Portrait : Stéphane Hessel

Série Portraits, par des étudiant·e·s de niveau B1

Stéphane Hessel est né 20 octobre 1917 à Berlin et est mort le 27 février 2013 à Paris. Il a été diplomate, ambassadeur, résistant, et c’était un écrivain et un militant politique français d’origine allemande.
Ses thèmes centraux étaient les droits humains, le conflit israélo-palestinien, la démocratie et l’aide au développement.
À l’âge de 8 ans, il est arrivé en France et il a changé de nationalité en 1937. En 1941, il a rejoint les Forces françaises libres à Londres. En 1944, il a été déporté à Buchenwald (camp de concentration) qu’il a pu quitter vivant grâce à une substitution d’identité avec un autre prisonnier, mort du typhus.
Stéphane Hessel a travaillé pendant quelques années pour l’ONU à Genève et était présent quand la Déclaration universelle des droits de l’homme a été écrite. Il a aussi travaillé au ministère des Affaires étrangères et avec Pierre Mendès France (un politicien français).
En 2010, il a écrit Indignez-vous ! Dans cet essai, paru chez Indigène éditions dans la collection « Ceux qui marchent contre le vent » et traduit depuis dans de nombreuses langues, il critique la politique et les tendances actuelles et il appelle à agir. Il y a quelques mouvements de protestation qui se réfèrent à son essai, par exemple le mouvement « Occupy » et des mouvements en Espagne, en Grèce, en France et au Portugal contre la suprématie du secteur financier.

« Avenidas » ou « Ciudad », un poème d’Eugen Gomringer

avenidas

avenidas y flores

 

flores

flores y mujeres

 

avenidas

avenidas y mujeres

 

avenidas y flores y mujeres y

un admirador

 

eugen gomringer (1951)

 

#avenidaswall – Die Aktion… wenn das Gedicht von “seiner Wand in Berlin” muss, soll es fröhlich wandern! Wer einen Sticker haben möchte, melde sich. Ich versende 1-2 Stück pro Anfrage. Lasst die #avenidaswall -Galerie bei IG und FB anwachsen! Der Sticker lässt sich rückstandslos entfernen. Bitte auch immer #eugengomringer dazu. Kein Gebäude soll am Text “leiden”. Stencils gäbe es auch, aber das ist ne andere Story… —- Also: Sticker nutzen, drinnen oder draußen (!), Foto machen, mit den Tags #avenidaswall Und #eugengomringer hochladen, Teil der Galerie werden! — Bitte Geduld, ich versende die Sticker von privat… muss drucken lassen und übernehme das Porto, von daher kann’s bisschen dauern. #poetisierteuch ! Powert-isiert Euch! —- Und hört auf mit dem Haten des AStA oder dem Haten von EGs Gedicht… je nachdem welcher Seite Ihr da “angehört”! Das poetische Wort bricht nicht am Mäkeln, es durchbricht die Mauern. Wisster doch! #noragomringer

A post shared by Nora Gomringer (@noraegomringer) on