« Les hiboux » Desnos chanté par Jacques Douai

Une chanson de Jacques Douai
(né Gaston Tanchon, 1920, Douai – 2004, Paris)
sur un poème de Robert Desnos du recueil Chantefables
(1900, Paris – Theresienstadt, 1945)

Il y a 7 substantifs en français se terminant en -OU qui prennent un X au pluriel. Tous les autres prennent un S.

Les hiboux – Robert Desnos / Jacques Douai (album Héritage – Récital N°5 & 6 – Bam, 1958-1959)

Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants, leurs petits choux,
En les prenant sur les genoux.
Leurs yeux d’or valent des bijoux
Leur bec est dur comme cailloux,
Ils sont doux comme des joujoux,
Mais aux hiboux point de genoux !
Votre histoire se passait où ?
Chez les Zoulous ? Les Andalous ?
Ou dans la cabane bambou ?
À Moscou ? Ou à Tombouctou ?
En Anjou ou dans le Poitou ?
Au Pérou ou chez les Mandchous ?
Hou ! Hou !
Pas du tout, c’était chez les fous.

 

Note : La cabane bambou était une chanson raciste, sexiste et populaire du début du XXè siècle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *