Le contexte géologique du séisme de Lorca (11 Mai 2011)

Un séisme s’est produit  à Lorca, dans le sud-est de l’Espagne, le 11 mai, à 16h47 TU (18h47en France).

Image de prévisualisation YouTube

Ses caractéristiques(source USGS) sont :

Comment expliquer ces dégâts humains et matériels aussi importants pour une magnitude de 5.1 sur l’échelle de Richter ?

Deux raisons à cela :

-l’épicentre du séisme  n’est distant que deux kilomètres de la ville de Lorca .

-le foyer  est peu profond.

Remarques:

– l’épicentre est le point de la surface terrestre où le séisme est ressenti avec   le plus d’intensité : plus l’on s’en éloigne, moins le séisme est ressenti.

– le foyer du séisme est le point où se produit la rupture.

– à partir du foyer, la déformation se propage sous formes d’ondes sismiques

Quel est son contexte géologique ?

La région de Lorca et de Murcie est traversée par un réseau de failles sismiques très connues des sismologues.

Pourquoi ces failles ?

La tectonique des plaques  explique leur présence:

Image de prévisualisation YouTube

Cette zone du sud de l’Europe subit la remontée de la plaque africaine vers le nord-ouest

C’est sur la faille d’Alhama de Murcia (qui passe sous la ville de Lorca) que ce serait produite la rupture.

« Le déplacement observé le 11 mai (un décrochement) correspond à la nature de cette faille » précise Samuel Auclair.

NB :La limite entre les plaques africaine et eurasiatique suit une ligne sismique qui commence dans les Açores et se termine sur le côté ouest du détroit de Gibraltar (le tremblement de terre Lisboa 1755)…

A l’Est, la déformation se propage dans les deux sens, dans le sud de l’Espagne dans la chaîne Bétique et dans la région du Maghreb.

« Lorca est proche de la frontière entre la plaque africaine et la plaque eurasienne» précise  Samuel Auclair du BRGM. Ici  la remontée s’effectue au rythme de 0,6 mm par an .

Les contraintes s’accumulent et de nombreuses failles encaissent  la déformation provoquée par la remontée de l’Afrique .Au bout d’un certain temps elles  cassent et l’ énergie accumulée est restituée sous formes d’ondes sismiques.

Ce séisme nous rappelle malheureusement que l’Europe est exposée  au risque sismique .