Portrait : Cabu

Série Portraits, par des étudiant·e·s de niveau B1

Jean Cabut, connu sous le pseudonyme de Cabu, était un caricaturiste, un dessinateur de presse et un auteur des bandes dessinées français. Il est aussi apparu à la télévision, dans l’émission pour les enfants Récré A2, où il faisait des croquis rapides.
Né le 13 janvier 1938, il a passé son enfance et son adolescence à Châlons-en-Champagne.
Son père était professeur de forge à l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers.
Cabu a passé son premier concours de dessin en 1952. Il avait 14 ans quand il a remporté le premier prix. À l’âge de 16 ans, il a publié ses premières illustrations dans un quotidien régional.
Il est allé habiter à Paris en 1954, où il s’est formé au dessin : à l’École Estienne (École supérieure des arts et industries graphiques), et le samedi, à l’académie Julian, une école privée, fondée en 1866.
À l’âge de 19 ans, il a publié son premier dessin parisien dans Paris Match.
Sa carrière a été interrompue de 1958 à 1960 parce qu’il a été conscrit en Algérie. Il y a fait un journal de propagande militaire française. C’est à cette époque qu’il est devenu antimilitariste.
En 1960, il a participé à la revue Hara-Kiri et en 1961, au journal Pilote, avec René Goscinny. Quatorze ans plus tard, il a quitté Pilote et est devenu dessinateur à Charlie Hebdo.
Son fils était le musicien Mano Solo (1963-2010).
Cabu est mort assassiné le 7 janvier 2015 lors de l’attentat contre Charlie Hebdo à Paris.
Il a créé deux personnages très connus : le Grand Duduche, un lycéen naïf, et le Beauf, personnage vulgaire, inculte et borné, dont le nom signifie « beau-frère ».

 

  • Cabu et Dorothée dans Récré A2 (15.05.1985) :

 

  • Cabu et Pierre Tchernia (1981) :

 

  • Cabu présente le « Beauf » chez Bernard Pivot – émission Apostrophes (1980) :

 

  • Noël 2008 – Cabu et Mano Solo enregistrent La Java du Diable (Trénet) :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *