la pauvreté et la maladie. Et trouve la mort aux côtés de sa famille.

 

quelques sites :
– sur la découverte des Amériques :
http://www.latitud-argentina.com/blog/12-octobre-1492-decouverte-ameriques/
http://www.medarus.org/NM/NMPersonnages/NM_10_05_Biog_Others/nm_10_05_christ_colomb.htm

documentaire :
http://www.youtube.com/watch?v=-vo9YdfHd2U

extraits du journal de bord :
http://ccfcaphistoiregeographie.over-blog.com/article-extriats-du-journal-de-bord-de-christophe-colomb-88762870.html

 

Posted in Recherches AP Histoire et sciencess Tagged , ,