« Les étoiles filantes » par Les Cowboys Fringants

Ce jeudi soir nous attend, paraît-il, la nuée annuelle des Perséides, les étoiles filantes… La nuit dernière, j’en ai déjà vu deux.

Une chanson du groupe québecois Les Cowboys Fringants
Les étoiles filantes ? album La Grand-Messe (2004)

La chanson avec les paroles :

 

Vocabulaire et pistes pour le cours : à suivre…

Lexique d’expressions et de mots du français du Québec sur le site Je parle québécois

Pour consulter le site des Cowboys Fringants.

« Un éléphant qui se balançait »

Une comptine

elefant1

Un éléphant qui se balançait

Un éléphant qui se balançait
Sur une toile, toile, toile… toile d’araignée
Et qui trouvait ce jeu tellement amusant
Que bientôt vint un deuxième éléphant
[variante : Qu’il appela un deuxième éléphant]

Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou

Deux éléphants qui se balançaient
Sur une toile, toile, toile… toile d’araignée
Et qui trouvaient ce jeu tellement amusant
Que bientôt vint un troisième éléphant
[variante : Qu’ils appelèrent un troisième éléphant]

Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou

Trois éléphants qui se balançaient
Sur une toile, toile, toile… toile d’araignée
Et qui trouvaient ce jeu tellement amusant
Que bientôt vint un quatrième éléphant
[variante : Qu’ils appelèrent un quatrième éléphant]

Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou
Bedou, badoum, bidou

Quatre éléphants qui se balançaient
Sur une toile, toile, toile… toile d’araignée
Et qui trouvaient ce jeu tellement amusant
Que tout à coup…
Zip ! Wizz ! Boïng ! Badaboum !

Animation avec les paroles,
chanson interprétée par Julien Chauveau :

Pistes pour le cours :

Une comptine en allemand : Was müssen das für Bäume sein?

à suivre...

« Ton étrangère » par les 17 Hippies

Une magnifique chanson du groupe berlinois 17 Hippies (Siebzehn Hippies)

Ton étrangère ? 17 Hippies, album Phantom Songs (2011)

Je veux devenir ton étrangère,
me priver de ta politesse,
m’éloigner de ton ABC,
m’expatrier de nos moments familiers.

À l’extérieur d’un noyau dense
je naviguerai sur d’autres eaux
inconnues et qui sont loin.

Je veux devenir ton étrangère,
choquer un temps inexistant…

Des lettres inédites,
datées, battues,
du cœur à la plume.

Des mots délavés, à grand esprit,
chaleur vive vécue…

… inconnus et qui sont loin
de tout, et qui sont loin de toi,
loin de là et belles… !

Je veux devenir ton étrangère
du cœur à la plume.
Je veux devenir ton étrangère…

Je veux devenir ton étrangère
du cœur à la plume… ton étrangère.

Cryptique à tes idiomes,
à tes amours précaires,
je veux devenir étrangère
à ton humour et
à tes caprices singuliers.

Cavalière exilée
couchée dans deux mille fleurs –
ici ou bien ailleurs…

… inconnues et qui sont loin de toi,
loin de moi et loin de tout… et belles… !

Je veux devenir ton étrangère…

© 17 Hippies, Hipster-Records, 2011
Paroles et musique : Max Manila (Kiki, Christopher)
Paroles reproduites sur ce blog avec l’aimable autorisation des 17 Hippies.

en concert à la Kulturbrauerei, Berlin-Prenzlauer Berg (2011)

 

Pistes pour un cours autour de la chanson Ton étrangère :

Les chansons des 17 Hippies, quelle que soit la langue dans laquelle elles sont écrites et interprétées, nous suggèrent toutes des histoires plutôt qu'elles ne nous les racontent. Et quelles histoires ! La musique foisonne d'instruments et de sons, et les paroles de sens, d'images poétiques, ludiques, profondes, légères, laissant toujours la place à l'humour, à l'imaginaire, échos de souvenirs, bribes du temps présent.

Étudier une de leurs chansons en cours suppose éventuellement, selon le public, son origine, son âge et sa culture, une petite introduction générale sur les créations du groupe et les interprétations des morceaux traditionnels qu'ils reprennent. Les paroles de toutes leurs chansons se trouvent sur leur site, leur(s) traduction(s) aussi. Le clip décalé et joyeux de la chanson Wann war das? – dont le thème (un couple d'amoureux et le temps qui passe) pourrait pourtant être exprimé de façon mélancolique – reflète bien l'esprit des 17 Hippies, qui sont très sympathiques et ne se prennent pas au sérieux, et souligne toute la subtilité du texte, si bien concentrée dans l'interjection "na ja..." répétée ("oui bon...") : "Ich sprach von Liebe, Schmerz – und du, na ja." ("J'ai parlé d'amour, de douleur – et toi, oui bon...").

La chanson Ton étrangère comporte un certains nombre de mots "difficiles", qu'il faudra prendre le temps de faire comprendre, avec ou sans l'aide d'un dictionnaire. Les thèmes de l'ici et de l'ailleurs, du proche et du lointain, de l'exil, du voyage, peuvent être une amorce avant même l'écoute de la chanson et l'étude des paroles, de façon à se repérer parmi les mots, avant de lire ceux du texte.

Écrire et chanter si bien en langue étrangère, tout le monde ne peut pas se le permettre avec autant de talent. Les 17 Hippies y excellent, c'en est un vrai bonheur !
Et quelles histoires esquissées nous racontent-ils, déjà ?
Les nôtres, à vrai dire...
Na ja...

à suivre... !

« Melocoton » par Colette Magny

Une chanson de Colette Magny
(1962, Paris – 1997, Villefranche-de-Rouergue)

Melocoton ? Colette Magny (1963)

Melocoton et Boule d’Or,
Deux gosses dans un jardin…

– Melocoton, où elle est Maman ?
– J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
– Pour aller où ?
– J’en sais rien, viens
– Papa, il a une grosse voix
Tu crois qu’on saura parler comme ça ?
– J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
– Melocoton, Mémé, elle rit souvent
Tu crois qu’elle est toujours contente ?
– J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
– Perrine, elle est grande, presque comme maman
Pourquoi elle joue pas avec moi ?
– J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
– Christophe, il est grand
Mais pas comme papa, pourquoi ?
– J’en sais rien ; viens, donne-moi la main
– Dis, Mélocoton, tu crois qu’ils nous aiment ?
– Ma petite Boule d’Or, j’en sais rien
Viens… donne-moi la main

 

Pistes pour un cours autour de la chanson Melocoton (Colette Magny) :

– étudier le vocabulaire de la description des personnes
– imaginer et décrire Melocoton et Boule d’Or à partir de leurs noms
– inventer des noms et/ou surnoms à tous les personnages
– déduire du texte un arbre généalogique de la famille avec les personnages mentionnés, ajouter d’autres membres, étudier le vocabulaire de la famille
– voir ou revoir à cette occasion les possessifs et les compléments de nom
– voir ou revoir la négation en français parlé
– étudier le vocabulaire de la description du paysage
– inventer et décrire un paysage pour ce texte
– imaginer où pourraient se trouver la maman des enfants et les autres membres de la famille
– imaginer et écrire de nouvelles questions que pourrait poser Boule d’Or
– apprendre et jouer le dialogue
– voir ou revoir le discours direct et réécrire le dialogue au discours indirect
– réécrire le dialogue sous forme de texte narratif, au présent ou au passé
– …